London (Grammar) à l’Américaine

En ce frileux mercredi soir d'avril, la grandiose cathédrale américaine de Paris accueillait les non moins grandioses London Grammar venus présenter leur nouvel album, Truth is a Beautiful Thing (qui sort le 9 juin prochain) au cœur de cette antre toute en écho et en vitraux. Ce fut comme attendu, somptueux.

Une voix à la hauteur

London Grammar

Avec une arrivée à cappella à pleine puissance, Hannah Reid a mis tout le monde d’accord en un instant. Et le public, bouche bée et souffle coupé a suivi l’ascension rythmique et émotionnelle sans jamais broncher, emporté par la symbiose profonde qui avait lieu entre le groupe et ce lieu si atypique.

Discographie

Entre un superbe Nightcall et un intense Hey Now, nous sommes déjà profondément comblés, mais la découverte de leurs nouveaux titres est aussi très intéressante : si la voix est toujours aussi puissante, les sonorités sont légèrement plus pop et laissent découvrir des notes de synthé atmosphériques presque à la Tycho ou Washed Out, un mélange surprenant pour London Grammar, qui laisse présager un bel album à venir.

La performance est en tout cas incroyable, notamment quand Dot Major délaisse son pad électronique au profit d’une batterie acoustique dont la lourdeur des beats résonne dans toute la cathédrale, en parfaite synchronisation avec la lumière métallique qui s’échappe du sol, balaye l’espace et se répercute sur les vitraux, se mêlant à la fumée tel un shot de paillettes aveuglant. Un moment au-delà du temps, magique.

London Grammar – Rooting for you

London Grammar - Truth is a Beautiful Thing

Tracklist : London Grammar - Truth is a Beautiful Thing
  1. Rooting For You
  2. Big Picture
  3. Wild Eyed
  4. Oh Woman Oh Man
  5. Hell To The Liars
  6. Everyone Else
  7. Non Believer
  8. Bones of Ribbon
  9. Who Am I
  10. Leave The War With Me
  11. Truth Is A Beautiful Thing

London Grammar - If you wait

Date : 26 avril 2017

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.

Cela pourrait vous intéresser

London Grammar - America

Vidéo : London Grammar – America

L’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai. L’Amérique, l’Amérique, si c’est un rêve, je le saurai. On veut tous avoir cette Amérique, ce mirage métaphorique, ce graal utopique.
photos : London Grammar @ Halle Tony Garnier (6.12.2017) © Fabrice Buffart

Photos : L’Impératrice + London Grammar @ Halle Tony Garnier, Lyon | 6.12.2017

C’était la dernière date de la tournée pour London Grammar à la Halle Tony Garnier à Lyon et il n’y avait pas que la vérité qui était belle. Hanna Reid et ses deux compères bien que fatigués ont subjugué le public avec leurs envolées atmosphériques et lyriques après l’excellente prestation de L’Impératrice qui entamera début […]
London Grammar @ le Cabaret Vert, Charleville-Mézières, 24/08/2017

Photos : Le Cabaret Vert, Charleville-Mézières | 24.08.2017

Un p’tit gars de Charleville à écrit un chouette poème titré, Première soirée qui début ainsi : « – Elle était fort déshabillée / Et de grands arbres indiscrets / Aux vitres jetaient leur feuillée / Malinement, tout près, tout près. » Les arbres cette année sont des palmiers et l’on a assisté un strip tease musical […]

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.