Se souvenir des belles choses. C’était il n’y a pas si longtemps, c’était le début de l’été, le farniente pointait son nez.

La rentrée est là, avec son cortège de marronniers et en ligne de mire un chaos électoral. Alors autant se souvenir des belles choses, se souvenir de TINALS 2016, de ses 4 scènes, des 50 groupes qui ont brûlé la scène, du jardin éphémère avec ses fameux flamands, de son patio convivial, et de l’accueil formidable de ce festival pas comme les autres.

En vrac, TINALS 2016 c’était des fleurs, du soleil, du rosé, du hula-hoop, des kids, des pogos, des siestes, des mariages, de la bière, du ‘dodelinage’ de tête, des coupes de cheveux, des photomatons, de larges sourires, des bras levés, de la musique, de l’amour, beaucoup d’amour, de l’excellente musique. Comment ne pas trouver son compte dans une programmation aussi riche.

SK* a particulièrement apprécié Car Seat Headrest, un jeunot bricolo auteur d’un nombre conséquent de disques DIY qui ne fait pas que remplir les blancs, les Montréalais inclassables, Chocolat, piqués par la mouche Tss Tss, les déflagrations d’Explosions in the Sky ou de Metz, ou encore une floppée de petits jeunes qui dépotent comme Yak, les Irlandais de Girl Band avec son dandy en sueur, les très bons « régionaux » de l’étape Quetzal Snakes et Kursed, les étonnants Protomartyr que l’on croirait échappés de la suite de Trainspotting avec un leader qui éructe en regardant sa montre alors qu’ils sont de Détroit ou pour finir les vieux pots dans lesquels on fait encore et toujours de très bonnes confitures comme Dinosaur Jr., Drive Like Jehu (enfin une réformation qui ne sort pas de la route), Shellac auteur d’un bouquet final ébouriffant avec un démontage en règle de la batterie.

Bref il reste 9 mois à tenir, le temps de gestation du prochain TINALS que l’on espère aussi riche en images, musique et émotions.

TINAL 2016 – Jour #1

Chocolat + Foals :

2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1
2016_06_03_TINALS_Jour1

TINAL 2016 – Jour #2

Air + Her + Lush + No Zu + Parcels :

2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2
2016_06_04_TINALS_Jour2

TINAL 2016 – Jour #3

Girl Band + Kursed + Metz + Parquet Courts + Shellac + Steve Gunn :

2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3
2016_06_05_TINALS_Jour3

Aftermovie officiel – This Is Not A Love Song 2016

Photographe
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
1 réponse sur « Love is all around »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

TINALS 2016

Love is in the air

Le festival This Is Not A Love Song est désormais l’un des festivals indispensables dans l’offre estivale, il se déroulera les 3, 4 et 5 juin dans l’antre Paloma à Nîmes que vous rallierez par tous les moyens, malgré les grèves et les inondations ! SK* a posé quelques questions à Fred Jumel, l’une des…

LUH est approuvé

En 2011, les médias dans leur grande majorité nous annoncé une révolution avec l’arrivée des mancuniens de WU LYF. La montagne accoucha d’une souris et Liam Gallagher coucha ces jeunes « NuitDebout » de Manchester.
Declan McKenna

Declan McKenna a la baraka

Declan McKenna et ses 16 ans vont envoyer Jake Bugg et ses morceaux à la maison de retraite. L’anglais McKenna a gagné le concours du meilleur jeune talent lors du festival de Glastonbury 2015 et s’apprête à publier un EP gorgé de chansons typiquement… anglaises. De festival, il en est encore question en 2016 puisque…

La logique Palehound

Après avoir publié l’EP Bent Nail en 2013, Ellen Kempner et ses Palehound ont sorti Dry Food en juillet 2015. Uniquement aux États-Unis… Ce qui est tout à fait logique pour des gens de Boston. Les chroniques ont été dithyrambiques et les tournées magnifiques. L’Europe est restée complétement hermétique à ce groupe. Ce qui est…

Plus dans Photos de concert

Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de…
Eagle_in_your_mind_08sk

Photos : Wintower @ Transbordeur, Lyon | 22.02.2020

Pour les retardataires, Winter + Woodstower = Wintower. C’était la deuxième édition du festival Wintower pour 3 jours bigarrés dont ce 22 février au Transbordeur à Lyon avec le punch de Kompromat, les envolées d’Isaac Delusion, l’onirisme d’An Eagle in your Mind, l’humour de Texas Menthol et l’envoûtant Zimmer sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.