[1997 – 2017] Les drôles de zigotos de Gorky’s Zygotic Mynci

Les années 90 furent merveilleuses pour le rock indé gallois. Chaperonnés par le producteur Gorwel Owen, les Super Furry Animals et les Gorky’s Zygotic Mynci bâtirent respectivement une discographie passionnante.

En 1997, les Super Furry Animals avaient déjà publié deux albums chez Creation Records qui avaient séduit les charts et les critiques. Tout le contraire de nos héros d’aujourd’hui. Les Gorky’s Zygotic Mynci avaient sorti déjà trois albums (via le label gallois Ankst) et avaient péniblement atteint la 150 ième des charts du Royaume-Uni. Dirigés par Euro Childs, leader épais comme un bâton de sucette qui portait des t-shirts XXL et qui arborait des coupes de cheveux atroces, les Gorky’s Zygotic Mynci n’intéressaient pas grand monde. En 1997, les choses changent. Récupérés par Fontana, les Gorky’s Zygotic Mynci adoucissent leurs propos et se mettent à écrire des chansons magnifiques qu’eux seuls pouvaient écrire. Childs arrive à déchirer les cœurs des gens heureux avec ses chansons. Et on ne parle pas des gens tristes.

En 1997, nos super-héros gallois publient le premier volet d’une trilogie totalement passionnante qui clôture les années 90. Barafundle fut le plus grand succès du groupe (quarante-sixième du top 50 du Royaume-Uni la semaine de sa sortie s’il vous plaît) et constitue la porte d’entrée idéale pour découvrir l’univers de ces zigotos.

Comment êtes-vous arrivés sur le label Fontana ?

John Lawrence : Nous avions un contrat avec la branche américaine de Polygram. Fontana était un de leur label. Nous avons choisi ce label car nous avons pensé que c’était cool et romantique. Nous avons rencontré un gars de Polygram qui voyageait pour nous voir jouer dans le nord du Pays de Galles. Il a appelé ses bureaux à New York d’une cabine téléphonique de Swallow Falls qui est un endroit assez touristique du Pays de Galles.

Pourquoi avoir choisi les studios Stiwdio Ofn pour enregistrer ce disque ?

Nous nous sommes sentis un peu comme à la maison à Anglesey. Gorwel et son épouse Fiona étaient des amis très proches. C’était sympa de travailler avec eux chez eux. Nous avions une petite maison proche de la route pour notre séjour. J’imagine que nous nous sentions plus détendus là-bas que dans un studio situé dans une grande ville.

L’enregistrement fut-il facile ?

L’album Barafundle est bien au milieu de notre discographie. Il est bien plus mature que nos disques précédents mais assez expérimental. Je pense que nous étions entrés dans un processus passionnant qui mélangeait la musique traditionnelle et des choses un peu plus expérimentales. Les choses se sont faites facilement et tout le monde était impliqué. C’était génial de travailler avec les autres musiciens.

Pourquoi l’avoir appelé Barafundle ?

Barafundle est une plage vraiment magnifique et préservée dans la région du Pembrokeshire. La plupart du groupe est originaire de coin là. C’est un lieu intemporel où la seule preuve de civilisation est un mur de pierre.

Gorky’s Zygotic Mynci – Patio Song

Combien de temps cela vous a t-il pris ?

Je ne suis pas sûr mais je pense que cela nous a pris quelques mois.

Comment avez-trouvé le son de ce disque ?

Nous avons aimé le son de Gorwel. Il utilisait des micros et des pré-amplis vraiment coûteux. On enregistrait uniquement dans des salles avec des murs de pierre et nous jouions uniquement en accoustique. C’était une musique très organique, enregistrée de manière fantastique par Gorvel.

Quelle est ta chanson préférée de ce disque ?

Probablement Miniature Kingdoms.

Gorky's Zygotic Mynci ‎– Barafundle

Barafundle des Gorky’s Zygotic Mynci est édité par le label Fontana.
John Lawrence poursuit une carrière solo dont le détail se trouve sur son site internet.

Gorky's Zygotic Mynci-Barafundle

Tracklist : Gorky's Zygotic Mynci - Barafundle
  1. Diamond Dew
  2. The Barafundle Bumbler
  3. Starmoonsun
  4. Patio Song
  5. Better Rooms...
  6. Heywood Lane
  7. Pen Gwag Glas
  8. Bola Bola
  9. Cursed
  10. Coined And Crucified
  11. Sometimes The Father Is The Son
  12. Meirion Wyllt
  13. The Wizard And The Lizard
  14. Miniature Kingdoms
  15. Dark Night; Hwyl Fawr I Pawb
  16. Wordless Song

English text

How did you meet the team of Fontana ?

John Lawrence : We were signed to polygram USA, soFfontana was one of their labels, so we chose it because we thought it was cool and romantic. We met a guy from polygram who’d fly over to see us play in remote gigs in North Wales. He’d be in a phone box at swallow falls (a beautiful waterfall and tourist attraction), calling his office in new York.

Why did you Record this album at Stiwdio Ofn ?

We felt at home there on Anglesey, Gorwel and his wife Fiona were and are close friends of ours, so it was nice to work with them at their home, we had a little house over the road to stay in. I guess we felt more relaxed there than we wood in a big city studio.

How easy was the recording process of this album ?

Barafundle is quite in the middle of things chronologically, so we were musically more mature than the earlier albums, yet still quite experimental, I think we all got into the exciting process of dabling in early music and genre experimentation. I remember it as quite a fluid process with the whole band really involved. It was great bringing in other musicians.

What’s the reason behind this title ?

Barafundle is a really beautiful, unspoilt beach in Pembrokeshire, where most of the band were from. It’s a timeless place where the only evidence of civilization is a stone wall.

How did long it take you ?

I’m not entirely sure, I think we were quits slow so several months.

How did you find the sound of this album ?

We liked Gorwel’s sound. He was using really expensive mics and preamps, and we were using stone rooms and playing with acoustics. It was very organic music, recorded to a very high standard by Gorwel.

What’s your favorite song of this album ?

Probably Miniature Kingdoms, I enjoyed working with the brass, I’m doing a lot of Brass in my new music.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Plus dans Interviews

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Faubourg

5 questions à … Faubourg

Se perdre pour mieux se retrouver. Faubourg avec Lost réalise un rêve en invitant Roya Arab qui prêtait sa voix au Londinium d’Archive. Ce morceau aux volutes enivrantes, aux sentiments stroboscopé est extrait d’un mini-ep avec un remix de Kooltrasher. On découvre un artiste qui risque d’être au centre du jeu rapidement.
Vanessa Philippe

5 questions à … Vanessa Philippe

Avant son nouvel album en janvier dédié à sa sœur disparue, Vanessa Philippe évoque ses maux et met des mots dignes et simples pour évoquer l’indicible. Il faut parfois aller au fond de la piscine pour mieux mettre un bon coup de pieds afin de surnager.
VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]