Vidéo : Doug Paisley – Sometimes It’s So Easy

Paisible Paisley. Avec le pastoral Sometimes It's So Easy, le canadien Doug Paisley nous emmène en balade avec sa Gibson vintage.

Attention, ceci n’est pas un flim sur le cyclimse mais cette déambulation en vélocipède est un moment suspendu de l’album Say What You Like de Doug Paisley qui sort le 17 mars chez Outside Music.

Paisley dit à propos du morceau : « C’est une chanson pour ceux qui partent et ceux qui sont laissés pour compte, au moment où l’un peut sembler si froid et cruel et l’autre si blessé. En fin de compte, pour se redresser, le prix qu’ils paient sur leur propre temps est à peu près égal. Cela me fait penser à Running Away de Bob Marley bien que ce morceau soit moins sûr d’avoir suivi ses propres conseils. Je suis inspiré par la complexité de l’écriture de chansons folk et country simples où un peu d’ironie peut suspendre un point ou une idée sans la faire tomber trop fort à aucun endroit, comme un X-wing dans un combat aérien. Pour cette raison, j’espère que je n’ai pas dit grand-chose ici, mais si vous êtes dans une situation où il y a des reproches et des blessures, alors vous savez que vous avez encore du chemin à parcourir, si vous avez eu la chance d’être là. C’est la première fois que je réalise un clip vidéo pour l’une de mes chansons. J’ai risqué mon corps et ma guitare Gibson de 1950 pour la cascade et avec le recul, je suppose que cela correspond à une partie de l’insouciance de la chanson elle-même.3

Say What You Like de Doug Paisley sort le 17 mars chez Outside Music.

Doug Paisley – Sometimes It’s So Easy

Doug Paisley - Say What You Like

Dougpaisley-saywhatyoulike

Tracklist : Doug Paisley - Titre album
  1. Say What You Like
  2. Sometimes It's So Easy
  3. Wide Open Plain
  4. Rewrite History
  5. Almost
  6. If I Wanted To
  7. I Wanted It Too Much
  8. Make It A Double
  9. You Turn My Life Around
  10. Holy Roller
  11. Old Hometown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Johncanningyates-untilyoufindme

Vidéo : John Canning Yates – Until You Find Me

Fondus enchaînés. La vie défile, ondule, serpente. John Canning Yates crée un paysage sentimental en esquissant le portrait aimant d’un couple qui s’est aimé et qui était passionné de photographie.
Louisdurdek-unnamedroad

[EXCLU] Vidéo : Louis Durdek – Unnamed Road

Louis Durdek nous promène sur son chemin de traverse. « On t’accompagnera si tu trouves ta route » écrivait Eugène Guillevic, avec ce titre, on suit Louis Durdek jusqu’au bivouac et davantage.
Mimiobonsawin-blossomingliveinconcert

Vidéo : Mimi O’Bonsawin – Blossoming (Live In Concert)

Mimi O’Bonsawin est une autrice-compositrice-interprète métisse originaire du Grand Sudbury en Ontario. Elle est née d’une mère franco-ontarienne et d’un père abénaquis, un des peuples autochtones du Canada. Elle vient de sortir un album live avant quelques dates en France.

Plus dans Son du jour

Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Louisecombier-jeveuxdanser

Vidéo : Louise Combier – Je veux danser

On ose l’affirmer, on aime Louise Combier. Pourquoi ? parce qu’on la suit depuis ses débuts et qu’on aime sa mue pop. Françoise vient de nous quitter mais Louise réunit les garçons et les filles par la main et elle répand l’amour sur terre et refait le monde.