Peter Pan est mort

Michael Jackson 1982, j’ai 13 ans, en bon ado un peu rebelle je regarde assidument l’émission « Les Enfants du Rock » diffusé sur Antenne 2 (hé oui ça s’appelait comme ça avant). Un soir je découvre ébahi et émerveillé un nouveau chanteur que je ne connais pas encore virevolter sur des carrés lumineux dans une rue et interpréter « Billie Jean ».


J’adore et je veux tout de suite ce 45 tours, bon à cette heure Mammouth est fermé j’irai demain avec mes parents… Lorsque sort l’album « Thriller », je suis subjugué, comment ne pas l’être par tous ces tracks que sont « Beat It », « Wanna Be Startin’ somethin », « The Girl Is Mine » et surtout « Thriller » avec le guest de Vincent Price et sa voix sorti d’outre-tombe. Lors de la 1ère diffusion du clip je ne me souviens plus sur quelle chaîne, il y avait eu une émission spéciale un dimanche après-midi avec de multiples interviews (Quincy Jones, Diana Ross, John Landis…).

Dans la foulée du succès de son album, la ressortie de « Off The wall » et des précédents disques en compagnie de ses frères confirme que Michael Jackson est un grand chanteur. On peut objecter que Michael Jackson était un beau produit bien fabriqué, bien emballé, bien produit et qu’il ne pouvait que vendre. Ce que personne ne pourra lui ôter c’est d’avoir été un des premiers blacks américains à obtenir une stature et un succès international bien avant la réussite que l’on connaît de Barack Obama, non sans avoir bataillé car la diffusion d’un clip d’un artiste noir sur les chaînes américaines n’était pas acquise d’avance dans les années 80. Sa carrière se poursuit puis est entachée des scandales que l’on connait concernant sa vie privée.

Au-delà de la polémique que peuvent susciter ses dernières années, il y a fort à parier que le monde se souviendra de cet artiste hors du commun comme du petit prince de la pop, mal dans sa peau qui refusait de grandir et qui nous laisse une œuvre qui passera à la postérité.

5 réponses sur « Peter Pan est mort »

Merci Fred, j’ai les mêmes souvenirs ;-)
Et j’avoue depuis cette nuit avoir la nausée quand je vois l’hallali sur la dépouille … rien à foutre de sa vie privée d’autant que 99% est sans doute un tissu de mensonges… A t-on cherché des poux dans la tête de Sinatra et de ses ballets bleus, de Lennon et de sa came, ou de bien d’autre ? ce mec a révolutionné l’industrie de la musique à l’époque où le vinyle était roi et où l’on avait 3 chaines de télé en France ;-) Quand a certains qui vivent sur le dos des artistes et qui crachent dans la soupe cela me fait bien marrer…

Je suis aussi d’accord, il nous a tous marqué un jour ou l’autre et il a révolutionné la musique, cela on ne peut pas lui enlever. Moi j’ai le souvenir du clip de Thriller passé juste après le JT de 20h comme un évènement mondial, et c’était le cas.

Houai Gimauve ! Tu oublies ce chanteur français des années 60/70, avec un costard clair et un chapeau de paille qu’il agitait au-dessus de sa tête … pour lui – à l’invers – tout a été organisé pour étouffé sa pédophilie !
Bon, revenons à Mickel. Hier soir, je discutais avec un jeune de 19 ans, batteur depuis 10 ans, qui ne voit que par le « Trash » et le « Hard Rock » et qui se fringue en « Gore ». Il m’a avoué que la mort de Mickel lui avait foutu un sacré coup … !
No comment.
Ciao

Les commentaires sont fermés.

Plus dans News

Charlotteromer4

De grandes espérances.

Structures prend forme de plus en plus. Leur EP Long Life nous avait emballés et leur concert au printemps de Bourges 2019 avait confirmé que le titre de leur EP disait vrai. Ils reviennent avec un double single, Expectations / Nothing ever lasts, deux ambiances autour d’une seule et même chanson.
Miët – Did We Ever

Ne pas en perdre une Miët !

Les vacances approchent, il est temps de réviser la fabrication des châteaux de sable, ceux qui finissent piétinés ou submergés.
Dream Parade – Angels

Voilà les anges !

Nos petits suisses deviennent grands. Dream Parade poursuit sa chevauchée avec ce nouveau titre, Angels extrait du prochain album, FCKPSHOW qui sortira fin 2022 avec Le Pop Club Records.