Les Smith Westerns ont, le temps de trois disques, défendu une certaine idée de la pop il y a quelques années. Totalement influencés par Bowie et Noel Gallagher, Cullen Omori et son groupe avaient livré quelques belles chansons (tout l’album Dye It Blonde en gros) avant de séparer en 2014 Cullen Omori, fraîchement signé chez Sub Pop annonce la publication de son premier solo.

New Misery a été enregistré par Shane Stoneback (Sleigh Bells, Fucked Up, Vampire Weekend) et masterisé par Emily Lazar (Sia, Haim, Vampire Weekend et Arcade Fire). Voilà pour la carte de visite.
Pour le reste ? Un chanson immédiate qui claque un refrain bon à se damner.

Discographies

Visiblement Cullen Omori a eu du mal à se remettre de la séparation de son groupe. Ne sachant qu’écrire des chansons, New Misery apparait comme une catharsis et un job à temps complet.

Cullen Omori – Cinnamon

New Misery de Cullen Omori sera publié le 18 mars 2016 via Sub Pop Records/PIAS.

Cullen Omori - New Misery

Tracklist : Cullen Omori - New Misery
  1. No Big Deal
  2. Two Kinds
  3. Hey Girl
  4. And Yet the World Still Turns
  5. Cinnamon
  6. Poison Dart
  7. Sour Silk
  8. Synthetic Romance
  9. Be a Man
  10. LOM
  11. New Misery

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Paléo festival 2017 - Manu Chao

Photos : Paléo Festival 2017 @ Nyon, Suisse

Une sélection des photos des concerts de : Arcade Fire, Broken Back, Foals, Julien Doré, Justice, Midnight Oil, Petit Biscuit, Radio Elvis, Red Hot Chili Peppers, Rocky, Rone, Temples, The Inspector Cluzo, Tryo, Vianney, Vitalic ainsi que du public, de cette édition 2017 du Paléo Festival.
photos : Arcade Fire @ Paléo Festival, Nyon, 19/07/2017

Paléo Festival, Nyon | 19.07.2017

Deuxième jour en photos au Paléo Festival de Nyon avec des vieux, des jeunes, des moins vieux, des moins jeunes, des vieux qui se rêvent jeunes, des jeunes qui espèrent bien vieillir comme certains vieux. Au choix.
Metronomy @ Primavera Sound 2017 © Eric Pamies

Primavera Sound Barcelona 2017

Primavera Sound, c’est ce festival de grande ampleur à Barcelone qui, chaque année, réserve son lot de surprises et de folies. Cette édition n’a pas manqué à ses obligations : des découvertes aux têtes d’affiches, les apparitions et les révélations inattendues se sont succédées d’un bout à l’autre du festival, à ne plus savoir où […]
Primal Scream - Chaosmosis

Primal Scream – Chaosmosis

On ne pourra pas dire que Bobby Gillepsie n’aime pas le risque. Bobby, c’est le genre de type à jouer Patte Cassée dans la cinquième à Auteuil à 1000 contre un. Et cela fait 25 ans que les paris fous de Gillepsie fonctionnent plus ou moins. Le Scream remporte la mise une fois sur deux. […]

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »