Échappé des très bizarres Race Horses, Meilyr Jones annonce la sortie de son premier disque solo en 2016. Inspiré par Fellini (pour le clip) et par les Dexys Midnight Runners (pour la musique), Meilyr Jones (et ses tcha tcha tcha) publient un grand single.

Meilyr Jones a commencé dans le bizarre et continue…
On nous annonce que son disque possédera des morceaux qui comportent des enregistrements d’oiseaux, une chorale de Glasgow… Sans compter les trois trombonistes qui ont enregistré dans un cimetière. Il n’empêche que son nouveau single How To Recognise A Work Of Art (qui sortira le 8 janvier 2016) fait dans la pop bravache et cela est fort plaisant.

Meilyr Jones – How To Recognise A Work Of Art

« Je voulais faire quelque chose qui me semblait juste et qui reflétait mes centres d’intérêts, comme la musique classique et le rock’n’roll, le cinéma, et la nature, et le karaoké et d’autres trucs kitsch. » explique Jones. « Et je voulais capturer ce sentiment que j’ai eu à Rome d’une culture pointue et le mixer avec des trucs moins intellectuels. »

Avec son syndrome de Rome, on tient le Stendahl de la pop anglaise.

2013 de Meilyr Jones sera publié le 23 février 2016 via Moshi Moshi Records/PIAS.
Meilyr Jones fera la première partie de Richard Hawley à l’Alhambra (Paris) le 25 novembre 2015

Tracklist : Meilyr Jones - 2013
  1. How To Recognise A Work of Art
  2. Don Juan
  3. Passionate Friends
  4. Refugees
  5. Rome
  6. Rain In Rome
  7. Strange Emotional
  8. Return To Life
  9. Love
  10. Olivia
  11. Featured Artist
  12. Be Soft

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.