The Head & The Heart : Tête à queue(r) en prévision

The Head and the Heart, Millésime hôtel, Paris, 26/09/2016

The Head and The Heart, référence indie-folk-rock à l’américaine ont sorti leur album, Signs of Light en septembre dernier et seront à Paris le 28 janvier pour une date au Flow. À cette occasion, les joyeux lurons ont dressé un chouette top 10 pour SK*

Top 10

1) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

Hum, être dans sa ville d’origine, ça fait toujours chaud au cœur, tu te retrouves chez toi, il y a l’excitation de jouer devant tes proches, ta famille. Après tout l’inverse c’est parfois bien aussi, une petite ville perdue au milieu des Etats-Unis où personne ne te connait, c’est carrément cool. Pourquoi pas faire une tournée des petites villes françaises à l’occasion d’ailleurs !

2) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Le Red Rocks, c’est vraiment incroyable, mais sinon les meilleurs concerts peuvent avoir lieu dans des toutes petites salles intimistes, des caves, des sous-sols, quand parfois on ne connait même pas le groupe !

3) Une sortie qui vous a marqué dernièrement ?

Angel Olsen – My Woman

Angel Olsen – Pops

4) Une collaboration artistique qui vous ferait rêver ?

Dans le domaine du rêve. Que Ray Charles ait fait des covers de nos chansons !

5) La sortie que vous attendez ?

On attendait impatiemment le dernier Local Natives, et puis sinon le prochain The National, ou un futur Tame Impala !

The Head and The Heart – All we ever knew

6) L’artiste ou l’album que tout le monde a écouté sauf vous ?

Lemonade de Beyoncé.. ou sinon Rihanna !

7) Paris ou Londres ?

Les deux sont tops mais Paris, on y mange carrément mieux !

8) Votre lieu favori à Paris ?

Le Café Suedois dans le Marais, un lieu adorable avec des pâtisseries extras.

9) Un truc à faire absolument avant la fin de l’année ?

Survivre ? Ahah, partir en vacances peut-être !

1à) Le mot de la fin ?

« Always be humble and kind »

The Head and The Heart - Signs of Lights

The Head and the Heart, Millésime hôtel, Paris, 26/09/2016

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

molsemrahal-06sk

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.
Bob Dylan - License to Kill

Kill all hippies !

Oh, man has invented his doom, un avertissement qui date de … 1983. Le Zim est le seul a avoir cette permission de tuer le game près de 40 ans après la sortie de License to Kill sur son album Infidels.

Plus dans Interviews

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Faubourg

5 questions à … Faubourg

Se perdre pour mieux se retrouver. Faubourg avec Lost réalise un rêve en invitant Roya Arab qui prêtait sa voix au Londinium d’Archive. Ce morceau aux volutes enivrantes, aux sentiments stroboscopé est extrait d’un mini-ep avec un remix de Kooltrasher. On découvre un artiste qui risque d’être au centre du jeu rapidement.
Vanessa Philippe

5 questions à … Vanessa Philippe

Avant son nouvel album en janvier dédié à sa sœur disparue, Vanessa Philippe évoque ses maux et met des mots dignes et simples pour évoquer l’indicible. Il faut parfois aller au fond de la piscine pour mieux mettre un bon coup de pieds afin de surnager.
VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]