Crash Course In Science

Crash Course in Science Sur les cendres encore fumantes d'un mouvement mort-né dans leurs pays, les Crash Course In Science se forment en 1979 à Philadelphie.

Crash Course In Science

Dale Feliciello, Mallory Yago et Michael Zodorozny seront donc un groupe post-punk qui privilégiera les instruments-jouets pour enfants et les ustensiles de cuisine afin de créer un son qui se rapproche de celui que pourrait faire des métallurgistes en grève s’ils décidaient de faire de la musique. Industriel, parcouru de sifflements, de crachements, d’une voix monocorde « Flying Turns » a tout du morceau culte pour amateurs de musique électronique branché. From Jupiter l’a d’ailleurs repressé en 2009 en y incluant des remixes de Terence Fixmer et Danton Eeprom.

Crash Course In Science – Cardboard Lamb

Cela pourrait vous intéresser

Tinderdatecovercredittheosanchez-web

Le choix dans le date !

Et oui, on peut encore danser, draguer, aimer et bien davantage. Our lights balance le son de l’été pour continuer à vivre quand la lumière sera éteinte.
Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.
Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.

Plus dans Son du jour

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.