Cette rentrée 2016 est celle des retours. Certains sont plus réussis que d’autres.

Parmi les come back de ce mois de septembre, certains sont de vraies madeleines de Proust musicales. Quel bonheur de réentendre du neuf du côté de chez Franck, Zack, Jason et Suggs !

Pixies

Pour les Pixies on ne peut qu’être déçu tant ils ont marqué de leur empreinte la fin des années 80. Avec de multiples reformations, des concerts avec ou sans Kim Deal, les revoilà avec un album, ni bon ni mauvais, Head Carrier, le 30 septembre et Paz Lenchantin (A Perfect Circle, Zwan) officiellement bassiste du groupe. Sur Tenement Song, la voix suave et reposée de Franck Black se pose sur la guitare reconnaissable de Joey Santiago. Une bonne mélodie, un contrechant troublant de mimétisme, que demander de plus !

Pixies – Tenement Song

Zack de la Rocha

Autre retour inattendu, celui de Zack de la Rocha, pyromane en chef des Rage Against The Machine. Digging for windows commence par un « fuck that bright shit the spot or the flashlights », chant lexical habituel du toujours énervé Zak malgré l’âge le tout sur des sonorités électroniques incisives. La rage est donc encore là et c’est une très belle surprise dans une époque qui manque cruellement de troubadours politiques. On attend donc très vite l’album produit par El-P (Run The Jewels) et vous pouvez télécharger ce titre légalement sur soundcloud.

Zack de la Rocha – Digging for windows

Madness

Madness va fêter cette année les 35 ans de leur mythique One Step Beyond avec une belle édition anniversaire avec deux titres en téléchargement. Mais cerise sur le chapeau melon, les londoniens vont publier un nouvel album, Can’t Touch Us Now le 28 octobre avec un titre en écoute, Mr. Apples. Alors on bouge peut être les pieds moins vites, mais la compote prend et donne la pêche alors difficile de leur tailler un costard.

Madness – Mr. Apples

Grandaddy

Enfin, peut être plus attendu au tournant, voilà que déboule Grandaddy avec deux nouveaux vrais nouveaux titres, prodromes à un nouvel album. La planète indé est sortie de son orbite, retrouver les bricolages barrés, la voix de fausset de Lytle, les inventions mélodiques de Granddady qui ont fait le bonheur de The Sophtware Slump de Sumday ou de Just Like the Fambly Cat est assez magique. alors on ne les avait pas perdu de vu depuis leur reformation pour des concerts et une collaboration avec Beck en 2015. Une balade, Clear Your History, avec des sonorités que l’on connait bien et ce Way We Won’t, léger, rigolard et entêtant.

Grandaddy – Way We Won’t

Grandaddy – Clear Your History