Signés chez Fierce Recordings (Spacemen 3, The Telescopes), les Pooh Sticks enregistrèrent de 1988 à 1995 des chansons capables de faire passer les disques des Commotions de Lloyd Cole pour des disques de death metal finlandais. Le label Optic Nerve éditera l’hiver prochain un coffret réunissant les premiers singles de ces éternels seconds couteaux du Royaume-Uni.

Bienvenue dans le monde des Pooh Sticks. Dans ce monde merveilleux, Lawrence aurait fait de Felt le groupe numéro 1 et Lloyd Cole sourirait.
Originaires de Swansea, ce duo (composé de Steve Gregory et de Hue Williams aka Hue Pooh-Stick), les Pooh Sticks bûchèrent comme des furieux pour un résultat souvent brillant mais rarement récompensé par un succès commercial.
Optic Nerve, qui édite déjà les morceaux de Tess Parks, réédite donc les premiers singles du groupe. Singles extrêmement rares sur le marché de l’occasion donc forcément chers.
Le coffret comprendra un joli livret et quelques inédits.

The Pooh Sticks – Heroes & Villains

The Poo Sticks Boxset des The Poo Sticks sera disponible le 22 novembre 2019 chez Optic Nerve.

  • « 1-2-3 Red Light » / « Double Shot »
  • « Heroes And Villains » / « Life’s A Gas »
  • « Heartbreak » / « Sex Head »
  • « I Know Someone Who Knows Someone Who Knows Alan McGee Quite Well » / « Hard On Love »
  • « Indiepop Ain’t Noise Pollution » / « Knock Three Times »