Prenez garde, Annegarn arrive en ville (s) ce samedi aux Nuits de Fourvière avec sa gouaille, sa verve, sa fantaisie, sa liberté.

Dick Annegarn à Fourvière
Dick Annegarn aux Nuits de Fourvière avec l’orchestre du CRR, livret offert aux spectateurs

On ne compte plus ses disques, Twist le dernier est sorti en 2016, le prochain arrive le 31 août chez Musique Sauvage / Pias France et rend hommage à 12 villes en 12 chansons. Dick Annegarn est un troubadour en liberté, un polisson de la chanson en français. Les Nuits de Fourvière seront l’écrin privilégié pour écouter ces titres en compagnie des musiciens de l’Orchestre du Conservatoire, dirigés par Alexandra Cravero ce samedi 30 juin. Mais il avoue, « je n’ai pas voulu un orchestre pour faire joli. D’autres l’ont fait. Ça ne m’intéresse pas beaucoup d’ajouter des harmonies aux harmonies. Mon idée, c’était de creuser les chansons, d’être âpre. Au bout de toutes ces années, j’ai mon style, ma façon de composer, je voulais pousser cette logique jusqu’à la dissonance s’il le faut. »

Bien sûr Bruxelles mais aussi Coutances, Lille, Nogent, Londres ou Tchernobyl, des villes aimées, parfois rejetées ou rêvées. Dick Annegarn est évidemment inclassable, il touche au cœur par sa sensibilité, son humilité, sa diction, sa prosodie, sa poésie, sa douce rudesse. Dès ses débuts, franc-tireur des rimes, guérillero des mots, il s’impose avec sa présence massive dans le paysage musical en produisant régulièrement des disques uniques qui parlent de lui, qui parlent de nous. Il aime les gens, les petites gens, ceux qu’il nomme « les accidentés de la vie » dans un monde de plus en plus dur qui se replie sur lui-même.

Dick Annegarn – Bruxelles (Symphonique)

Capitaine au long cours sur sa péniche parisienne, il navigue loin des grands courants du show-biz, fréquente davantage le marché des mendiants, en Marius sous son grand gibus qui vend des tulipes et des crocus ou en Mahmoud qui vend des couscous des sandwichs comme ils font là-bas. Dick les connait, il sait ce que c’est que la précarité, à hurler du Rimbaud place Beaubourg sur une poubelle. Adepte de l’oraliture, littérature bien plus vieille que la littérature écrite, il déclame sur les places des villes avec ses amis du verbe (tous les jeudis place du Capitole à Toulouse), à la fois chanteur itinérant, bonimenteur, aède, rhapsode, jouteur du verbe !

Mais Dick Annegarn cherche avant tout à raconter des histoires, avec des personnages hauts en couleur dans des lieux comme ces 12 villes qu’il nous fera visiter ce samedi 30 juin dans l’écrin de l’Odéon de Fourvière avec l’orchestre du CRR de Lyon. Une soirée évidemment immanquable pour les amoureux des mots avec en prime un livret de 32 pages (paroles des chansons de “12 Villes, 12 Chansons”, texte de Richard Robert et photos d’Ugo Nicolas) offert ce soir aux spectateurs ! Big Dick, on vous le dit !

Plus d’informations : www.nuitsdefourviere.com

Dick Annegarn aux Nuits de Fourvière – avec l’Orchestre du CRR : 12 villes, 12 chansons

Dick Annegarn – Luxembourg

Dick Annegarn - Bruxelles

Les prochains concerts de Dick Annegarn en France
DateSalleVilleTickets
27 Jan 2021La MarbrerieMontreuilAcheter un Ticket
06 Mar 2021La Cooperative de MaiClermont-ferrandAcheter un Ticket
10 Mar 2021Le PonantPacéAcheter un Ticket
31 Mar 2021LA CIGALEParisAcheter un Ticket
14 Apr 2021ESPACE JULIENMarseille 06Acheter un Ticket
15 Apr 2021Chapelle Saint-Martin du MéjanArlesAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Tindersticks-Press-Photo-2021-1280x720-1

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.
Spain

Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.
Lachinos - America Lachina

Les Lachinos se lâchent !

On pourrait croire que les Lachinos rendent hommage à notre grognon national, notre Jean Pierre, notre ami Bacri avec ces deux titres enlevés, Fêtes de Mes Morts et Cáncer del Colon lui qui avait le sens de la fête et que le crabe nous a ravi.
Nino

Oh Nino !

Nino nous manque car on partage son blues des rues désertes et ses questions existentielles.
Piers ©Julien Mignot

S’en sortir

La beauté a un nom est c’est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.
Crimi - Julien Lesuisse Marion Bornaz

La chaleur Crimi !

On aurait dû voir Julien Lesuisse avec son nouveau projet Crimi à Jazz à Vienne ou aux Trans Musicales de Rennes. On attend donc en mars sur le label Airfono un premier album Luci e guai avec ses acolytes Cyril Moulas (guitare), Brice Berrerd (basse) et Bruno Duval (batterie).
Didier Super - Rire Une Dernière Fois Avant La Fin Du Monde

Didier vous souhaite une bonne année

On devait passer un Super moment avec Didier au théâtre Comédie Odéon à Lyon car il est bien plus marrant que tous ces comiques de merde et puis la peste cholérique s’est abattue sur la France sans chars et ligne Maginot.