Prenez garde, Annegarn arrive en ville (s) ce samedi aux Nuits de Fourvière avec sa gouaille, sa verve, sa fantaisie, sa liberté.

Dick Annegarn à Fourvière
Dick Annegarn aux Nuits de Fourvière avec l’orchestre du CRR, livret offert aux spectateurs

On ne compte plus ses disques, Twist le dernier est sorti en 2016, le prochain arrive le 31 août chez Musique Sauvage / Pias France et rend hommage à 12 villes en 12 chansons. Dick Annegarn est un troubadour en liberté, un polisson de la chanson en français. Les Nuits de Fourvière seront l’écrin privilégié pour écouter ces titres en compagnie des musiciens de l’Orchestre du Conservatoire, dirigés par Alexandra Cravero ce samedi 30 juin. Mais il avoue, « je n’ai pas voulu un orchestre pour faire joli. D’autres l’ont fait. Ça ne m’intéresse pas beaucoup d’ajouter des harmonies aux harmonies. Mon idée, c’était de creuser les chansons, d’être âpre. Au bout de toutes ces années, j’ai mon style, ma façon de composer, je voulais pousser cette logique jusqu’à la dissonance s’il le faut. »

Bien sûr Bruxelles mais aussi Coutances, Lille, Nogent, Londres ou Tchernobyl, des villes aimées, parfois rejetées ou rêvées. Dick Annegarn est évidemment inclassable, il touche au cœur par sa sensibilité, son humilité, sa diction, sa prosodie, sa poésie, sa douce rudesse. Dès ses débuts, franc-tireur des rimes, guérillero des mots, il s’impose avec sa présence massive dans le paysage musical en produisant régulièrement des disques uniques qui parlent de lui, qui parlent de nous. Il aime les gens, les petites gens, ceux qu’il nomme « les accidentés de la vie » dans un monde de plus en plus dur qui se replie sur lui-même.

Dick Annegarn – Bruxelles (Symphonique)

Capitaine au long cours sur sa péniche parisienne, il navigue loin des grands courants du show-biz, fréquente davantage le marché des mendiants, en Marius sous son grand gibus qui vend des tulipes et des crocus ou en Mahmoud qui vend des couscous des sandwichs comme ils font là-bas. Dick les connait, il sait ce que c’est que la précarité, à hurler du Rimbaud place Beaubourg sur une poubelle. Adepte de l’oraliture, littérature bien plus vieille que la littérature écrite, il déclame sur les places des villes avec ses amis du verbe (tous les jeudis place du Capitole à Toulouse), à la fois chanteur itinérant, bonimenteur, aède, rhapsode, jouteur du verbe !

Mais Dick Annegarn cherche avant tout à raconter des histoires, avec des personnages hauts en couleur dans des lieux comme ces 12 villes qu’il nous fera visiter ce samedi 30 juin dans l’écrin de l’Odéon de Fourvière avec l’orchestre du CRR de Lyon. Une soirée évidemment immanquable pour les amoureux des mots avec en prime un livret de 32 pages (paroles des chansons de “12 Villes, 12 Chansons”, texte de Richard Robert et photos d’Ugo Nicolas) offert ce soir aux spectateurs ! Big Dick, on vous le dit !

Dick Annegarn – Nuits de Fourvière avec l’Orchestre du CRR : 12 villes, 12 chansons

Dick Annegarn – Luxembourg

Dick Annegarn - Bruxelles

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Foncedalle-kdb

La défonce Foncedalle !

Breaking news ! Foncedalle nous offre en exclusivité leur nouveau titre KDB et comme d’habitude, cela nous retourne le cerveau et nous fait perdre la tête.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Ride-lead-press-shot-credit-cal-mcintyre-1704569048-1000x668

Marrée haute

Ride balance en pleine grève de ces nantis de contrôleurs SNCF qui ne touchent pourtant pas 500 000 balles pour un coup de raquette ou qui ne peuvent s’augmenter de 700 euros comme le gracieux Gérard Larcher un nouvel extrait d’Interplay à paraître le 29 mars prochain chez Wichita Recordings.
Thelibertines-shiver

This is England !

Troublant enterrement pour The Libertines le jour où le premier ministre, Rishi Sunak se déshonore en faisant voter le projet de loi visant à expulser des migrants vers le Rwanda. Pauvre rishi perfide.