Here comes Johnny !

John Cale
Bon d'accord, on dirait une vieille tata qui a raté sa couleur échappée du bus de Priscilla... Pourtant c'est un grand monsieur qui après avoir joué son chef d'oeuvre, Paris 1919 à Pleyel l'an dernier revient pour une tournée sobre et chic et une poignée de nouvelles chansons.

John Cale

John Cale sera en concert ce 2 novembre au centre Pompidou à Paris et le 5 novembre à L’Epicerie Moderne de Feyzin près de Lyon. Inclassable, entre musique contemporaine (il a été l’élève de Xenakis, a collaboré avec John Cage, Aaron Copland ou La Monte Young ) et musique populaire (Les Stooges, Nick Drake, les Modern Lovers, Brian Eno, bien sûr le Velvet avec son âme héroïnée, Lou Reed) ou musiques de films (avec Assayas, Beauvois ou Garrel), il vient de sortir un nouvel EP, Extra Playful avec un single guilleret et d’actualité, Catastrofuk qui parle malgré tout de lui : Take a look at the future, Think about the past, Hurry up to the present. Il se dit parfois « perplexe, désorienté, mais jamais lassé par le rock ! Cette perplexité est d’ailleurs bien utile si vous cherchez à faire quelque chose de différent. » Pas sur qu’il décapite un poulet ou se déguise en Michael Myers ce samedi mais l’ombre d’un géant se propagera assurément sur L’Epicerie Moderne pour à peine 20 euros pendant que son alter ego féminin, la pythie Smith investira le Transbordeur pour un concert – lecture le 14 novembre pour 55 euros (!!). Si vous voulez être plus calé sur John, n’hésitez pas à lire son autobiographie parue en mai dernier au Diable Vauvert.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.
Emiliezo-thefield

Vidéo : Emilie Zoé – The Field

Avec son troisième album, Hello Future Me, Emilie Zoé s’adresse à son moi dans le futur. On peut le faire par mail que l’on recevra à une date que l’on fixe à l’avance mais la sublime suissesse préfère tout voir dans ses chansons, franchir les frontières temporelles avec douceur et détermination.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.