Catégories
News

Back to back !

Cette rentrée 2016 est celle des retours. Certains sont plus réussis que d’autres.

Parmi les come back de ce mois de septembre, certains sont de vraies madeleines de Proust musicales. Quel bonheur de réentendre du neuf du côté de chez Franck, Zack, Jason et Suggs !

Pixies

Pour les Pixies on ne peut qu’être déçu tant ils ont marqué de leur empreinte la fin des années 80. Avec de multiples reformations, des concerts avec ou sans Kim Deal, les revoilà avec un album, ni bon ni mauvais, Head Carrier, le 30 septembre et Paz Lenchantin (A Perfect Circle, Zwan) officiellement bassiste du groupe. Sur Tenement Song, la voix suave et reposée de Franck Black se pose sur la guitare reconnaissable de Joey Santiago. Une bonne mélodie, un contrechant troublant de mimétisme, que demander de plus !

Pixies – Tenement Song

Zack de la Rocha

Autre retour inattendu, celui de Zack de la Rocha, pyromane en chef des Rage Against The Machine. Digging for windows commence par un « fuck that bright shit the spot or the flashlights », chant lexical habituel du toujours énervé Zak malgré l’âge le tout sur des sonorités électroniques incisives. La rage est donc encore là et c’est une très belle surprise dans une époque qui manque cruellement de troubadours politiques. On attend donc très vite l’album produit par El-P (Run The Jewels) et vous pouvez télécharger ce titre légalement sur soundcloud.

Zack de la Rocha – Digging for windows

Madness

Madness va fêter cette année les 35 ans de leur mythique One Step Beyond avec une belle édition anniversaire avec deux titres en téléchargement. Mais cerise sur le chapeau melon, les londoniens vont publier un nouvel album, Can’t Touch Us Now le 28 octobre avec un titre en écoute, Mr. Apples. Alors on bouge peut être les pieds moins vites, mais la compote prend et donne la pêche alors difficile de leur tailler un costard.

Madness – Mr. Apples

Grandaddy

Enfin, peut être plus attendu au tournant, voilà que déboule Grandaddy avec deux nouveaux vrais nouveaux titres, prodromes à un nouvel album. La planète indé est sortie de son orbite, retrouver les bricolages barrés, la voix de fausset de Lytle, les inventions mélodiques de Granddady qui ont fait le bonheur de The Sophtware Slump de Sumday ou de Just Like the Fambly Cat est assez magique. alors on ne les avait pas perdu de vu depuis leur reformation pour des concerts et une collaboration avec Beck en 2015. Une balade, Clear Your History, avec des sonorités que l’on connait bien et ce Way We Won’t, léger, rigolard et entêtant.

https://youtu.be/v50LoackQM0

https://www.youtube.com/watch?v=_4cglzG1aLE

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Pixies

2 106 pour les Pixies !

Avant de jouer au Main Square le 4 juillet 2020 devant des milliers de personnes, les Pixies joueront deux soirs d’affilée devant des centaines de personnes au 106 de Rouen.

[Micro-Photos] Simon’s Theme

Surfer Rosa des Pixies a 30 ans cette année. Ce disque psychotique qui fit forniquer un punk avec une danseuse de bossa nova et sonna le départ de quatre années faramineuses… Les quatre fantastiques de Boston allaient publier quatre albums formidables.
photos : Arcade Fire @ Paléo Festival, Nyon, 19/07/2017

Paléo Festival, Nyon | 19.07.2017

Deuxième jour en photos au Paléo Festival de Nyon avec des vieux, des jeunes, des moins vieux, des moins jeunes, des vieux qui se rêvent jeunes, des jeunes qui espèrent bien vieillir comme certains vieux. Au choix.
TINALS 2016 © Fabrice Buffart

The TINALS countdown !

Une grande partie de la programmation du meilleur festival de la ‘non chanson d’amour’ est connue. Le festival TINALS aura lieu du 9 au 11 juin et les derniers noms seront dévoilés ce mercredi à la conférence de presse à Paloma à Nîmes.
Grandaddy - Last place

Grandaddy cool

Quel frisson à l’écoute du retour de Grandaddy. D’abord parce que cela rappelle des souvenirs émus du débuts des années 2000. Ensuite parce qu’on ne pensait pas retrouver la bande de Jason Lytle aussi en forme avec un cinquième album, Last place majestueusement déglingué avec comme toujours ce sens inné de la mélodie imparable.

Plus dans News

Blondino, ligne d’espoir

La cosmonaute Blondino a atterri. Au milieu d’un no man’s land pas très chouette, cerné entre un avant que l’on fuit et un vague plus tard dont on aimerait deviner les contours. Blondino a atterri là, au milieu de ceux perdus entre les lignes. Au milieu de ceux qui n’y croient plus. Parce qu’entre les…
Richard Walters

[EXCLU] Richard Walters – Unconditional

On est fan inconditionnel de Richard Walters depuis une fameuse SK* session qui on l’espère aura une suite. En attendant on découvre en avant première son nouveau titre concentré de sensibilité.
Iceage

Iceage fait Boom Boom

Et de cinq pour les Iceage ! Nouveau disque des Danois au printemps qui s’annonce comme très frais.
La Cabane de Baldwin

En Cabane !

Que font les suisses de La Cabane de Baldwin durant les heures sombres de l’occupation covidienne ? Ils regardent un drôle de programme télé tout en l’accompagnant de leur bande son spleenétique.

[EXCLU] Modern Studies – The Body Is A Tide

Auteur d’un joli disque publié au printemps (The Weight Of The Sun), les Modern Studies sont déjà de retour avec deux Eps. SK* vous propose de découvrir en exclusivité le clip envoutant de The Body Is A Tide.
Kramies

Kramies & friends

Kramies annonce pour cet automne un tout nouveau single, Days Of produit par Patrick Carney de The Black Keys avant un EP avec Jason Lytle de Grandaddy, Tyler Ramsey de Band of Horses et Jerry Becker de Train.
FAIR 2021

Retour aux af(fair)es

La nouvelle sélection Fair 2021 session #1 est désormais révélée avec Chien Noir, Coco Bans, Fils Cara, Form, Johnny Jane, Lecomte De Brégeot et Lucie Antunes.