Jabberwock et Dexy Corp @ Le Klub

Photos concert : Jabberwock @ Le Klub, Paris | 27 novembre 2009 Un week end très chargé pour le Klub en cette fin novembre. En deux jours, pas moins de cinq groupes vont passer, tous dans un style plus ou moins electro et/ ou cold wave bien électrisée. Commençons avec les concerts de vendredi avec Jabberwock et Dexy Corp.

Jabberwock

Les premiers à entrer en scène sont les Jabberwock. Le line up a changé avec le retour d’un clavier. D’après les informations que j’ai pu glaner dans les caves du Klub, il s’agirait de Teddy qui à quitté Nutcase pour rejoindre Jabberwock. Choix au combien payant pour le nouveau quatuor. J’espère que Nutcase pourra le remplacer assez vite.
On en a encore eu la preuve, un clavier est toujours mieux qu’une séquence. Teddy amène un groove au niveau des parties qui étaient séquencées tout en jouant sur le coté froid de celles-ci qui convient parfaitement a la musique de Jabberwock.
Jabberwock est toujours aussi énorme sur scène. Une énergie monstre du début à la fin et le jeu de scène de Lena toujours aussi expressive. Le set est très bien amené, les principaux morceau (Boxed, Now) du premier album s’intègre parfaitement avec les titres de Sweet Limbo. Les Jabberwock nous ont terminé le concert sur une reprise du « Freack ( c’est chic) » bien disto.
Concert que le public a vraiment apprécié et moi aussi d’ailleurs.

2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock
2009_11_27_jabberwock

Dexy Corp

20 minutes de pose et voila qu’arrivent les Dexy Corp. Leur musique pourrait être définie comme de l’électro-harsh rock. Lorsque vous entendez le chanteur, vous savez pourquoi on est dans le harsh. Guitare saturées, voix distordues (et c’est faible), séquences acides, avec une base rythmique efficace, cela donne un son totalement destructeur. Oreilles sensibles s’abstenir !
Le public, déjà bien chauffé par Jabberwock est rentré dans le show des Dexy Corp dès la première chanson. Un concert mené de main de maitre par le chanteur qui a su tenir son public et entretenir l’ambiance.

Bravo aux deux groupes pour leurs prestations. Ces concerts entretiennent le rang du Klub sur la scène dark parisienne.

2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp
2009_11_27_dexy-corp

Aftershow

L’aftershow à commencé après les concerts sur les deux niveaux du Klub, avec notamment un mix d’Emma Tome au -2.

Date : 27 novembre 2009

Plus dans Concerts (live reports)

Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.