Ryley Walker

Ryley Walker
Le label Dead Oceans va faire parler de lui dans les prochaines semaines. En effet, il s'apprête à publier les nouveaux disques de The Tallest Man On Earth et surtout du revenant Bill Fay. Mais ce label a peut-être mis la main sur le rookie de l'année: Ryley Walker, le croisement parfait entre Van Morrison et Nick Drake. Si ce n'est pas le rookie de l'année, Walker sera le bon élève du trimestre...

Basé à Chicago, l’ami Ryley Walker semble coincé dans les années 70 avec ses musiciens issus de la scène jazz (Frank Rosaly à la batterie et le bassiste) et de la scène indé (le claviériste Ben Boye). Son deuxième disque, Primrose Green, défend une idée très simple du rock. En bon évangéliste de l’église du Rock, Frère Walker préconise un retour aux Pères Fondateurs. Buckley Père et Morrison sont donc les deux piliers de ce disque à l’idéologie pastorale et folk.
Un exercice de style réussi.

Ryley Walker – Primrose Green

Ryley Walker - Primrose Green

Ryley Walker - Primrose Green
Ryley Walker – Primrose Green
Tracklist : Ryley Walker - Primrose Green
  1. Primrose Green
  2. Summer Dress
  3. Same Minds
  4. Griffiths Bucks Blues
  5. Love Can Be Cruel
  6. On The Banks Of The Old Kishwaukee
  7. Sweet Satisfaction
  8. The High Road
  9. All Kinds Of You
  10. Hide In The Roses

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Anna Calvi

Calvi on the rock

Ne joue pas avec Anna. Anna Calvi sort quatre titres que l’on peut entendre dans Peaky Blinders, Ain’t No Grave et Burning Down mais aussi Red Right Hand de Nick Cave & The Bad Seeds et une reprise de All The Tired Horses de Bob Dylan.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.