Klink Clock + Tremston + The Airplane @ La Scène Bastille

Klink Clock
On peut encore compter sur l'audace de certaines salles et quelques associations pour nous faire découvrir des artistes émergents. C'est le cas ce soir de La Scène Bastille et Feed Back Prod qui s'associent pour nous offrir un plateau en trois parties.

Klink Clock

Klink Clock ouvre la soirée. Le duo n’en est pas a son coup d’essai puisqu’ils ont notamment partagé l’affiche de Narrow Terrence, Black Minou ou Moriarty. Garage, punk, grunge… Klink Clock prouve qu’on peut faire autant de bruit a deux qu’a 12. La guitare saturée d’Aurélien donne la réplique à la voix claire et néanmoins puissante de Jennie qui ne fait pas l’économie de cris derrière sa batterie minimaliste.

https://www.youtube.com/watch?v=F3tUdcEamTU

Un duo masculin féminin, l’analogie avec Kills ou au White Stripes n’est pas loin, même si elle est facile et réductrice puisque leur rock nerveux et saturé n’est que vaguement proche des deux duos. Même si en studio, on entend un blues un peu vicié sortir des guitares. Klink Clock électrisera la salle de la scène bastille, prête à accueillir son premier album qui sortira cette année en vinyle.

Tremston

Ce qui frappe en premier lieux chez Tremston, c’est la multiplicité des esthétiques qu’ils abordent en un seul set. Si le trio démarre sur un prog rock, le show se teinte de metal, de grunge et de rock plus académique, sans jamais laisser le simplisme prendre le dessus. Énergie atmosphérique des instrumentations, batterie protéiforme, c’est lorsque ils laissent libre court aux mélodies qu’ils sont les meilleurs. Tremston n’est pas sans rappeler quelques heures de Tool.

https://www.youtube.com/watch?v=pwx0pF928JA

The Airplane

The Airplane clôt la soirée. Fusion de rock psyché, funk, jazz aux accents trip hop, le groupe étire ses morceaux a l’infini pour laisser s’exprimer un déferlement de guitare. On reconnait ça et là des touches de Radiohead ou de Portishead. Joie et bonhommie sur scène, les ondes positives s’échappent de leurs mélodies qui auraient gagné en énergie avec plus de concision. Mention spéciale pour leur reprise presque Dun de Seven Nation Army qui finira toutes guitares dehors.

Rock multiforme ce soir a la scène bastille. Une soirée sous le signe de la découverte de qualité.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
5 réponses sur « Klink Clock + Tremston + The Airplane @ La Scène Bastille »

Merci Eva (Soul Kitchen) pour ta venue et ta chronique!! TREMSTON

TREMSTON …..tres tres bonne musik,du rhyme,de la recherche,de la passion.tout made « TREMSTON » des paroles aux partitions !!!
encore bravo.il ne manque plus que : trouver la bon wagon pour ce faire connaitre plus,
peut etre faire «  »une chanson commerciale » »moins typée moins hard,moins tremston un truc du genre qui passe bien en boite!? a mediter

rock68 > merci pour ton commentaire!! en ce qui concerne « le wagon » comme tu dis, je serai content si nous ne passons jamais en boite de nuit!! mais peut-être un jour composerons nous un morceau qui réunira du monde tout en conservant notre son et notre étique!! Tremston

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Daughter-beonyourway

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.
Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.