L’été indien des The Wellgreen

Repérés par les douanes musicales françaises, les écossais de The Wellgreen arrivent enfin dans les colonnes de SK*.

C’est donc la belle découverte de ce début d’année ! Et cette année devrait être un tournant pour ce jeune groupe écossais qui s’apprête à faire des concerts en dehors du Royaume-Uni et à publier un nouvel album. L’écoute de leur dernier album en date, Summer Rain (2015) devrait réussir calmer les plus impatients. Ce disque vient d’ailleurs être réédité en vinyle par le très chic label Sugarbush Records (The Junipers).
Réussissant là où les Diggers ont échoué, les The Wellgreen font aussi bien que Ron Sexsmith. C’est dire l’exploit !

Pourquoi avoir appelé ce disque Summer Rain ?

Daniel McGeever : Le titre de l’album Summer Rain est le titre d’une des chansons de l’album. Nous voulions que l’album porte le nom d’une de ses chansons et c’est ce titre qui fonctionnait le mieux.

https://www.youtube.com/watch?v=s8VWJjR1XNo

Qui est l’auteur de la pochette ?

Daniel McGeever : La pochette a été faite par notre adorable amie Elin Blomberg. Elle est vraiment talentueuse. Elle a fait beaucoup d’autres pochettes, notamment celles de notre album Grin And Bear.

Où avez-vous enregistré ce disque ?

Daniel McGeever : Cet album, comme nos autres albums, a été enregistré au studio The Barne. Beaucoup d’artistes y ont enregistré leurs albums. C’est la maison de notre ami Marco. L’enregistrement a été facile et Marco est toujours là pour répondre à nos questions.

Quelle est l’histoire de Jennifer ?

Daniel McGeever : Jennifer est une chanson d’amour qui épouse le point de vue de quelqu’un qui la regarde et qui voudrait mieux la connaître. Jennifer est un nom qui sonne bien et qui fonctionne bien dans les chansons.

Comment avez-vous rencontré le label Sugarbush Records ?

Daniel McGeever : Nous sommes ravis que Sugarbush ait publié Summer Rain. C’est un label que nous aimons et que nous respectons. Les derniers disques que nous avons aimé viennent de ce label. Ce label et The Wellgreen ont discuté et une nouvelle sortie de Summer Rain a été possible. Nous sommes honorés. C’est un contrat gagnant gagnant.

Quels sont vos projets pour 2017 ?

Daniel McGeever : Nous allons publier un nouvel album avec Pretty Olivia Record. Nous avons aussi pour projet de tournée en France et en Espagne. Nous ferons aussi d’autres choses si nous avons le temps

The Wellgreen - Summer Rain

Summer Rain des The Wellgreen est disponible via les labels Pretty Olivia Records/Sugarbush Records.

The Wellgren - Summer Rain

Tracklist : The Wellgreen - Summer Rain
  1. Summer Rain
  2. Maybe It's The Pressure Of The City Life That's Tearing Us Apart
  3. Jennifer
  4. Sunday
  5. Don't Give My Number Away
  6. Secret Footprints
  7. Grin And Bear It
  8. She's The Greatest
  9. Remember
  10. The Circle
  11. Dreams Are Made For Dreamers
  12. Impossible Love

English text

What’s the reason behind the title « Summer Rain » ?

Summer Rain is the title of the album after the song Summer Rain. We wanted the title of the album to be a name of one of the songs. Summer Rain worked best (better than any of the others for a title)

Who is the author of your cover album ? She’s very amazing.

Sleeve artwork for Summer Rain is by our very lovely and very talented friend Elin Blomberg. Shes done plenty other album covers too, including our Grin And Bear It album.

Where did you record this album ? How easy was the recording process ?

The album, like our other albums, was recorded at The Barne. The Barne has been home to many albums by many artists, and home to our very own Marco. Recording is very easy for us whenever Marco is there to answer the door.

What’s the story of the song Jennifer ?

Jennifer is a love song, from the point of view of someone who looks up to her and wants to know her better. Jennifer is a very lyrical name – some names work better for songs and singing than others.

How do you meet the Sugarbush Records ?

We are delighted that Sugarbush have repressed Summer Rain. They are a label we like and respect very much. Some of our most faourite recent music has come from the brilliant roster of Sugarbush. There had been talk of The Wellgreen and Sugarbush coming together for a while and the new Summer Rain release is the result. We are honoured. Win x Win = Double Win

What are your plans for 2017 ?

2017 will see us finish and release another new album, teaming up again with Pretty Olivia Records. We have plans to play in France and Spain later in the year and have space left in our diaries for anyone else that will have us.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Hervé @ Ninkasi Kao 2021

T’excuses pas Hervé !

Hervé s’est fait un prénom. Bon ok, à part Hervé Villard (toujours vivant) et Hervé Cristiani (toujours mort), il y avait de la place.
spiritualized

There’s a starman waiting in the sky

Everything Was Beautiful, c’est Jason Pierce qui l’affirme. A vérifier sur scène avec Spiritualized en concert à la Gaîté Lyrique à Paris le 10 mars 2022.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.