Échappé des très bizarres Race Horses, Meilyr Jones annonce la sortie de son premier disque solo en 2016.
Inspiré par Fellini (pour le clip) et par les Dexys Midnight Runners (pour la musique), Meilyr Jones (et ses tcha tcha tcha) publient un grand single.

Meilyr Jones a commencé dans le bizarre et continue…
On nous annonce que son disque possédera des morceaux qui comportent des enregistrements d’oiseaux, une chorale de Glasgow… Sans compter les trois trombonistes qui ont enregistré dans un cimetière. Il n’empêche que son nouveau single How To Recognise A Work Of Art (qui sortira le 8 janvier 2016) fait dans la pop bravache et cela est fort plaisant.

Meilyr Jones – How To Recognise A Work Of Art

« Je voulais faire quelque chose qui me semblait juste et qui reflétait mes centres d’intérêts, comme la musique classique et le rock’n’roll, le cinéma, et la nature, et le karaoké et d’autres trucs kitsch. » explique Jones. « Et je voulais capturer ce sentiment que j’ai eu à Rome d’une culture pointue et le mixer avec des trucs moins intellectuels. »

Avec son syndrome de Rome, on tient le Stendahl de la pop anglaise.

2013 de Meilyr Jones sera publié le 23 février 2016 via Moshi Moshi Records/PIAS.
Meilyr Jones fera la première partie de Richard Hawley à l’Alhambra (Paris) le 25 novembre 2015

Tracklist : Meilyr Jones - 2013
  1. How To Recognise A Work of Art
  2. Don Juan
  3. Passionate Friends
  4. Refugees
  5. Rome
  6. Rain In Rome
  7. Strange Emotional
  8. Return To Life
  9. Love
  10. Olivia
  11. Featured Artist
  12. Be Soft

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.