Charlie Boyer and the Voyeurs

Charlie Boyer and the Voyeurs


Charlie Boyer et ses Voyeurs flottaient dans les sillages des très bruyants Toy et se sont fait repérer par Heavenly Recordings.
Normal. La prise de risque est minimale puisque les types refont une formule parfaitement connu : Velvet and CBGB au programme.

Charlie Boyer and the Voyeurs

Le premier disque de ces gentils dépressifs peroxydés est sorti le mois dernier en Angleterre. Et ne rencontre pas un franc succès. Comme leurs glorieux ancêtres. Jusque là, la logique est respectée.
CLarietta, produit par Edwyn Collins, reprend les choses là où les Warlocks les avait laissées après Phoenix.
Du clavier, du glam à la T Rex et des larsens ponctuent donc ce premier effort.

Gentillet donc.

Charlie Boyer and the Voyeurs – Be Glamorous