[EXCLU] Vidéo : Oto – Bad Boy

Le Faf et le Pasc ont formé Oto en 1982 du côté de Nancy où KaS Product commence à attirer la lumière noire. Leur EP Anyway enregistré en juin 1984 vient de ressortir chez Atypeek Music / Replica Records avant l'ensemble de leur discographie en 2023.

« Ils sont tombés d’accord sur Oto parce que c’est facile à retenir, et que ça évoque des choses comme autonomie, autosatisfaction et autocar. Il ya peut être aussi le petit côté germanique qui rappelle Kraftwerk et la consonance avec Devo, deux références incontournables. » De deux ils passent rapidement à trois avec François Rousseau, dit Johnny Ravioli, dit le Ravio, dit le Jo à la guitare, au sax et à l’harmonica et Bad boy sera le premier fruit de cette collaboration chaotique. Atypeek Music nous offre en exclusivité cette vidéo colorée et hypnotique dans le cadre d’une réédition digitale remasterisée par Yaref Ben Hazim (Moodie Black, Chris Conde, Barbara Panther) et d’une réédition vinyle chez Replica Records. Ces 1 minute et 42 secondes feront danser votre mémé sous le sapin sans provoquer d’otorragie.

L’EP Anyway est disponible chez Atypeek Music / Replica Records.

Oto – Bad Boy

Oto - Anyway

Oto-anyway

Tracklist : Oto - Anyway
  1. Anyway
  2. Bats
  3. Bad Boy

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.