Un quinzaine de disques au compteur et Oneida n'a pas le Success escompté. Pourtant leur nouvel album est moins expérimental, plus accessible et lorgne du côté de la lumière blanche du Velvet.

Kid Millions est riche mais plutôt en décibels, en riffs tonitruants, en tabassage de fûts comme sur la roborative I Wanna Hold Your Electric Hand. En sept titres abrasifs, féroces et furibards Oneida pourraient être la bande son d’une rentrée rageuse et survoltée. Rotten nous fait tremper un orteil dans l’apocalypse qui est déjà là et leur dernier clip, Beat Me to the Punch met la patate, une bonne claque pour lutter contre la démagogie et la malhonnêteté rampante.

Success d’Oneida est disponible chez Joyful Noise Recordings.

Oneida – Beat Me To The Punch

Is that my blood
Drying on the floor?
It didn’t hurt that much
You just beat me to the punch

I’m not sure
I can take much more
It doesn’t hurt that bad
‘Til I think about what we had

I think I’ll stay here lying on the floor
It doesn’t take a magic touch
To beat me to the punch
Beat me to the punch
Beat me to the punch

Oneida - Success

Oneida - success

Tracklist : Oneida - success
  1. Beat Me to the Punch
  2. Opportunities
  3. Low Tide
  4. I Wanna Hold Your Electric Hand
  5. Paralyzed
  6. Rotten
  7. Solid

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Liz Lamere – Sin

Vidéo : Liz Lamere – Sin

Compagne d’Alan Vega avec qui elle a eu un fils, Dante, Liz Lamere a sorti ce printemps son premier album, Keep It Alive et tout est dans le titre.
Salo - Algeria

Vidéo : Salo – Algeria

On connaît la chanson. Lyon la bourgeoise, capitale de l’échangisme et de la grasse bouffe. Mais avec les lyonnais de Salo, on se fait sodomiser les esgourdes.

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !