Headless Horseman

Headless Horseman
Le syndrome Redshape a encore frappé chez nos amis d'outre-Rhin où le dernier en date fait très fort en apparaissant pour Boiler Room avec une queue de cheval (?) pour masquer son visage. Le centaure sans visage nous propose, ça aussi ça devient une habitude chez les Allemands, une techno indus ni pire ni mieux que ce qui se fait actuellement.

Pas de renseignements quant à son identité. Sur Youtube il a été suggéré qu’il pourrait s’agir de Bill Youngman entendu chez Trésor, Neue Heimat, Scandinavia ou en compagnie d’un autre harcoreux devant l’éternel Neil Lanstrum. Quoi qu’il en soit cette vague indus teutonne semble ne pas en finir de faire des émules, normal me direz-vous puisqu’il s’agit tout de même de la patrie de Einstürzende Neubauten.

Headless Horseman – Cannonball

https://www.youtube.com/watch?v=dPd2ssOqsaI

Headless Horseman – Boiler Room Live Show

https://www.youtube.com/watch?v=NbgxceRsm4w

Cela pourrait vous intéresser

Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.

Plus dans Son du jour

Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.