Catégories
News

Premiers titres du nouvel album de Yann Tiersen en écoute

Grande preview sur le site des Inrockuptibles, le génial Yann Tiersen auteur de superbes bandes originales (Good Bye Lenin, Tabarly entre autres) et albums magnifiques nous dévoile en avant première quatre titres de son prochain album, « Dust Lane » à paraître au mois d’octobre.

Avec ses splendides comptines au piano, Yann Tiersen nous avait habitué à un certain minimalisme, explorant tout au long de ses albums la veine classique, et nous livrant à l’aide d’instruments tous plus magnifiques et déplacés les uns que les autres un rock intime et touchant. Il en allait toutefois différemment lors des concerts, notre ami breton étant réputé pour revisiter ses titres d’une manière souvent plus électrique et déchainé, à mon grand bonheur personnel. Et c’est le virage que semble prendre aujourd’hui le multi instrumentiste de génie avec ces quatre titres mis à l’écoute.

Yann Tiersen

Ouverture sur un edit de « Ashes », titre gargantuesque qui dévaste tout sur son passage avec son piano martelé, ses choeurs et guitares omniprésentes, et surtout son orchestre enlevé, qui emporte l’auditeur sans lui demander son reste. Avec Amy, on assiste au retour de Christine Ott et de ses ondes Martenot qui participent activement à la « signature Tiersen », et à un final étonnant à la cornemuse, preuve que le Rennais ne renie pas ses origines.

Discographie

Yann Tiersen - Dust Lane

On s’éloigne pourtant bien de la Bretagne avec le titre « Palestine », étonnant morceau électrique et enlevé qu’on pourrait presque croire sorti d’un album d’Ez3kiel, dans la fureur de ses neuf lettres scandées tout au long du morceau par une voix presque robotique, et hypnotisante. L’introduction de Dust Lane enfin, morceau éponyme et brève accalmie, apaise le tout, à la manière de l’océan qui balaye les derniers reliefs de la tempête que l’on vient de subir, et qui nous a retournés, impuissants, comme viennent de le faire ces trois titres. Trève de courte durée, les choeurs et guitares viennent très vite clore ce preview de manière magistrale et presque hantée, lorsque tout s’enraye dans les dernières secondes.

Electrique, hypnotisant, et comme toujours enlevé et rapide, cet avant-goût déferle sur l’auditeur comme on essuie une bourrasque, sortie de nulle part, à l’improviste, et sans pitié. On s’exposera volontiers à la tempête que risque d’être l’album, prévu pour le 4 octobre. Sortez les impers !

Vous avez aimé ? Partagez !
6 réponses sur « Premiers titres du nouvel album de Yann Tiersen en écoute »

Bonjour, ce n’est pas sur le site des inrocks que cette écoute en avant-première est organisée, mais sur le Soundcloud du label Mute, qui a signé Yann Tiersen et sort donc, avec lui, ce Dust Lane.
Merci pour cet article et bien à vous,
lara.

Bonjour à nouveau, Fall !
Petites précisions « again » : Christine Ott ne joue pas sur l’album, contrairement à ce que vous annoncez, et Yann ne joue pas de cornemuse non plus… Si vous pouviez rectifier ces informations, ce serait chouette de votre part. Merci !

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Le portrait de Tiersen

Yann Tiersen s’apprête à publier Portrait, une somme de 25 titres, nouvellement enregistrés (titres sortis dans sa carrière) ainsi que trois nouveaux morceaux dont Closer, enregistré avec Blonde Redhead et désormais disponible.
Laura Gibson - Empire Builder

La Grande Laura Gibson

Quatre ans ! Il aura fallu attendre quatre ans pour avoir le droit d’entendre la suite de La Grande. On vous rassure tout de suite : le résultat est à la hauteur des espérances.
Yann Tiersen - Another Shore

clip : Yann Tiersen – Another Shore

Yann Tiersen en version lutte des classes avec Another Shore, mini symphonie bruitiste où l’on malmène un poulet. Yann Tiersen et sa bande seront en tournée aux Etats-Unis tout le printemps avec Skyline sorti l’an dernier en France et le 17 avril sur le continent nord américain.

Portrait : Yann Tiersen

A peine terminée sa tournée avec Dust Lane, que Yann Tiersen était déjà en studio pour enregistrer son nouvel album Skyline, sorti en octobre, et de nouveau en tournée internationale! La veille de son concert au Trianon, il faisait un micro-concert à la Galerie Chappe, dans le 18ème. J’en ai profité pour faire un portrait. […]
Cabaret frappé 2011

Des festoches grat’oches !

C’est déjà l’été et les premiers festivals. On entend déjà les recalés de l’euro-million se plaindre des tarifs prohibitifs de certains concerts et des programmations photocopiées. Petit focus sur trois évènements Rhône alpin où vous pourrez vous en mettre plein les esgourdes sans dépenser un cents.
Agenda concert avril 2011 - Lyon

C’est le printemps à Lyon !

En avril il faut se découvrir, goûter au soleil enivrant et aux terrasses bienveillantes mais aussi découvrir tous les chouettes concerts qui fleurissent dans les petites salles lyonnaises. Sélection subjective et donc forcément rigoureuse et indispensable…

Plus dans News

clairedaysthechoir-mysisterclaire

Au cœur de Claire

Marie Desplechin soutient que « penser est une affaire intime. » Pour Claire Days c’est chanter. Chanter avec grâce, délicatesse, tendresse les affres intérieurs, les effrois enfouis, les douleurs endormies.
Wet Leg

Belles gambettes

C’est le buzz du moment dans la musique populaire et c’est mérité. Wet Leg en deux morceaux séduit la planète indie.
Mathieu Boogaerts - Guy Of Steel

Inoxydable Mathieu Boogaerts !

Oubliez Iron man, notre gars Mathieu a du style. Notre gentleman cambrioleur d’émotions ambiance cuisine, chambre et salon et sera en tournée cet automne avec un concert salle Molière à Lyon le jeudi 14 octobre 2021.
Nick Wheeldon

[EXCLU] Nick well done !

Nick Wheeldon nous offre en avant première une des chansons de l’année avec l’histoire de sa création.
Handy Curse

Hey Handy Curse !

Demain sort, le premier album d’Handy Curse, projet solo de Samuel Roux (Bootchy Temple, Jaromil Sabor, 39th & The Nortons). SK* vous le propose en avant première dès ce soir.
Blondino - Sauvage amoureuse

Blondino, un paradis plus loin

On pourrait bien écrire sur Sauvage, amoureuse. La prendre à part, et au fond simplement la décrire. On pourrait. Cela aurait-il du sens ? Peut-être. Pas sûr. Tant les chansons de Blondino rentrent dans des espaces plus grands, plus vastes.