Les chansons de JAIN ressemblent à... JAIN. Explication. Prenez les Band of Horses. Écoutez leur chanson The Funeral et de suite vous vous dîtes que les auteurs de ce titre sont deux ou trois jouvenceaux maigrelets ayant usé leurs fonds de culotte sur les bancs d'une quelconque faculté de droit américaine. Perdu ! Les membres de ce groupe de Seattle tiennent plus du bûcheron tatoué que du doctorant en droit public.


JAIN, c’est tout le contraire. Ses chansons collent à son parcours de vie et à son joli minois. Son premier EP, fort de quatre chansons, ouvre la saison de l’été de bien belle manière.

Tu peux nous expliquer la signification de ton nom de scène « Jain » ?

JAIN : Cela remonte à l’époque où je vivais au Congo. Je n’avais pas dit à mes amis que je faisais de la musique. J’ai bien aimé cette citation rattachée au jaïnisme :
« Ne sois pas désolée si tu perds, ne sois pas fière si tu gagnes. »
Cela m’a un peu poussé à mettre des chansons en ligne via Myspace. Et puis j’aime bien la typologie.

Discographie

Tu as donc commencé via Myspace ?

JAIN : Oui. J’avais 16 ans. J’en ai 23 aujourd’hui. Cela fait un petit bout de temps.

Comment as-tu signé chez Columbia? Et qu’est ce que Spookland ?

JAIN : Spookland, c’est lié à la boite de productions qui me suis. Il s’agit d’Auguri Productions et de Maxime Nucci. J’ai été contacté à l’époque de Myspace. Et puis Columbia est arrivée.

L’album est prêt? Qui l’a produit ?

JAIN : Oui, il est enregistré. Il sortira cet automne. C’est Yodelice qui a produit le disque.

Tu portes toujours cette robe noire et blanche sur scène. C’est une sorte de costume ?

JAIN : Oui, c’est comme un uniforme. Ma musique est faite de contrastes. Les gens ne savent pas si je vais faire du hip hop, de la soul, du rap.. C’est la même chose pour cette robe. Elle est pleine de contrastes.
J’aime cette idée de surprise.

Le titre Makeba présent sur ton Hope est lié à l’Afrique ?

JAIN : Oui c’est lié à la chanteuse Myriam Makeba. Je voulais lui faire un petit clin d’œil!
JAIN – Makeba

Comment as-tu fait ton éducation musicale ?

JAIN : Tout c’est fait au Congo. J’y ai écouté beaucoup de musique. C’est un pays qui regorge de rythmes et de mélodies.
J’ai écouté pas mal de hip-hop, Eminem, les Fugees, de la soul.
Et puis j’ai découvert les instruments de musique à Dubaï où j’ai fais deux ans de percussion arabe, du Tabla… Une de mes sœurs jouait du saxo et l’autre de la guitare, elles ont fait dix ans de chorale, donc c’est aussi ça qui m’a donné envie de faire de la musique.

Et la tournée c’est pour ?

JAIN : Cet automne. Nous sommes en train de caler des dates.

A quel âge as-tu écrit Come ?

JAIN : A 16 ans. C’est une de mes premières chansons…
Je suis une fille d’expatrié qui déménageait d’un pays à l’autre tous les 3 ans.
Alors j’ai beaucoup souffert de la séparation. Come, c’est un appel pour ramener mes amis au Congo. C’est un appel aux amis pour qu’ils reviennent.

JAIN – Come

Tu es surprise du retour presse. Cela marche fort pour toi. RTL, Drucker…

JAIN : Oui, je suis très surprise, j’espère que cet E.P plaira …

TOP 10

1) Le meilleur disque de 2015 ?

JAIN : To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar.

2) Le disque que tout le monde a écouté sauf toi ?

JAIN : Celui d’Alice On The Roof. Beaucoup de gens m’en parlent en ce moment.

3) La meilleure salle au monde pour faire un concert ?

JAIN : Le Royal Albert Hall de Londres.

4) La meilleure salle au monde pour voir un concert ?

JAIN : Les Arènes de Nîmes.

5) Le producteur de tes rêves ?

JAIN : Rick Rubin et Yodelice of course…

6) Ton pays africain préféré ?

JAIN : Le Congo.

7) Ton disque honteux ?

JAIN : Un disque des Spice Girls.

8) Paris ou Londres? ?

JAIN : Un peu des deux.

9) Si tu pouvais créer ton festival… Quel nom? Quels groupes ?

JAIN : Il s’appellerait Soul Train. Il y aurait des rappeurs comme Badass, de la black music et Mahmoud Ahmed.

10) Le disque que tu attends le plus ?

JAIN : Le prochain Eminem.

Jain - Hope EP


JAIN - Hope
Hope de JAIN est sorti le 22 juin 2015.
JAIN sera en concert :

  • le samedi 27 juin 2015 au festival Solidays (Paris)
  • le jeudi 16 juillet 2015 au Big Festival (Biarritz)
  • le mardi 03 novembre 2015 à la Rock School Barbey (Bordeaux)
  • le jeudi 12 novembre 2015 au festival Bebop (Allonnes)

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Pharrell Williams @ Big Festival 2016

Photos : Big Festival 2016 – Biarritz – 16-07-2016

On entend de l’extérieur le groupe « Rural zombies ». Dès l’entrée, on remarque une foule plus dense qu’hier, la soirée va commencer pour nous avec « Feu ! Chatterton » , groupe français délivrant des chansons à texte sur des sonorités plutôt rock. Ils sont programmés sur beaucoup de festivals cet été, je suis […]
The Prodigy @ Big Festival 2016, 15-07-2016

Photos : Big Festival 2016 – Biarritz – 15-07-2016

Libérés de nos obligations professionnelles, nous arrivons vers 20h30 sur Biarritz pour les lives au stade Aguilera de la 8ème édition du Big Festival, il y a beaucoup de véhicules stationnés autour du stade, l’absence de parking se ressent… de plus je n’ai vu aucun fléchage pour accéder au site, merci le GPS !
Jain @ Solidays 2016

Solidays 2016 : C’était Jainial !

Cette fois c’est sur, la petite Jain devient grande. Après un passage aux Solidays en 2015 sous le Chapiteau Nova en tant que « découverte », c’est la grande scène Bagatelle que Jain a investi hier, un an, un EP et un album plus tard, un joli bond en avant pour la demoiselle !

Plus dans Interviews

Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.