VV/M ou la destruction créatrice

Attention, oreilles sensibles s’abstenir. VV/M est un combo anglais de fous. Ces mecs adorent déstructurer, détruire, saccager les icônes de la pop culture. Leurs cibles favorites sont les niaiseries un peu fadasses que les grands groupes nous infligent depuis des décennies et ce faisant ils interrogent nos habitudes de consommation.

Pendant encore combien de temps êtes vous prêts à payer pour ce genre de chose ? Pensez vous que ces chanteurs vous aiment réellement ou n’est ce pas plutôt votre fric qui les intéressent ? Dans un star-system devenu délirant avec une surenchère permanente de l’émotion, du pathos, de la tragédie ils ralentissent/accélèrent les morceaux originaux pour en faire une espèce de bouillie infâme où l’original est bien toujours présent puisque les images des vidéos sont les originales qu’ils transforment. John Lennon, Chris De Burgh, Robie Williams, Wham NWA, Frankie Goes to Hollywood font partie de leurs cibles favorites. Ils ont également sortis un album entier de remixes de Aphex Twin « Help Aphex Twin 4.0 » qui est une véritable tuerie d’electronica dézinguée. Beaucoup de leurs compositions sont téléchargeables gratuitement sur leur site, notamment de véritables déclarations d’amour au new beat des années 90. J’avoue une chose, avant d’écouter leur remix des Atomic Kitten je ne connaissais pas l’original que je trouve quand-même nettement moins trippant.

Atomic Kitten – Whole Again (V/Vm cd:UK edit)

2 réponses sur « VV/M ou la destruction créatrice »

C’est un peu plus tordu que cela, si tu écoutes l’original tu vois que les deux morceaux sont joués exactement à la même vitesse… (c’est en fait du pitch shift = changement de la hauteur sans changer la vitesse) :)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.
Mézinc © Julien Monnet

Vidéo : Mézinc – Moth

Le mézigue Mézinc, c’est Star Wars a lui tout seul. Il dirige ses synthétiseurs et ses lumières comme on piloterait le Faucon Millénium. Sa musique est une forme d’hyperpropulsion vers un univers aux couleurs changeantes et aux sonorités fascinantes.

Plus dans Son du jour

Whisperingsons-walkingflying---

Vidéo : Whispering Sons – Walking, Flying

Troisième album pour les belges de Whispering Sons avec The Great Calm chez Pias. La voix de Fenne Kuppens est toujours aussi profonde et hypnotique. Nous l’avions découverte en ouverture de Balthazar au Transbordeur, ils seront en concert à l’Épicerie Moderne de Feyzin le 29 mars avec Venin Carmin.
Adriannelenker-fool

Vidéo : Adrianne Lenker – fool

On ne sait pas si le futur est brillant, mais ce qui est sur c’est que la voix d’Adrianne Lenker éclaire une fois de plus notre nuit.
Roxaane-horsligne

Vidéo : Roxaane – Hors Ligne

On avait pris une bonne claque aux iNOUïS du Printemps de Bourges en 2019, Roxaane poursuit sa route intime et universelle avec un deuxième EP, Hors ligne ce soir, entre errances nocturnes et amours déçus.
Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.