Vidéo : Everything but the Girl – Nothing left to loose

Putain, 24 ans ! Everything but the Girl revient et n'a plus rien à perdre et nous tout à gagner. Après huit albums solo à eux deux, Tracey Thorn et Ben Watt se retrouvent pour Fuse, à paraître le 21 avril 2023.

« Il est pourtant des choses du temps jadis qui te manquent, même si tu n’as aucun désir de voir revenir ces jours anciens » écrit Paul Auster dans Chronique d’hiver. Tracey Thorn et Ben Watt nous ont bien manqués et ce Nothing left to loose regarde davantage devant que derrière. Mais il y a des invariants dans nos vies, I need a thicker skin, this pain keeps getting in. Mais le son d’EBTG nous emporte à nouveau comme ces cinq danseurs incroyables de virtuosité.

Nothing Left To Lose à retrouver sur Fuse le nouvel album d’Everything but the girl qui sortira le 21 avril 2023.

Everything but the Girl – Nothing left to loose

I need a thicker skin
This pain keeps getting in
Tell me what to do
‘Cause I’ve always listened to you

And I’m here at your door
And I’ve been here before
Tell me what to do
‘Cause nothing works without you, oh

I know the hour is late
And I know you’ll make me wait
I can sit outside
I set fire to my pride

What is left to lose
Nothing left to lose
What is left to lose
Nothing left to lose, no

I need a thicker skin
This pain keeps getting in
Tell me what to do
‘Cause I’ve always listened to you

What is left to lose
Nothing left to lose
What is left to lose
Nothing left to lose

Kiss me while the world decays
Kiss me while the music plays
Kiss me while the world decays
Kiss me while the music plays
Kiss me while the world decays
Kiss me while the music plays
Kiss me while the world decays
Kiss me while the music plays

Nothing left to lose
What is left to lose
Nothing left to lose

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Vidéo : Everything but the Girl – Nothing left to loose »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Arigatomassa

[EXCLU] Domo Arigato Massaï !

Arigato Massaï invite Marilyn, Josephine, Venus, Audrey, Elisabeth et bien d’autres pour les chœurs de son nouveau titre, P.W.Y.H.D.
Streaker-lumire

Vidéo : Streaker – Lumière

Notre aventure avec Streaker démarre avec un titre ou plutôt un manifeste, Fleur Pute et son clip génial réalisé par Bastien Bron (Das Playground). Courir tout nu et léger, une bien belle idée avant de se faire plaquer par un stadier.
Ghoster-cramei

Crame brûlée !

Vous n’aviez rien à écouter ce soir dans votre voiture en roulant les fenêtres ouvertes aux environs de 22 heures ? Le duo Ghoster mettra le feu à votre soirée avec Crame I qu’il nous offre en exclusivité.
Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.