Parabellum, Ultra Vomit et Tagada Jones à l’Elysée Montmartre

Photos concert : Ultra Vomit @ Elysée Montmartre, Paris| 9 avril 2009
Alain G - 10/04/2009

Excellente soirée en perspective à l’Elysée Montmartre avec Ultra Vomit, Tagada Jones et un groupe formé en 1984 : Parabellum !

Tagada Jones

Tagada Jones ouvre les hostilités et l’ambiance est chauffée à blanc dès les premières secondes au point de transformer la salle en sauna.

2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones
2009_04_09_Tagada_jones

Parabellum

Parabellum fête cette année leur 25 ans ! Autant dire qu’ils font figure de papis avec leurs barbes blanches et leurs allures plus tout à fait sveltes. C’est pour leur set que le public est le plus nombreux ce soir, jeunes et moins jeunes sont présents et reprennent en coeur les paroles de leur morceaux les plus connus à l’instar de « Mort aux vaches, mort aux condés, vive les enfants d’Cayenne, à bas ceux d’la sûreté ». Les pogos font rage, les papis assurent sur scène, leurs « tubes » (Anarchie En Chiraquie, Amsterdam…) fonctionnent à bloc, rien à dire de plus : chapeau bas !

2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum
2009_04_09_Parabellum

Ultra Vomit

Leur set démarre par un exorcisme, le ton est donné, déconnade, parodie et grosses guitares. Un set énergique et printanier pour finir la soirée en beauté.

2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit
2009_04_09_Ultra_vomit

Date : 9 avril 2009

(merci à Sarah !)

Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
Réponses
  1. La programmation de l’Elysée alimente la vague de nostalgie du moment…
    En lisant Parabellum me viennent à l’esprit les groupes suivants: OTH, La sourie déglinguée, Oberkampf, Ludwig von 88 mais surtout les Bérus. Réellement les seuls que j’écoutais au lycée.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A voir dans “Photos de concert

Eagle_in_your_mind_08sk

Photos : Wintower @ Transbordeur, Lyon | 22.02.2020

Pour les retardataires, Winter + Woodstower = Wintower. C’était la deuxième édition du festival Wintower pour 3 jours bigarrés dont ce 22 février au Transbordeur à Lyon avec le punch de Kompromat, les envolées d’Isaac Delusion, l’onirisme d’An Eagle in your Mind, l’humour de Texas Menthol et l’envoûtant Zimmer sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.

pomme_01sk

Photos : Black Lilys & Pomme @ Ninkasi Kao, Lyon | 12.02.2020

Un retour et une consécration lors de cette soirée qui a mis K.O d’émotion le Kao. Les Black Lilys revenaient sur scène la tête pleine de projets et de nouveaux titres comme le somptueux Yaläkta pendant que Pomme pas encore victorieuse exposait ses Failles, même les plus cachées.

Claire Diterzi © Fabrice Buffart

Photos : Claire Diterzi @ À Thou Bout d’Chant, Lyon | 07.02.2020

Claire Diterzi est adepte des concerts extra-ordinaires. Elle avait hypnotisé l’Odéon des nuits de Fourvière en juin dernier, elle a subjugué la balme enchantée d’A Thou Bout d’Chant avec ses deux concerts à table avec le bricolo-musicien, Stéphane Garin sous l’œil de fin gourmet de Fabrice Buffart.

Photos: Bigflo et Oli @ Halle Tony Garnier, 23-01-2019

Bigflo et Oli : ils sont !

Ils sont les rappeurs qui revendiquent fièrement leur accent chantant du sud ouest, le même que celui de mon amie Audrey, celle qui aurait été ma Big Flo si j’avais été Oli.

A ne pas rater dans Photos de concert !