Fort Romeau : Kingdoms

Fort Romeau : Kingdoms
On m'avait pas dit que la tendance musicale pour 2012 serait la musique de gays circa 1988, celle qu'on écoutait dans deux clubs à Paris et quelques autres en province. Non, parce que si on m'avait dit je me serais rasé la tête, j'aurais ressorti mon bombers qui doit trainer quelque part et mes Doc Martens et je serais allé danser avec les copines et nos sifflets !

Fort Romeau

C’est le leitmotiv de 100% Silk en fait, le fonds de commerce du label qui s’ingénie à faire comme si le temps n’avait pas passé, comme si les kids avaient encore envie de danser béatement jusqu’à l’extase, comme si les drogues n’avaient pas changé non plus. C’est un véritable rêve éveillé que d’écouter Fort Romeau, Maria Minerva, Bobby Browser, SFV Acid, Bodydouble… Ce sont les années 90 qui revivent encore une fois, comme si elles n’avaient pas de fin. Tout ça m’a donné une forte envie de prendre le premier avion et d’aller traîner entre la rue Spinetta et la rue du Congrès à Nice voir si avec un peu de chance je pouvais retrouver David, Claude, Didier et les autres, s’ils se reconnaissent qu’ils ne se gênent surtout pas pour m’écrire.

Cela pourrait vous intéresser

Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.
Mézinc © Julien Monnet

Vidéo : Mézinc – Moth

Le mézigue Mézinc, c’est Star Wars a lui tout seul. Il dirige ses synthétiseurs et ses lumières comme on piloterait le Faucon Millénium. Sa musique est une forme d’hyperpropulsion vers un univers aux couleurs changeantes et aux sonorités fascinantes.

Plus dans Son du jour

Ff-quelquepartfeat-luiza

Vidéo : Féfé – Quelque part feat. Luiza

Féfé saute en parachute depuis son récent Hélicoptère. On rêve tous de ce quelque part mais l’on se contente d’un quotidien où l’on a plus qu’a être amoureux comme des cons.
Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.