Une chanson, l’addition et de la passion !

L'histoire d'un tube en 2 minutes ? C'est le défi relevé par Une chanson, l'addition, une web‐série qui raconte chaque jeudi la petite histoire des grandes chansons.

Ce sont les tubes que l’on fredonne sans faire attention, qui font partie de l’histoire populaire de la musique, de notre histoire. (on attend encore l’équivalent d’Howard Zinn ou de Michelle Zancarini Fournel pour la musique pop). Une chanson, l’addition, c’est l’idée d’un trio dynamique, Samuel Degasne (écriture, interprétation), Loll Willems (réalisation) et Anne-Laure Degasne (production) qui propose modestement et avec humour de faire le tour d’un tube en deux minutes, le temps de boire son café du matin. C’est tous les jeudis sur Youtube. Le premier épisode était consacré au Seven Nation Army des White Stripes devenu rengaine des stades. Ne ratez pas demain le deuxième épisode avec la scie musicale à l’eau de rose des Beatles, Hey Jude qui cache pourtant une détresse bien noire.

Une chanson l’addition – Seven Nation Army

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Plus dans News

Nits

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !