Soirée nostalgie avec Therapy? au Nouveau Casino

Soirée nostalgie avec Therapy? au Nouveau Casino
ZiKomAgnes - 05/12/2009

Therapy? en concert au Nouveau Casino, Paris | 4 décembre 2009

Therapy ? c’est le groupe nord-irlandais qui avait explosé en 1995 avec l’album Troublegum. Depuis Infernal Love en 1995, ils ont connu plus de bas que de haut, changeant trois fois de label. Leur dernier album Crooked Timber, sorti en mars dernier, a reçu un accueil mitigé auprès des critiques web français. C’était d’ailleurs un peu triste de voir un groupe de cette ampleur jouer dans une salle aussi petite que le Nouveau Casino. En première partie, Bukowski et Ricky Warwick.

Bukowski

Bukowski c’est pas l’écrivain américain d’origine allemande, c’est un groupe de métal français. Rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme, la preuve : on mélange deux anciens groupes de métal hardcore comme Wunjo et Kwamis, on rajoute un coup de main des anciens de Pleymo, le producteur de Enhancer, toute la famille de la Nowhere Team s’y met et nous voilà avec Bukowski. Du rock métal bien de chez nous avec des grosses guitares. Pour info, ils seront en concert au Bataclan avec Mass Hysteria et AqME le 18 février.

Ricky Warwick

Le MySpace de Ricky Warwick indique de la « folk dure pour les foule » [Tough Folk for the Masses], en gros c’est du métal acoustique. Personnellement, j’aurai inversé les premières parties, parce qu’un mec seul avec son électro-acoustique pour chauffer une salle c’est pas évident. Je le vois plus dans un pub, un soir d’open mic. Il nous fait une reprise de ‘The Ring of Fire‘, malheureusement il a une voix plus proche de Chad Kroeger [Nickelback] que de Johnny Cash. Entouré d’un groupe, avec des chœurs, je suis sûre que ça porterait plus ses textes.

Therapy ?


Une introduction de musique classique, Therapy ? débarque et démarre directement avec leur célèbre reprise de Joy DivisionIsolation’. Restant sur des terres connues des albums qui ont conquis le public français, ils enchaînent avec ‘Stories’ et je retrouve le son si reconnaissable qui me prend aux tripes comme il y a quinze ans.

Une fois la salle chauffée, ils tentent une introduction à leur nouvel album avec ‘Bad excuse for Daylight’ sur laquelle on ressent l’influence avouée de Stravinsky. La foule commence à danser même si les nostalgiques semblent déphasés. Ils annoncent ensuite ‘Exiles’ qui est ma préférée du dernier album : le résultat en live est saisissant – c’est comme si la batterie me parlait.

Andy Cairns, le chanteur, tente un peu d’humour : il nous propose une chanson folk irlandaise, la stoppe et démarre ‘Potato Junkie’ sur laquelle il nous fait chanter le refrain « James Joyce is fucking my sister ». Les pogos démarrent enfin sur ‘Nausea’ et Michael McKeegan, monté sur ressorts, brandit sa magnifique basse à bout de bras. Lorqu’ils jouent leur single ‘Crooked Timber’, je réalise que la chanson est belle mais lascive ; heureusement les pogos reprennent sur ‘Knives’, où les fans des premières heures peuvent reprendre les paroles.

Therapy ? nous délivre enfin (avec) le fameux ‘Screamager’. Le niveau d’intensité et de rage est exactement celui auquel je m’attendais (j’ai failli en perdre mes lunettes !). Ils finissent le set sur ‘Rust’ tirée de l’album High Anxiety, avec un solo de batterie de fou furieux par Neil Cooper. Pourtant la foule n’est pas très motivée à rappeler le groupe.

Ils commencent le rappel avec ‘I Told You I Was Ill’, puis ‘Lonely Crying’, que je connaissais mal mais qui m’a parlée. Ils ont aussi dépoussiéré ‘Diane’ au passage, mais les deux dernières furent les meilleures : ‘Die Laughing’ – j’avais oublié à quel point j’aimais cette chanson, et bien entendu ‘Nowhere’.

Même si le public avait l’air mitigé, sur le quai du métro, j’en entendais plus d’un(e) chantonner. C’est dommage quand un public ne profite pas d’une salle intimiste pour ressentir un groupe qui a tant à offrir.

Date : 4 décembre 2009

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».