Après le diptyque Hurt me / Burn, la très jeune anglaise de 19 ans Låpsley sort son premier album, Long Way Home le 4 mars.

Låpsley de son vrai nom Holly Lapsley Fletcher a passé son enfance à South Port dans le Merseyside près de Liverpool mais a déjà traversé l’Atlantique jusqu’à L.A. « La jeunesse est un art. » disait Oscar Wilde et Låpsley maîtrise déjà le sien dans cet album résolument autobiographique avec déjà pléthore de moments, de sensations, d’émotions à partager. Love is blind est un nouvel extrait de Long Way Home, cela rassure, la damoiselle a encore beaucoup de choses à apprendre.

Låpsley sera en concert à Paris (La Boule Noire) le 29 mars.

Låpsley – Love Is Blind

Låpsley – Hurt Me

Låpsley – Burn

Låpsley – Falling Short

Låpsley – Painter

Låpsley – Station

Låpsley - Long Way Home

Tracklist : Låpsley - Long Way Home
  1. Heartless
  2. Hurt Me
  3. Falling Short
  4. Cliff
  5. Operator (He Doesn’t Call Me)
  6. Painter
  7. Tell Me The Truth
  8. Station
  9. Love Is Blind
  10. Silverlake
  11. Leap
  12. Seven Months

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Guided By Voices

A fond les gamelles avec les Guided By Voices !

En attendant la sortie de Mirrored Aztec, son nouvel et deuxième disque de 2020, on peut casser sa tirelire pour acheter la réédition vinyle d’Alien Lanes, le classique ultime des Guided By Voices.
Future Islands © Justin Flythe

Future Islands au présent

Frissonnants Future Islands avec un deuxième extrait de leur nouvel album As Long As You Are à paraître le 9 octobre chez 4AD.
Gruff Rhys

Le fluide Gruff Rhys

Certains garçons de plage ont de bonnes vibrations, pour d’autres elles sont franchement négatives en août. A vous de choisir.
King Krule - Comet Face

Dans ta face !

Nuit d’errance avec King Krule. Ambiance entre Jack the Ripper et The Hound of the Baskervilles avec ce Comet Face sous tension avec son inquiétant saxophone et une scansion martiale.
This is the Kit - This is What You Did

Vidéo : This is the Kit – This is What You Did

Alors que certains attendent le nouvel album de Sufjan Stevens, The Ascension comme le messie et bien nous, nous pencherons davantage pour sainte Kate Stables et son This is the Kit avec Off Off On le 23 octobre chez Rough Trade.
Muzz - Muzz

Muzz – Muzz

Réunissant Paul Banks (Interpol, Julian Plenti, Banks + Steelz), Matt Barrick (Jonathan Fire*Eater, The Walkmen), et Josh Kaufman (Bonny Light Horseman, The National, The War on Drugs) Muzz a décidé de ne pas faire le buzz et s’attelle à faire de la musique sagement.

Plus dans Découvertes

Mark Pickerel et ses reprises

Le nom de Mark Pickerel ne vous dit rien ? C’est tout à fait normal. Vous trouvez les trois extraits de Rebel in the Rearview formidables ? C’est normal !

Tout est ok avec iAN Ottaway

Roadie des Black Rebel Motorcycle Club, proche de Mark Lanegan, iAN Ottaway a publié un disque ravageur aussi sombre que punk. Séance de rattrapage.

Beauté dans la nuit

La paternité change un homme assurément. Elle lui fait aussi écrire de beaux textes, simples, généreux, animistes.

Les chiens sont lâchés !

Mica Levi, mais vous êtes juive ?! Ça ne fait rien, on vous garde quand même. Parce que c’est foutrement jouissif à l’heure la France vaccinée par la connerie se demande s’il va y avoir de le neige à Noël ou si lLa Fistinière va rouvrir avec gestes barrières et protection et friction hydro-alcoolique.
Vincent Eckert

Amoureux de Vincent Eckert

Vincent Eckert n’est pas, comme il le chante, sur La mauvaise pente. Avec ces onze nouvelles chansons écrites et enregistrées juste avant le confinement de mars 2020, Eckert prend le chemin de la simplicité pour nous emmener dans son univers. On y croisera ses disques préférés, sa diction douce et des effluves de chanson française.
BRAZZIER © Jérôme Sevrette

BRAZZIER s’enflamme

Il parait que demain autour de 20h vont se dessiner nos lignes futures. Celles de BRAZZIER figurent sur un album mixé et masterisé par Sébastien Lorho (Marquis de Sade, Dominique A, Octave noire) qui vient de sortir chez Binaire Ordinaire.