Catégories
Concerts (live reports)

La Flèche d’Or fête en beauté sa fermeture

Photos concert : Soirée fermeture de la Flèche d'Or, Paris | 4 avril 2009

La rumeur a fait le tour de Paris en quelques jours, La Flèche d’Or fermera ses portes prochainement, fin avril très probablement. Pour fêter comme il se doit ce triste destin, la Flèche nous propose cette soirée d’adieux sous le signe de la Motown avec quelques surprises.

Oui, la triste nouvelle est confirmée, cette ancienne gare de la petite ceinture transformée en salle de concert vit ses derniers jours. Des milliers de groupes du plus obscure et inconnu aux plus grands génies de la musique (on se souvient par exemple de la présence de Keziah Jones pour une soirée dantesque) se sont succédés sur la petite scène mal éclairée de la salle mythique du 20° arrondissement de Paris.
Nous reviendrons sur cet évènement dans un billet spécial car pour le moment l’humeur est à la fête. Le warm up est assuré par DJ Yarol (Poupaud), la salle se remplit doucement mais à 22h, à l’arrivée sur scène de Mr Ullmann et sa troupe, l’atmosphère devient chaude et moite, la Flèche est pleine comme à ses plus beaux jours.

Nicolas Ullmann, Les Brown Sugar et The Soulutions

Mr Ullmann, The Soulutions et Les Brown Sugar rendent hommage à la « Motown » qui fête ses 50 ans. Pour ceux qui débarqueraient d’une autre planète, la Motown est ce légendaire label qui a vu passer quelques artistes du nom de Steevie Wonder, The Jackson Five, The Temptations, Smokey Robinsson & the Miracles, Marvin Gaye, Diana Ross & The Supremes ou encore The Four Tops !
C’est la fête sur scène, et entendre tous ces tubes en live fait chaud au coeur et on ne peut s’empêcher d’articuler quelques paroles pour accompagner cette fabuleuse troupe menée de main de maitre par Mr Ullmann.
Chaque invité interprète une reprise de l’ère Motown, vous reconnaitrez, dans le désordre : Rose, Thomas Marfisi (Nouvelle star), Brigitte, Izia, Tania de Montaigne, Camille Bazbaz, Laura Mayne (Native), le chanteur de Gush, Adanowsky, Cosmobrown, The Astings, Ana Rago…

A 00h40 je jette l’éponge, l’ambiance continue de monter alors que devant la Flèche la file d’attente ne désemplie pas !

2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
2009_04_03_fleche-dor_fermeture
Date : 3 avril 2009
Merci à Alex et la Flèche
Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
Partager cet article
6 réponses sur « La Flèche d’Or fête en beauté sa fermeture »

Pour des problèmes de voisinage à cause de nuisances sonores. Les travaux nécessaires à l’insonorisation seraient trop couteux pour être pris en charge, c’est en tout cas la version officielle…

Moi j’avais quand même espéré que ce n’était qu’une rumeur de plus. Depuis le temps qu’on entend dire que ça va fermer, finalement c’est toujours ouvert mais là il semblerait que ça sente vraiment la fin. J’ai longtemps hésité à venir à cette soirée, en tout cas à y passer après le concert de Ghinzu, t’aurais du me dite que tu y allais, dommage. Bref, y’a pas beaucoup de photos de Thomas dis donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Bonsoir Paris !

Bonsoir, Bonsoir Paris !

Bonsoir Paris ! est le nouveau festival de musiques actuelles francophones à Paris organisé par l’Alliance française Paris Ile-de-France.

Fnac Indétendances 2010

Les concerts gratuits du festival Fnac Indétendances auront lieu pour la deuxième année sur le parvis de l’Hôtel de Ville à Paris du 23 juillet au 14 août 2010. Après un mois de bières et pizzas vautrés sur un canapé devant « les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur gazon l’honneur…

Plus dans Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…