Klink Clock + Tremston + The Airplane @ La Scène Bastille

Klink Clock
Queen Mafalda - 14/09/2012

Klink Clock
Klink Clock

On peut encore compter sur l’audace de certaines salles et quelques associations pour nous faire découvrir des artistes émergents. C’est le cas ce soir de La Scène Bastille et Feed Back Prod qui s’associent pour nous offrir un plateau en trois parties.

Klink Clock

Klink Clock ouvre la soirée. Le duo n’en est pas a son coup d’essai puisqu’ils ont notamment partagé l’affiche de Narrow Terrence, Black Minou ou Moriarty. Garage, punk, grunge… Klink Clock prouve qu’on peut faire autant de bruit a deux qu’a 12. La guitare saturée d’Aurélien donne la réplique à la voix claire et néanmoins puissante de Jennie qui ne fait pas l’économie de cris derrière sa batterie minimaliste.

Un duo masculin féminin, l’analogie avec Kills ou au White Stripes n’est pas loin, même si elle est facile et réductrice puisque leur rock nerveux et saturé n’est que vaguement proche des deux duos. Même si en studio, on entend un blues un peu vicié sortir des guitares. Klink Clock électrisera la salle de la scène bastille, prête à accueillir son premier album qui sortira cette année en vinyle.

Tremston

Ce qui frappe en premier lieux chez Tremston, c’est la multiplicité des esthétiques qu’ils abordent en un seul set. Si le trio démarre sur un prog rock, le show se teinte de metal, de grunge et de rock plus académique, sans jamais laisser le simplisme prendre le dessus. Énergie atmosphérique des instrumentations, batterie protéiforme, c’est lorsque ils laissent libre court aux mélodies qu’ils sont les meilleurs. Tremston n’est pas sans rappeler quelques heures de Tool.

http://www.youtube.com/watch?v=pwx0pF928JA

The Airplane

The Airplane clôt la soirée. Fusion de rock psyché, funk, jazz aux accents trip hop, le groupe étire ses morceaux a l’infini pour laisser s’exprimer un déferlement de guitare. On reconnait ça et là des touches de Radiohead ou de Portishead. Joie et bonhommie sur scène, les ondes positives s’échappent de leurs mélodies qui auraient gagné en énergie avec plus de concision. Mention spéciale pour leur reprise presque Dun de Seven Nation Army qui finira toutes guitares dehors.

Rock multiforme ce soir a la scène bastille. Une soirée sous le signe de la découverte de qualité.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Réponses
  1. TREMSTON …..tres tres bonne musik,du rhyme,de la recherche,de la passion.tout made « TREMSTON » des paroles aux partitions !!!
    encore bravo.il ne manque plus que : trouver la bon wagon pour ce faire connaitre plus,
    peut etre faire «  »une chanson commerciale » »moins typée moins hard,moins tremston un truc du genre qui passe bien en boite!? a mediter

  2. rock68 > merci pour ton commentaire!! en ce qui concerne « le wagon » comme tu dis, je serai content si nous ne passons jamais en boite de nuit!! mais peut-être un jour composerons nous un morceau qui réunira du monde tout en conservant notre son et notre étique!! Tremston

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.

Jean-Louis Aubert

Aubert toujours vert !

Jean-Louis Aubert, solaire, seul mais pas solitaire, et surtout solidaire du monde, et de la vie. Une parenthèse enchantée d’un soir d’été, à Sète, un balcon sur la mer.

[MALN 2019] Balthazar nous a mis la fièvre !

« Il sort de nulle part, une frappe de bâtard, on a Benjamin Pavard ! » pouvait on entendre dans les rues d’Amiens en juillet 2019. Onze mois plus tard, résonnaient dans les rues d’Amiens plus ou moins les mêmes paroles : « Ils sortent de nulle part, une classe de bâtard, on a Balthazar ! »

[MALN 2019] Merveilleux Andrew Bird

Revenu avec My finest Work Yet l’un des albums de l’année, Andrew Bird a fait des merveilles pour le premier soir de Minuit Avant La Nuit.