Catégories
Découvertes

Sacrés Bootchy Temple !

Première signature du tout jeune label indépendant Hellzapoppin Records, les Bootchy Temple font dans le psychédélisme élégant et le Paisley Underground. Mais qu’importe ces catégories et ces courants musicaux ! Les Bootchy Temple savent écrire des chansons totalement réjouissantes et ça, ça n’a pas de prix.

Childish Bazar

Comment avez vous rencontré Inaniel Swims, le graphiste qui a réalisé la pochette de Childish Bazar ?

Bootchy Temple : On a rencontré Manu grâce à Steph (le batteur) qui a travaillé avec lui à plusieurs reprises, et grâce à Loïk (Jaromil Sabor) !

Bootchy Temple – The Flying Woman And Her Secret Pact With The Wind

Pourquoi l’avoir appelé Childish Bazar d’ailleurs ?

Bootchy Temple :Childish Bazar, c’est d’abord un clin d’œil à un des premiers morceaux qu »on a écrit ensemble. En fait il y a une polysémie qu’on retrouve dans l’album selon nous. Il y a un aspect mélancolique, comme une sorte de refuge, où on se recrée un bazar d’enfant, parce qu’on a pas forcément les armes pour se confronter ou mettre de l’ordre dans cette vie d’adulte, et qu’on voit les repères de l’enfance se flouter. Ensuite il y a l’idée du jeu enfantin, où on se construit un espace imaginaire a partir de matériaux bruts, et on invente le monde au fur et a mesure qu’on le construit. En fait c’est le plaisir du jeu un peu candide où on se construit son petit bazar Et puis c’est aussi la dimension « puérile » qu’on se réapproprie un peu, les gens qui vous disent que la musique ça va bien un moment mais il faut quand même passer aux choses sérieuses.

Combien de temps avez vous mis pour l’enregistrer ? Où l’avez vous enregistré ?

Bootchy Temple : On a mis trois semaines et on l’a enregistré à Lartigue et Bordeaux.

Quel est le meilleur souvenir de l’enregistrement ? Le pire ?

Bootchy Temple : Le meilleur moment c’est quand on a enregistré un morceau après avoir consommé des champignons magiques, et le pire moment c’est quand on l’a écouté.

Space Bubble

Quelle est l’histoire de Space Bubble ?

Bootchy Temple : Space bubble raconte l’histoire d’amour entre une fille qui vit sous l’océan et un garçon qui lui vit dans l’espace. Il veut la rejoindre mais il ne sait pas s’il peut respirer sous l’eau. Du coup elle lui envoie une bulle qu’il pense être une navette remplie d’air. Il se jette dedans et découvre que la bulle contenait en fait un gaz toxique. Il chute à travers les nuages et tombe dans l’eau, il ne sait pas s’il peut encore respirer.

Bootchy Temple – Space Bubble

Childish Bazar des Bootchy Temple sera publié le 7 mai 2017 via Howlin’ Banana Records / Hellzapoppin Records. Ils joueront à La Mécanique Ondulatoire (Paris) le 5 mai 2017.

Bootchy Temple - Childish Bazar

Tracklist : The Bootchy Temple - Childish Bazar
  1. Once In A While
  2. Empty Field
  3. The Flying Woman And Her Secret Pact With The Wind
  4. Space Bubble
  5. No One’s Face
  6. The Boy’s Fate
  7. Walkin’ On
  8. Judy
  9. A Sad Flower In The Sand
  10. Shake Shake Shake
  11. Hear
  12. Down River

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Hoorsees aura la baanaanee

Retour des concerts ! Le 25 juin 2021, les Parisiens de Hoorses seront en concert à L’île aux Fruits. Et ce sera gratuit.
Cloud Factory - Dead Bodies2

Cloud Factory au port

Pendant que Lo déambule dans Amsterdam, Cloud Factory revisite Le Havre pour un hommages aux pères qui ont trimé durs.
Johnny Mafia - I'm Sentimental

Vidéo : Johnny Mafia – I’m Sentimental

Sentimentale-moi, donne-moi amour, émoi… et une grosse mandale dans la gueule. Car avec Johnny Mafia, le sentimentalisme lorgne plus du côté de Michael et Kay Corleone que du côté de Jack et Rose même sur le Titanic.

Faire ami-ami avec Special Friend

Découvrir les Special Friend à la fin d’une journée, c’est finir en beauté cette journée si celle-ci était cool. Et c’est se consoler avec leurs morceaux si la journée a été pourrie. Ecouter Before, c’est l’assurance de croiser les ombres de Stephen McRobbie et des Yo La Tengo… Ecouter Low Tide, c’est retrouver une présence […]
EggS

EggS, pop à la coque

Deux bonnes nouvelles pour les fans de Guided By Voices. La première est que la troupe de Tonton Pollard vient enfin jouer en Europe cet été (notamment au Primavera). La seconde est la sortie du premier EP de EggS qui brasse l’héritage de Guided By Voices dans les vapeurs de Felt. Le premier EP de […]

Bravo ! Bravo ! Brace ! Brace !

Ce gang de Lyonnais (devenus parisiens entre-temps) a publié il y a quelques semaines son premier album et a récolté une pluie de louanges. Mais qui sont ces mystérieux Brace ! Brace ! qui manient la pop comme personne ? Entretien avec Cyril Angleys, une des têtes pensantes de ce laboratoire pop passionnant.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »