Catégories
Découvertes

Sacrés Bootchy Temple !

Première signature du tout jeune label indépendant Hellzapoppin Records, les Bootchy Temple font dans le psychédélisme élégant et le Paisley Underground. Mais qu’importe ces catégories et ces courants musicaux ! Les Bootchy Temple savent écrire des chansons totalement réjouissantes et ça, ça n’a pas de prix.

Childish Bazar

Comment avez vous rencontré Inaniel Swims, le graphiste qui a réalisé la pochette de Childish Bazar ?

Bootchy Temple : On a rencontré Manu grâce à Steph (le batteur) qui a travaillé avec lui à plusieurs reprises, et grâce à Loïk (Jaromil Sabor) !

Bootchy Temple – The Flying Woman And Her Secret Pact With The Wind

Pourquoi l’avoir appelé Childish Bazar d’ailleurs ?

Bootchy Temple :Childish Bazar, c’est d’abord un clin d’œil à un des premiers morceaux qu »on a écrit ensemble. En fait il y a une polysémie qu’on retrouve dans l’album selon nous. Il y a un aspect mélancolique, comme une sorte de refuge, où on se recrée un bazar d’enfant, parce qu’on a pas forcément les armes pour se confronter ou mettre de l’ordre dans cette vie d’adulte, et qu’on voit les repères de l’enfance se flouter. Ensuite il y a l’idée du jeu enfantin, où on se construit un espace imaginaire a partir de matériaux bruts, et on invente le monde au fur et a mesure qu’on le construit. En fait c’est le plaisir du jeu un peu candide où on se construit son petit bazar Et puis c’est aussi la dimension « puérile » qu’on se réapproprie un peu, les gens qui vous disent que la musique ça va bien un moment mais il faut quand même passer aux choses sérieuses.

Combien de temps avez vous mis pour l’enregistrer ? Où l’avez vous enregistré ?

Bootchy Temple : On a mis trois semaines et on l’a enregistré à Lartigue et Bordeaux.

Quel est le meilleur souvenir de l’enregistrement ? Le pire ?

Bootchy Temple : Le meilleur moment c’est quand on a enregistré un morceau après avoir consommé des champignons magiques, et le pire moment c’est quand on l’a écouté.

Space Bubble

Quelle est l’histoire de Space Bubble ?

Bootchy Temple : Space bubble raconte l’histoire d’amour entre une fille qui vit sous l’océan et un garçon qui lui vit dans l’espace. Il veut la rejoindre mais il ne sait pas s’il peut respirer sous l’eau. Du coup elle lui envoie une bulle qu’il pense être une navette remplie d’air. Il se jette dedans et découvre que la bulle contenait en fait un gaz toxique. Il chute à travers les nuages et tombe dans l’eau, il ne sait pas s’il peut encore respirer.

Bootchy Temple – Space Bubble

Childish Bazar des Bootchy Temple sera publié le 7 mai 2017 via Howlin’ Banana Records / Hellzapoppin Records. Ils joueront à La Mécanique Ondulatoire (Paris) le 5 mai 2017.

Bootchy Temple - Childish Bazar

Tracklist : The Bootchy Temple - Childish Bazar
  1. Once In A While
  2. Empty Field
  3. The Flying Woman And Her Secret Pact With The Wind
  4. Space Bubble
  5. No One’s Face
  6. The Boy’s Fate
  7. Walkin’ On
  8. Judy
  9. A Sad Flower In The Sand
  10. Shake Shake Shake
  11. Hear
  12. Down River

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Faire ami-ami avec Special Friend

Découvrir les Special Friend à la fin d’une journée, c’est finir en beauté cette journée si celle-ci était cool. Et c’est se consoler avec leurs morceaux si la journée a été pourrie. Ecouter Before, c’est l’assurance de croiser les ombres de Stephen McRobbie et des Yo La Tengo… Ecouter Low Tide, c’est retrouver une présence…
EggS

EggS, pop à la coque

Deux bonnes nouvelles pour les fans de Guided By Voices. La première est que la troupe de Tonton Pollard vient enfin jouer en Europe cet été (notamment au Primavera). La seconde est la sortie du premier EP de EggS qui brasse l’héritage de Guided By Voices dans les vapeurs de Felt. Le premier EP de…

Bravo ! Bravo ! Brace ! Brace !

Ce gang de Lyonnais (devenus parisiens entre-temps) a publié il y a quelques semaines son premier album et a récolté une pluie de louanges. Mais qui sont ces mystérieux Brace ! Brace ! qui manient la pop comme personne ? Entretien avec Cyril Angleys, une des têtes pensantes de ce laboratoire pop passionnant.
The Missing Season

The Missing Season : A Sonic Education

29 mai 2018 : la France sue à grosses gouttes et est terrassée par une chaleur lourde et moite. Se déplacer est synonyme de faire un effort surhumain… Seul remède contre cette léthargie thermique : le sixième album de The Missing Season.
The Valderamas

The Valderamas atteignent leur but

Les trois attaquants de The Valderamas n’ont qu’un seul but : faire les plus belles chansons pop. Et quand on écoute I Can’t Stand, on a envie de danser tout en hurlant « GOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLL !!!! » Evidemment, on file jusqu’aux prolongations sans rechigner pour écouter leur premier disque qui sera publié la semaine prochaine.

Plus dans Découvertes

Ela Minus

Maximus Ela Minus

Ela Minus est maousse costaud. Pas seulement parce qu’elle vient de Bogotá et a joué dès ses 12 ans et pendant 10 ans de la batterie pour Ratón Pérez, un groupe punk hardcore décolleur de tympan. Elle signe chez Domino un premier album addictif, Acts Of Rebellion, fruit de son expérience à la Berklee College…
OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.