Catégories
Son du jour

Vidéo : Pepe Wismeer & Thierry Müller – I exteem

Si vous en avez assez des rengaines sucrées de l’été ou que votre plage se résume à un poster dans votre cuisine, il faut écouter les divagations musicales de Pepe Wismeer & Thierry Müller avec I exteem, extrait d’un album paru en mai au titre radical et intriguant, L’écho des chiens dans le sang de la tactique.

Evidemment, un titre pareil attire l’œil mais séduit aussi l’oreille dès la première écoute. L’écho des chiens dans le sang de la tactique est un impressionnant double CD enregistré par le duo français Pepe Wismeer (Anne-Laure Therme et Damien Van Lede) avec Thierry Müller compositeur multi-instrumentiste culte (Ilitch, Ruth, NLTM). Sombre et atrabilaire, ce disque oscille entre musique expérimentale aux sonorités industrielles, dark-folk et ambiant. On passe subtilement de l’angoisse à l’agitation puis à la quiétude et la sérénité. C’est une expérience sensorielle avec cette voix ténébreuse et rassurante sur une riche pâte sonore comme ce I exteem avec son clavier envoûtant et sa guitare magnétique. “Dans le noir, toutes les couleurs s’accordent.” écrivait le torturé Francis Bacon. Et à l’écoute de L’écho des chiens dans le sang de la tactique naissent des images comparables à ses tableaux.

L’écho des chiens dans le sang de la tactique de Pepe Wismeer & Thierry Müller est disponible chez Ilitch Music et Trace Lab avec un CD Bonus d’improvisation, No Re Re Night Fever – volume 7.

Pepe Wismeer & Thierry Müller – I exteem

Pepe Wismeer & Thierry Müller - L’écho des chiens dans le sang de la tactique

Pepe Wismeer & Thierry Müller - L’écho des chiens dans le sang de la tactique

Tracklist : Pepe Wismeer & Thierry Müller - L’écho des chiens dans le sang de la tactique
  1. Et l´on fera venir les chiens
  2. I exteem
  3. I am Azon
  4. Le sang d´un orchestre
  5. Les choses ont gagné
  6. Alice in a use
  7. Even Eve
  8. Exanatellein
  9. Pulsyciety
  10. The ghost ship in the ocean of my brain
  11. Unicyconic icon
  12. Izaïda

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

L’escapade Comelade !

Vous en avez marre des groupes interchangeables ? des plans médias pour la sortie de disques oubliés dans six mois ? Suivez les conseils de PJ Harvey, plongez-vous dans la discographie du catalan extravagant Pascal Comelade, par exemple ce somptueux Love Too Soon trop méconnu issu de L’argot du bruit paru en 1998.
Johnny Mafia - I'm Sentimental

Vidéo : Johnny Mafia – I’m Sentimental

Sentimentale-moi, donne-moi amour, émoi… et une grosse mandale dans la gueule. Car avec Johnny Mafia, le sentimentalisme lorgne plus du côté de Michael et Kay Corleone que du côté de Jack et Rose même sur le Titanic.

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…

Blondino, ligne d’espoir

La cosmonaute Blondino a atterri. Au milieu d’un no man’s land pas très chouette, cerné entre un avant que l’on fuit et un vague plus tard dont on aimerait deviner les contours. Blondino a atterri là, au milieu de ceux perdus entre les lignes. Au milieu de ceux qui n’y croient plus. Parce qu’entre les…

Les chiens sont lâchés !

Mica Levi, mais vous êtes juive ?! Ça ne fait rien, on vous garde quand même. Parce que c’est foutrement jouissif à l’heure la France vaccinée par la connerie se demande s’il va y avoir de le neige à Noël ou si lLa Fistinière va rouvrir avec gestes barrières et protection et friction hydro-alcoolique.

Love Love Love

Sortir du lit gâche ma journée entière. Bill Callahan, Bonnie « Prince » Billy et David Pajo reprennent le I love you de l’icône country Jerry Jeff Walker (Ridin’ High, 1975) décédé en octobre dernier.

Les Thugs : Radical Reading

On ne va pas se le cacher : on n’écoutait pas Les Thugs. En 1993, on a pris un exemplaire d’As Happy As Possible pour le reposer rapidement et investir dans In Utero de Nirvana… En 1999, Tout Doit Disparaître subira le même sort, celui d’être recalé au dernier moment avant le passage à la…

Plus dans Son du jour

Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.