Catégories
Découvertes

L’aède Lael Neale

© Guy Blakeslee

Sub Pop (Nirvana, Mudhoney, The Shins, Fleet Foxes et des dizaines d’autres) a signé Lael Neale. Et a bien fait…

Originaire de Virginie, Lael Neale vit depuis une dizaine d’années à Los Angeles et a joué sur de nombreux disques. Pour au final s’ennuyer et se dire qu’elle ferait mieux avec ses chansons. Acquainted with Night, son nouvel album, lui donne parfaitement raison. Avec son Omnichord, notre nouvelle Joanna Newsom enchante les fans des débuts de Cat Power et remet au centre du jeu le mot chanson. En mettant en musique sa vie ordinaire, cette Américaine impacter directement la notre et la transforme en extraordinaire.

Lael Neale – Blue Vein

Gather your words,
gaze at the field of snow
the Garden has gone
the cold wind blown

Kneel down to your mom
hold on to your dad’s hands
maybe they’re dead, yet,
don’t forget

you’re born with a blue vein
born to the song
born just to know things
then to take off
I’m gonna fly

Guardian angel,
gather my losses
keep them all safe
until I come to my cross

Gather the weight
gold trick of the world
gap in my girl’s teeth
the love that I held

Now it’s easier said
when it comes from my head
but the needle of truth
gives the blood
that I let

And we’re born with a blue vein
born to the song
born just to grow wings
then to take off
I’m gonna fly

Though there’s nothing to believe in
besides you & I

And when I come to the fold
meet the arms of my Brother
feel the birth of a new age
when I become the Other

Some say the truth springs
for reservoir seekers
but I think the truth sing
to whoever listens

and we’re born with a blue vein
born to the song
born just to grow wings
then to take off
I’m gonna fly

Lael Neale - Acquainted with Night

Lael Neale - Acquainted With Night
Acquainted with Night de Lael Neale est disponible chez Sub Pop Records.

Tracklist : Lael Neale - Acquainted with Night
  1. Blue Vein
  2. Every Star Shivers in the Dark
  3. Acquainted with Night
  4. White Wings
  5. How Far Is It to the Grave
  6. For No One For Now
  7. Sliding Doors & Warm Summer Roses
  8. Third Floor Window
  9. Let Me Live by the Side of the Road
  10. Some Sunny Day

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Mark Lanegan

[1990 – 2020] Where did Mark Lanegan sleep last night ?

Avant de sublimer les Queens Of The Stone Age, avant de chanter avec Nick Cave, Mark Lanegan était le chanteur des Screaming Trees. Signés chez Velvetone et surtout SST (Minutemen, Descendents), les Trees étaient là avant tout le monde dans les années 80. Ce groupe originaire d’Ellensburg annonçait les 90’s, Lanegan annonçait sans le savoir…

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
RBCF Sideways To NewI Italy

Rolling Blackouts C.F. – Sideways To New Italy

Les choses vont vite avec les Rolling Blackouts Coastal Fever qu’il convient d’appeler désormais les Rolling Blackouts C.F.. En deux ans, ce groupe australien a déjà publié un album, deux EP’s et une flopée de singles. Les revoilà avec Sideways To New Italy, un disque de dix chansons qui met à l’honneur l’héritage de R.E.M.…
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
Screaming Trees

[1990 – 2020] Le temps du changement pour les Screaming Trees

Il y a trente ans, les Screaming Trees publièrent Change Has Come, un EP qui eut le mérite de faire la jonction entre leurs premières années sur le circuit indépendant et leur arrivée chez Epic. Après la parution de ce disque, les cartes seront rebattues et plus rien ne sera comme avant…

Plus dans Découvertes

Entropie

Trop peu d’Entropie

Si les questionnements des Adolescentes de Sébastien Lifshitz vous ont touchés, si la liberté et l’insouciance de Caitlin et Fraser dans la solaire série de Luca Guadagnino We Are Who We Are vous ont bouleversés, vous serez séduits par le Teenager Summertime des quatre kids d’Entropie.
Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.
Chico Bernardes

Place à Chico Bernardes !

Il y a des conjonctions par la pensée, des combinaisons d’étoiles et l’on est à notre place. Avec Em Meu Lugar, Chico Bernardes balance un coup de boule de douceur, on a envie de le suivre dans sa pérégrination introspective même si penser à l’autre se perd, où l’oubli devient une punition.
Gabriel Edé

L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

L’amour selon Buzzy Lee

Buzzy Lee, 30 ans, n’est pas vraiment une découverte. Mais avec son journal intime Spoiled Love c’est assurément une artiste à suivre.