The Missing Season : A Sonic Education

29 mai 2018 : la France sue à grosses gouttes et est terrassée par une chaleur lourde et moite. Se déplacer est synonyme de faire un effort surhumain... Seul remède contre cette léthargie thermique : le sixième album de The Missing Season.


Plus frais qu’une anisette bien fraîche et plus efficace qu’une Triple Carmélite, voilà Frequency de The Missing Season. Sur ce disque, les Bretons font une haie d’honneur à la guitare et un doigt d’honneur à la facilité. Entre Pavement et Television, entre les Silver Jews et les Fannies, The Missing Season file droit au but. Ils ont tout bon, vive la Bretagne, Ils ont tout bon, vive les Bretons !

Vous êtes restés bloqués en 1997 ? Avez-vous écouté des disques des années 2000 ?

Marin : Yes, plein plein : on était fan des Shins, de M. Ward, Cass McCombs, Lift To Experience, Radio Dept.
Nico : ouais pis une grosse phase folk/alt country avec tous les Cash période American etc. Richard Buckner, Gillian Welsh

Où avez-vous enregistré ce nouvel album ? Comment s’est passé l’enregistrement ?

Chez des potes de Kevin (qui joue avec nous depuis le 1er album), Raoul et Julien.
ils nous ont prêté leur gigantesque maison, perdue dans le centre des côtes d’Armor.
Il y a pas de voisins à 1km à la ronde, donc c’est parfait pour s’y retirer enregistrer un album à 120db. On était que tous les 5, on a enregistré tout en live, sauf les voix. C’est vraiment un sentiment trop cool de se lever le matin, de rester en chaussettes, d’appuyer sur “record” et de jouer les morceaux à pleine balle avec ses potes… Surtout quand on s’arrêtent le midi pour bouffer du bœuf bourguignon.

The Missing Season – Les Voyous De Saint-Agrève

Qui est le gamin de la pochette ?

Marin : C’est Augustin, le frère de ma copine, en train de mourir de peur.

Quelle est l’histoire de la chanson Les Voyous de St-Agrève ?

L’histoire c’est qu’on jouait au Chambon sur Lignon, un tout petit bled en Haute Loire. Le café concert est un chouette endroit qui s’appelle La Gargouille. Le lendemain du concert, on est allé dans la brocante de l’armée du salut dans le bled. On sentait que la vieille dame qui tenait la caisse était hyper stressée de nous voir dans les rayons. Elle nous disait “qu’est-ce que vous faites là ?” et elle tremblait à moitié, on se demandait pourquoi ! Là, la propriétaire de La Gargouille entre dans le magasin et là la dame commence à comprendre qu’on est le groupe qui jouait la veille et elle dit : “Ah ! Je croyais que c’était les Voyous de St-Agrève !” ça nous a fait trop marré… Le morceau est un morceau très simple qui parle du plaisir de partir en tournée.

On va vous apercevoir dans des festivals cet été ?

Non, je pense pas, rien qui se profile dans ce sens. Par contre on part en tournée en Italie fin septembre, on a trop hâte !

TOP 10

1) Votre album préféré des Guided By Voices ?

Nico : Je connais pas bien mais je vais m’y mettre promis!
Marin : ouais, j’ai déjà écouté plein de fois, mais pas assez pour me rappeler d’un titre en particulier. C’est dans ma todolist depuis des années. Nos potes de Avions sont hyper fans.

2) Votre chanson préférée du Teenage Fanclub ?

Nico : ça reste leur tube Everything Flows sur A Catholic Education.
Marin : bah oui, c’est un des meilleurs morceaux du monde ! On kiffe bien aussi Radio. Ça nous a bien inspiré pour Party Girl, sur l’album d’avant.

Le disque qui met tout le monde d’accord dans le van ?

Bad Girls de M.I.A.

Le groupe qui fait le plus débat dans le van ?

Nico : Céline Dion putain… Merci Sam.
Marin : haha, c’est clair… Mais on est tous hyper fan maintenant
Nico: Euhh…
Marin : hahahah

5) Le disque que vous attendez le plus ?

Le prochain Younghusband, l’album d’avant nous avait complètement fait craquer avec les gars.

6) Le disque qui va forcément vous décevoir ?

Le 2ème effort discographique de Mimie Mathy ?

7) Votre B.O. préférée ?

Nico : A part là B.O. de Dead Man de Neil Young j’en connais pas des masses.
Marin : la B.O. de La Nuit du Chasseur peut-être, on reprenait Pearl’s Dream un moment quand on était en duo.

8) Votre plaisir musical honteux ?

Nico: un bon vieux Papi Chulo de Lorna et un Eros Ramazotti, Cose della vita pour se calmer après.
Marin : Bon Jovi, It’s My Life, 2 become 1 des Spice Girls. Mais sincèrement, faut avoir honte de rien. C’est débile d’avoir honte d’écouter ci ou ça.
Marin : Le gros débat du guilty pleasure quoi. D’ailleurs pour notre dernière release party à Nantes au Bras de fer, on a joué Narcotic de Liquido, Teenage Dirtbag de Wheatus et Torn de Natalie Imbruglia. Et le dernier Guilty Pleasure de Sam c’est Issues de Julia Michaels.

9) Le patron de label avec qui vous prendriez bien l’apéro ?

Nico : On s’en ai déjà jeté pas mal derrière la cravate avec Martial, allez… Tom… tu payes un coup?
Marin : Hahaha !

10) Si vous pouviez créer un festival. Quel nom ? Quelles têtes d’affiche ?

On parle en rêvassant de faire un mini festival 90’s avec les potes de Avions et de T-Shirt. Ça serait cool, mais en vrai, le style n’attire pas vraiment les masses en France malheureusement

The Missing Season - Frequency

Frequency de The Missing Season est disponible via Les Disques Normal/Howlin’ Banana Records.

The Missing Season - Frequency

Tracklist : The Missing Season - Frequency
  1. Les Voyous De St-Agrève
  2. Mall RatsSleep With You
  3. Secret Love
  4. Settle Down
  5. Holidays
  6. Frequency
  7. In My Ear
  8. Homesick
  9. Bad At Comforting My Girl
  10. French Disko (Stereolab Cover) (bonus)

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Découvertes

Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.
20230624-img 6066

Pills ‘n’ Thrills avec Dirty Cloud

On pourrait les croire échappés du Kids de Larry Clark tendance Folk Implosion ou encore de Wayne’s World, le power trio Dirty Cloud vient de Rouen et n’atteint pas le demi siècle à eux trois. Il dégaine un premier titre, Psychotrope que l’on gobe avec gourmandise.
Armsarmourbandphoto

Au vent mauvais avec Arms & Armour

Gone with the winds. Le duo de Cleveland, Arms & Armour nous emmène loin en nous offrant en exclusivité son nouvel EP, The Winds ainsi que Last Trace of the World mis en images.
Holalis-foravila

Ola Hola Lis !

On découvre la barcelonaise Hola Lis grâce au jeune label clermontois Les Disques Bleus enregistrements qui sortira son nouvel album Foravila le 29 septembre.