Catégories
Découvertes

Loma donne le La

© Bryan C. Parker

Prenez deux Cross Record (Emily Cross et Dan Duszynski) et un Shearwater (Jonathan Meiburg) et vous obtenez Loma. Ces trois-là se sont enfermés dans un studio perdu du Texas (Dandy Sounds Studios) pour enregistrer un premier album dont les deux premiers extraits nous ont retourné la tête.

Pourquoi avez-vous fait un pacte secret pour former ce groupe ?

Jonathan Meiburg : Après avoir été ensemble pendant une année en jouant chacun pour des groupes différents, nous nous sommes dits « Pourquoi ne pas essayer de jouer ensemble ? » Rêver à quelque chose de complètement nouveau est quelque chose d’assez excitant. Nous ne savions pas à quoi cela ressemblerait et nous voulions créer la surprise. D’ailleurs, qui ne veut pas travailler sur un projet secret ? C’est quelque chose d’assez drôle.

Loma – Relay Runner

Comment s’est passé l’enregistrement de ce premier disque ? Cela a été facile ?

Ce n’était pas vraiment facile, mais assez fascinant… Ce dont je suis sûr est que nous avons tous appris des choses surprenantes sur la musique et sur nous-mêmes.

Quelle est l’histoire de Black Willow ?

Nous savions que Black Willow clôturait l’album… Je voulais donc faire une chanson qui ressemble à la fin d’un voyage et au début d’un autre.

Loma – Black Willow

Comment avez-vous rencontré Andrew McGlennon, le réalisateur du clip de Black Willow ?

Il a travaillé sur des clips de Cross Record que nous aimons (Basket, Lemon). C’est pourquoi nous avons décidé de travailler avec lui.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant cette tournée sur la cote ouest américaine ?

Nous venons d’annoncer nos dates pour une tournée aux Etats-Unis qui aura lieu en avril et mai… Et je pense que nous annoncerons bientôt les dates européennes pour les mois de mai et juin. Bien sûr nous sommes un peu nerveux ! Mais tout va bien se passer. Nous avons répété pour la première fois le mois dernier. Quand nous avons commencé à jouer nous avons eu le même sentiment que lorsque nous faisions le disque… C’est quelque chose d’unique et de spécial. Les concerts vont être un plaisir pour nous en tant que musiciens mais aussi pour le public. Cela va être mémorable !

Loma de Loma sera disponible le 16 février 2018 chez Sub Pop/PIAS.
Loma sera en concert le 29 mai 2018 à L’Olympic Café (Paris).

Loma - Loma

Tracklist : Loma - Loma
  1. Who Is Speaking?
  2. Dark Oscillations
  3. Joy
  4. I Don't Want Children
  5. Relay Runner
  6. White Glass
  7. Sundogs
  8. Jornada
  9. Shadow Relief
  10. Black Willow

English text

Why did you make a secret pact to start a band together ?

After being on tour together for a year playing separately, we thought « Why not try playing together? »
It was exciting to dream up something completely new, without any expectations of what it would sound like—and we wanted it to be a surprise when we announced it. Besides, who doesn’t want to be working on a secret project? It’s fun.

How easy was the recording process of your first LP ?

It wasn’t exactly easy, but it was fascinating…I think it’s safe to say we all learned some surprising things about music and about each other.

What’s the story of Black Willow ?

We knew « Black Willow » would be closing song on the album, so I wanted to make a song that feels like the end of one journey and the beginning of another.

How did you meet Andrew McGlennon, the director of the Black Willow clip ?

He’d worked on some videos for Cross Record that we loved (for « Basket » and « Lemon »), so we decided to work with him for BW.

What’s your mood before your west coast tour ?

We’ve just announced our entire run of US dates for April/May…and I think we’re announcing Europe dates for May/June shortly. And of course we’re a bit nervous! But hopeful.
We met to run through the songs as a band for the first time last month, and when we started playing, we had the same feeling as when we were making the record—that this was something unique and special. The shows are going to be a pleasure for us as musicians—and I think they’re going to be memorable for audiences, too.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Laura Veirs

Vidéo : Laura Veirs – Turquoise Walls

Vous ne connaissez pas Laura Veirs ? Elle sort pourtant son onzième album (!), My Echo le 23 octobre chez Bella Union / Pias avec la participation de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau, Matt Ward et d’autres.
Baron.e - Danser dans le noir

Vidéo : Baron.e – Danser dans le noir

Baron.e que l’on avait découvert avec Un verre d’ego était aux Inouis du Printemps de Bourges hier. Danser dans le noir est un nouvel extrait de leur EP, Jeunesse Dorée.
Eels © Fabrice Buffart

The Eels are alright ?

Eels annonce la sortie de son nouvel album, Earth to Dora le 30 octobre avec un nouveau titre, Are We Alright Again.
eels

Upside down !

Encre une petite ritournelle dont mister E a le secret pour vous boulversifier le cœur et l’âme. Who You Say You Are
Aidan Knight – Veni Vidi Vici

Vidéo : Aidan Knight – Veni Vidi Vici

Aidan Knight revient, paladin domptant ses doutes et sa dépression, conquérant de « l’inexorable solitude, de la mort, de l’amour » avec Veni Vidi Vici, extrait de son quatrième album à paraître le 28 août chez Full Time Hobby.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.

Plus dans Découvertes

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.