Vidéo : Mika Hary – When Morning Comes

Un hymne aux plaisirs matinaux ? Assurément une voix tombée du ciel avec Mika Hary et ce When Morning Comes.

Mika Hary vient d’Israël où ado elle rêve de Joni Mitchell et de New York où elle fera finalement ses études. Elle sort un EP gracile produit par Matt Pierson (Joshua Redman, Brad Mehldau) avec en ouverture ce When Morning Comes qui finit sur une note extatique. Mais elle garde le pouvoir, « When morning comes please go home and let me start my day, I’ll drink my coffee on my own and file these feelings away » même elle laisse partirpour mieux succomber in fine.

Sur cet EP, Mika Hary reprend aussi La Dame Brune, une chanson écrite par Georges Moustaki et chantée en duo avec Barbara qu’elle interprète en français et en hébreu. « Cette chanson est très importante pour moi. », raconte Mika. « D’abord parce qu’elle symbolise le lien entre la France et l’Israël. Peu de français le savent, mais beaucoup de classiques de la chanson française ont été traduits en hébreu et sont devenus des tubes chez nous ! Par ailleurs, cette chanson m’a amenée à découvrir l’immense talent de Barbara – une chanteuse qui me fascine tellement. Elle avait une présence incroyable à l’écran et sur scène. A chaque fois que je chante ce titre, je pense à ses performances exceptionnelles et je suis pleine de joie et d’admiration. »

C’est donc tout naturellement qu’elle a participé à l’hommage à Barbara à la Philharmonie, un concert initié par Alexandre Tharaud entouré d’une foultitude d’invités qui ont participé à son formidable disque. Le When Morning Comes de Mika Hilary est d’ailleurs un bel écho à cette soirée qui se nommait « Le jour se lève encore ».

Mika Hary a de toute évidence trouvé sa voie et la musique gagné une très grande voix que vous pourrez retrouver au Café de la Danse à Paris le 12 février 2018 avec un premier album en ligne de mire.

Mika Hary – La Dame Brune / Miss Brown (Live)

Mika Hary – Nishmati / My Soul (Live)

Mika Hary - When Morning Comes

Mika Hary - When morning comes

Tracklist : Mika Hary - When Morning Comes
  1. When Morning Comes
  2. Just this once
  3. La dame brune (feat. Eran Weitz)
  4. Sunny came home
  5. Hishmati
  6. When Morning Comes (radio mix)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

John Milk - Don't Blame The Hammer

[EXCLU] Vidéo : John Milk – Don’t Blame The Hammer

Monde d’avant versus monde merdique d’aujourd’hui. John Milk rend hommage aux artisans, à ceux qui bossent avec leurs mains au quotidien et non par intermittence. Sa voix coule et apaise dans ce titre, Don’t Blame The Hammer extrait d’un EP qui parait ce jour chez Underdog Records.
ladyj--calmbelt

Vidéo : Lady J. – Calm Belt

Ca défouraille à Fourvière avec Lady J., tête d’or et voix d’airain. Découverte in extremis lors des écoutes d’un tremplin lyonnais, Lady J. sort un premier titre classieux et l’on ne fera pas ceinture.
Victor Solf © Fabrice Buffart

Photos : Cavale & Victor Solf @ L’Épicerie Moderne, Feyzin – 01.10.2021

Il y a des concerts réparateurs avec des artistes qui font du bien rien qu’en les regardant. Bon, les écouter c’est bien aussi ! Cavale et Victor Solf font partie de cette catégorie, miraculeuse, quasi spirituelle. Ils jouaient à l’Epicerie Moderne et Fabrice Buffart a capturé leurs manas magnifiques.

Plus dans Son du jour

Peter Von Poehl - Monkey's Wedding

Vidéo : Peter Von Poehl – Monkey’s Wedding

Dans son journal, Jules Renard décrivait le singe comme un homme qui n’a pas réussi. Pourtant Peter Von Poehl est un magicien des sons, son cinquième album, Memories From Saint-Forget nous caresse délicatement l’échine et nous emmène dans la vallée de Chevreuse.
Ben LaMar Gay – Aunt Lola and the Quail

Vidéo : Ben LaMar Gay – Aunt Lola and the Quail

Vous cherchiez un remède contre le sbire Z. ou le faux prophète R. récemment décédé, Ben LaMar Gay est le traitement qu’il vous faut. Un melting pot musical renversant mêlant jazz, blues, ballades, R&B, raga, comptines, Tropicália, two-step ou hip-hop !