photos : Coldplay @ Parc Olympique Lyonnais | 08.06.2017

C'était la fête au Parc OL avec les colorés Coldplay. Comme quand on fête l'anniversaire du petit dernier où l'on a invité magiciens et clowns, Coldplay a sorti la grosse artillerie visuelle avec une débauche de confettis, de ballons, d'écrans kaléidoscopés, de lumignons aux poignets, de scènes multicolores.

Un grand barnum donc, une communion interactive avec un Chris Martin bondissant, aux couleurs de la France (l’avant veille aux couleurs allemandes, dimanche prochain autrichiennes, etc.) et pas moins de trois scènes pour trois ambiances. Une camera virevolte dans les cimes pour capter chaque pose du Chris (t) enluminé et la scène ronde se transforme en un puits de lumière. La tête remplie de rêves un peu simplistes, Coldplay fait le job, enquille les hou hou et les doo doo (doudous ?). On envoie des bisous à Manchester, Paris et Téhéran et est-ce peut être les flashs lumineux qui atteignent le cervelet ou la démesure du parc OL, on se met à rêver d’un Philippe Katerine en legging virevoussant et lançant ses propres bisous. Mais don’t panic, on reprend vite ses esprits, vive la vie dans un ciel plein d’étoiles, pour le public c’est magic, il est au paradis quand Chris « improvise » une chanson en français. Le bonheur est dans le stade, cours y vite, cours y vite, le bonheur est dans le stade, cours y vite il va filer.

20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2
20170608_coldplay_2

Setlist

O mio babbino caro (Maria Callas)
A Head Full of Dreams
Yellow
Every Teardrop Is a Waterfall
The Scientist
God Put a Smile Upon Your Face
Paradise

Scène B
Always in My Head
Magic
Everglow

Scène A
Clocks
Midnight
Charlie Brown
Hymn for the Weekend
Fix You
Viva la Vida
Adventure of a Lifetime

Scène C
Kaleidoscope
In My Place
Don’t Panic
Lyon Song

Scène A
Something Just Like This
A Sky Full of Stars
Up&Up

Date : 8 juin 2017

Clic. Clac. Merci Kodak ! Photographe dans les fosses et même un peu au dessus. Sur Lyon et sa région

Cela pourrait vous intéresser

Fontainesd-c-

Juste Fontaines !

Fontaines D.C., nous boirons de ton eau. Pendant que d’autres mettent des plombes pour sortir un disque, voilà que déboule le quatrième album des irlandais depuis Dogrel en 2019. Romance est produit par James Ford (Arctic Monkeys, Depeche Mode, Gorillaz) et sort le 23 août chez XL Recordings.
Fontanarosa-doortodoor

Vidéo : Fontanarosa – Door to door

Avant la sortie très attendue de leur deuxième album, Take A Look At The Sea, Fontanarosa nous ouvre les portes de leur paradis musical avec Door to door.
Melenas-bang

Vidéo : Melenas – Bang

Oubliez l’Antiquité grecque. Les quatre fantastiques de Melenas viennent d’Espagne et font tourner en bourrique les moulins à vent.
Pixies @ L'olympia, Paris, 26/03/2024

Photos : Pixies @ l’Olympia, Paris | 26.03.2024

C’était la fête au Parc OL avec les colorés Coldplay. Comme quand on fête l’anniversaire du petit dernier où l’on a invité magiciens et clowns, Coldplay a sorti la grosse artillerie visuelle avec une débauche de confettis, de ballons, d’écrans kaléidoscopés, de lumignons aux poignets, de scènes multicolores. Un grand barnum donc, une communion interactive avec un Chris Martin bondissant,…

Plus dans Photos de concert

Pixies @ L'olympia, Paris, 26/03/2024

Photos : Pixies @ l’Olympia, Paris | 26.03.2024

C’était la fête au Parc OL avec les colorés Coldplay. Comme quand on fête l’anniversaire du petit dernier où l’on a invité magiciens et clowns, Coldplay a sorti la grosse artillerie visuelle avec une débauche de confettis, de ballons, d’écrans kaléidoscopés, de lumignons aux poignets, de scènes multicolores. Un grand barnum donc, une communion interactive avec un Chris Martin bondissant,…