[1997-2017] Les jolies idées d’Idha

Auteure d'un premier disque ultra rétro en 1993, la Suédoise Idha Övelius (Idha pour les intimes) double la mise en 1997. Son premier album, Melody Inn avait bénéficié de l'apport de Brian O'Shaughnessy (Shack, Denim) et Ian McLagan (The Small Faces, The Faces). Le second sera réalisé avec Alan White (Oasis) et son ancien mari Andy Bell (Ride, Hurricane #1, Oasis).

On pourrait voir la jolie Idha comme la caution féminine du label Creation Records. Entre les frères Gallagher et les frères Reid, McGee avait oublié de signer des filles (exception faite de la moitié des My Bloody Valentine). L’erreur est donc réparée en 1993. En 1997, la suédoise sort un deuxième album comme on les aime ici, c’est à dire avec de vraies et belles chansons.

Comment as-tu rencontré l’équipe de Creation Records ?

Idha : A cette époque, mon mari était signé sur le label Creation. J’ai passé pas mal de temps avec cette équipe. Un soir, j’ai joué une de mes démos à Alan McGee et il m’a fait un contrat pour publier trois albums.

Où as-tu enregistré ce disque ?

Idha : L’album, dans son intégralité, a été enregistré dans plusieurs studios. La première version, dans mes souvenirs, a été enregistrée dans les studios Manor qui se situent dans la périphérie d’Oxford. L’album a été mixé une première fois à Los Angeles par le producteur américain Jim Scott. Je crois me souvenir que cela a pris 3 semaines. Mais le label n’était pas satisfait de la manière dont sonnait le disque. Moi, je l’adorais ce mix. Mais ils voulaient autre chose. Alan McGee a contacté alors le producteur Charlie Francis qui a mixé l’album une nouvelle fois. Durant ce nouveau mix, j’ai enregistré trois nouvelles chansons avec Charlie. Il s’agit de Sweet September rain, Just moved in et Sorry Sorry. Avec ce nouveau mix, ces nouvelles chansons, le disque était enfin prêt. J’étais heureuse, Alan McGee aussi. Le disque a donc pu sortir. J’ai décidé de l’appeler Troublemaker du fait de toutes les difficultés liées à l’enregistrement.

L’enregistrement a été facile ?

Idha : Oui, l’enregistrement a été la partie plus facile. Le mix fut plus difficile, notamment pour moi.

Qui est l’auteur de la pochette de Troublemaker ? Pourquoi l’avez vous choisi ?

Idha : Je ne sais plus comment nous sommes rentrés en contact avec le photographe de mode Mikael Jansson. Il nous fallait quelqu’un de suédois ! Il a été fantastique.

Quel est ton meilleur souvenir lié à l’enregistrement ?

Idha : Les meilleurs souvenirs se trouvent aux studios Manor. Les environs étaient magnifiques. Nous avons enregistré ce disque au milieu de l’été et il y avait une piscine où on pouvait se détendre et se reposer.

Idha – Sweet September Rain

Quelle est l’histoire d’Always Been With You?

Idha : Je l’ai écrite lorsque j’étais en vacances au Portugal. Je crois que c’est la première chanson que j’ai écrite pour Troublemaker.

Idha – Always Been With You

Quelle est ta chanson préférée de ce disque ?

Idha : Sans aucun doute, Sweet September Rain.

Andy Bell, Alan White… Tu es la Noel Gallagher suédoise ? Non ?

Idha : Non, j’étais la première sur ce coup là ! Noel est la ‘Idha anglaise’.

Et pourquoi n’as-tu pas enregistré ce fameux troisième album ?

Idha : En 1998, j’ai eu une fille, Leia. Je voulais être avec elle 24/24, 7/7. C’est aussi simple que cela.

Troublemaker d’Idha est disponible via Creation Records.

Idha - Troublemaker

Tracklist : Idha - Troublemaker
  1. Sorry Sorry
  2. Always Been With You
  3. Going Down South
  4. Still Alive
  5. Mercy Me
  6. Sweet September Rain
  7. Me And Johnny
  8. Troublemaker
  9. Fields Of Avalon
  10. Just Moved In

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Plus dans Interviews

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Faubourg

5 questions à … Faubourg

Se perdre pour mieux se retrouver. Faubourg avec Lost réalise un rêve en invitant Roya Arab qui prêtait sa voix au Londinium d’Archive. Ce morceau aux volutes enivrantes, aux sentiments stroboscopé est extrait d’un mini-ep avec un remix de Kooltrasher. On découvre un artiste qui risque d’être au centre du jeu rapidement.
Vanessa Philippe

5 questions à … Vanessa Philippe

Avant son nouvel album en janvier dédié à sa sœur disparue, Vanessa Philippe évoque ses maux et met des mots dignes et simples pour évoquer l’indicible. Il faut parfois aller au fond de la piscine pour mieux mettre un bon coup de pieds afin de surnager.
VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]