Vidéo : Adélys – Ottawa Chambre 703

La douce Adélys rend hommage aux invisibles avec Ottawa Chambre 703, extrait de son premier album, Toutes les Fenêtres et les Ruisseaux disponible depuis le 1er septembre.

On avait découvert la fille en jaune au festival Changez d’air ce printemps, la voilà en tournée pour défendre un premier disque sensible et gracieux. Avec Ottawa Chambre 703, on pense au Quai de Ouistreham de Florence Aubenas ou au film À plein temps d’Éric Gravel. Adélys nous invite dans l’intimité de sa chambre d’hôtel pour pour aller à la rencontre de ceux et celles qu’on regarde peu, les premiers de cordées trop souvent méprisés.

Adélys sera en concert à la Manufacture Chanson à Paris les 16 octobre, 27 novembre et 18 décembre.

Adélys – Ottawa Chambre 703

Je suis de passage dans une chambre d’hôtel
Au septième étage avec un peu de ciel
Je suis de passage pour la première fois
Jusqu’au prochain virage, je suis à Ottawa

Je suis de passage, y’a encore le parfum
De la femme de ménage, dans la salle de bain
Je suis de passage, sur la porte d’entrée
J’ai laissé le message
« Ne pas déranger »

Dans la chambre il y a le parfum d’une femme que j’connais pas
Partout elle a mis ses mains, mais ça ne se voit pas

Mais qui es-tu à nettoyer, mais qui es-tu à effacer
Mais qui es-tu à faire briller, à porter, à porter ?
Mais qui es-tu à nettoyer, mais qui es-tu à effacer
Mais qui es-tu à faire briller, à porter, à porter ?

Elle est de passage personne ne la voit
Elle fait le ménage quand on n’est pas là
Elle est de passage, elle s’est immiscée
Dans nos paysages même les plus secrets

Mais qui es-tu à nettoyer, mais qui es-tu à effacer
Mais qui es-tu à faire briller, à porter, à porter ?
Mais qui es-tu à nettoyer, mais qui es-tu à effacer
Mais qui es-tu à faire briller, à porter, à porter ?

Mais qui es-tu ?

Je suis de passage, je les ai laissées
Les traces de ses mains toujours affairées
Je suis de passage, déjà je m’en vais
Un regard se croise, vous pouvez entrer

Adélys - Toutes les Fenêtres et les Ruisseaux

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Irninimons-unehabitantetouch Eparunem T Orite

Irnini Mons et merveille

Alors que le Vercors ce jour est une zone quasi interdite par la venue de Jupiter à Vassieux, Irnini Mons nous promène en forêt avec Toi Là, extrait de leur premier album Une habitante touchée par une météorite qui sort le 26 avril.
Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.
Louisecombier-nuitscinmatiques

Vidéo : Louise Combier – Nuits Cinématiques

Ce n’est plus une évolution mais une révolution. Louise Combier avec Nuits Cinématiques embrase les nôtres avec ce tube mis en images par Elisa Grosman entre Hopper et Wong Kar-wai.

Plus dans Son du jour

Fontanarosa-doortodoor

Vidéo : Fontanarosa – Door to door

Avant la sortie très attendue de leur deuxième album, Take A Look At The Sea, Fontanarosa nous ouvre les portes de leur paradis musical avec Door to door.
Alanvega-mercy

Vidéo : Alan Vega – Mercy

L’exhumation des archives d’Alan Vega se poursuit après Mutator en 2021, voici Insurrection qui sortira le 31 mai chez In The Red.
Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.