Holiday Song : Emily Jane White revient pour un nouvel album

Emily Jane White - Holiday Song
Emily Jane White - Holiday Song
Emily Jane White – Holiday Song

S’il existe quelque part un monde parallèle ou Emily Jane White n’a jamais fait de musique, sachez, mes tout petits, que c’est un monde où les dépressifs mélomanes s’ennuient ferme.

Emily Jane White

Prenons un cas de figure simple : il est seize heures, il fait chaud. A côté de vous, rigides jusque sur sur leurs chaises longues, vos beaux parents reniflent bruyamment, toujours convaincu que vous n’êtes pas le candidat idéal pour leur petite merveille. Derrière dans la cuisine, une ribambelle d’enfants braillards à laquelle, inconscient, vous avez ajouté le vôtre, s’escriment à trouver la hauteur de note parfaite qui brisera à tout jamais vos tympans délicats. Plus de Mozart, plus de Midlake, plus de Leonard Cohen. Résonne seulement encore sur les parois de votre conscience le larsen continu d’un ailleurs fantasmé. Votre coeur saigne : inutile de partir à la plage, des hordes de touristes vous y attendent pour suinter grassement leur excédent de paye sur l’exact endroit où vous vouliez poser votre serviette. C’est foutu. Reste la mort, la drogue, ou la fuite. Intelligemment, vous choisissez la fuite. Après tout, les heures sont trop longues, l’été trop chaud, et les femmes tropicales.

Discographie

Habilement, vous prétextez aller chercher des cigarettes pour les enfants et montez en voiture. Le claquement bienvenu de la portière pose une sourdine finale aux grognements de votre belle-famille. Douce quiétude.

Moteur allumé, pied au plancher, vous balancez négligemment par la fenêtre ce foutu sapin en plastique qu’on avait imposé à votre rétroviseur central. Toutes voiles dehors, les bonnes vieilles habitudes reviennent, et sans y penser, votre main se dirige vers le poste de radio. Pressant une phalange complice sur le bouton offert de votre lecteur mp3, Vous sélectionnez Holiday Song, premier extrait du futur album d’Emily Jane White, à paraître le 14 Octobre.

Emily Jane White – Holiday Song

Et là, d’un coup, ça va beaucoup mieux.

D’ailleurs prenez la route vers le nord : Le 16 Octobre, Emily Jane White se produira aux Trois Baudets, à Paris, dans le cadre des MaMa Event, il s’agirait de ne pas louper ça.
Et puis si, finalement, écrasé par le poids du remords, vous choisissez de repartir la queue entre les jambes vous soumettre aux regard désapprobateur de belle-maman, profitez en pour faire une pause à Lyon. Le 22 Octobre, elle se produira au Marché Gare (Emily Jane White, pas votre belle-mère) sous les bienveillantes auspices du Festival « Just Rock ? ». Ça vous fera des vacances.

Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Emily Jane White

Emily Jane White : le royaume de feu

Emily Jane White repousse les limites de la beauté et a de quoi faire passer les Slowdive pour un groupe de death metal hongrois avec Immanent Fire, son nouvel album.

Plus dans News

caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.
kacimi

Coup de chaud avec Kacimi

Kacimi nous offre en avant-première, Il fait si chaud ce soir premier extrait et titre d’un EP cinq titres à paraître le 26 Novembre 2021 en précommande en vinyle chez Le Pop Club Records.