Crash Course In Science

Crash Course in Science Sur les cendres encore fumantes d'un mouvement mort-né dans leurs pays, les Crash Course In Science se forment en 1979 à Philadelphie.

Crash Course In Science

Dale Feliciello, Mallory Yago et Michael Zodorozny seront donc un groupe post-punk qui privilégiera les instruments-jouets pour enfants et les ustensiles de cuisine afin de créer un son qui se rapproche de celui que pourrait faire des métallurgistes en grève s’ils décidaient de faire de la musique. Industriel, parcouru de sifflements, de crachements, d’une voix monocorde « Flying Turns » a tout du morceau culte pour amateurs de musique électronique branché. From Jupiter l’a d’ailleurs repressé en 2009 en y incluant des remixes de Terence Fixmer et Danton Eeprom.

Crash Course In Science – Cardboard Lamb

Cela pourrait vous intéresser

Fakear-cluciebascoul-presspicture22

2X1 places pour Fakear au Transbordeur

Talisman le nouvel album de Fakear vient de sortir chez Nowaday Records et il le défendra sur scène en France et en Europe ce printemps avec un passage au Transbordeur le samedi 18 mars.

Plus dans Son du jour

Ohmadrid-doyouloveme

Vidéo : Oh ! Madrid – Do you love me

L’amour et ses questions existentielles. “Pourquoi faudrait-il aimer rarement pour aimer beaucoup ? » écrivait Albert Camus dans Le mythe de Sisyphe. Le duo Oh ! Madrid ne répond pas à cette question mais chante avec douceur les hésitations du cœur et de l’âme.
Brune-cesttouslesjours

[EXCLU] Vidéo : Brune – C’est tous les jours

On le sait depuis longtemps, les brunes ne comptent pas pour des prunes. Mais avec c’est tous les jours, Brune sort les (g)riff(e)s avec un nouveau titre puissant, un hymne à l’amour viscéral.
Automaticcity-lament

Vidéo : Automatic City – Lament

Attention, dinguerie visuelle pour le premier extrait du nouvel album d’Automatic City qui sort ce jour. Lament est un fantastique collage qui mêle Méliès à Jeff Koones signé Pauline Bricout.