The Limiñanas se réveillent

Les réseaux sociaux se sont enflammés ce week-end. Les médiocres se sont battus pour savoir si Daho avait le droit de sortir un disque, les pisse-froids ont débattu si Morrissey était toujours aussi Morrissey... Quant aux pénibles, ils ont disserté sur le cas Gainsbourg. Laissons ces mornes gens dans leurs plaines et filons écouter le meilleur disque paru le 17 novembre 2017, à savoir Istanbul Is Sleepy des The Limiñanas.

En 2013, on découvrait The Limiñanas en s’étonnant du fait que la France passa à côté des deux perpignanais. Quatre ans plus tard, la donne a totalement changé. Ce duo s’apprête à publier un album (Shadow People prévu pour début 2018) et à faire une tournée française plus que conséquente. L’EP Istanbul Is Sleepy est donc un prélude au sacre des The Limiñanas.

The Limiñanas – Istanbul is Sleepy (feat. Anton Newcombe)

Discographie

Cet EP, disponible en digital et en vinyle est donc composé de 4 morceaux qui montrent l’étendue du talent de ce groupe. Anton Newcombe (The Brian Jonestown Massacre) et Emmanuelle Seigner sont les invités de ce dîner. On ne s’y trompe pas. C’est du Limiñanas pur jus. Mais au final l’invité le plus important de cette soirée est celui qui est absent. De qui s’agit-il ? De McCulloch mon colonel. Les The Limiñanas réussissent l’exploit de reprendre et surtout de sublimer Angels and Devils des Echo and The Bunnymen. Face B du single Silver parue en 1984, Angels and Devils ne fait pas de jaloux. Elle laisse le champ libre à la voix crâneuse de Ian McCulloch et aux cordes tranchantes de Will Sergeant. En écoutant cette formidable reprise, on se prend à chercher les groupes qui ont repris les Bunnymen. On doit pouvoir les compter sur les doigts de la main… C’est dire l’exploit réalisé par les The Limiñanas. Car pour une reprise, c’est une putain de reprise.

Istanbul Is Sleepy des The Limiñanas est disponible via Because Music.
Les The Limiñanas seront en concert le 7 décembre 2017 à La Maroquinerie (concert complet). Ils seront de retour à Paris le 29 mars 2017 au Trianon. Et dans toute la France…

The Limiñanas - Istanbul Is Sleepy

The Limiñanas - Istanbul is Sleepy

Tracklist : The Limiñanas - Istanbul Is Sleepy
  1. Istanbul Is Sleepy (feat. Anton Newcombe)
  2. Nuit fantôme
  3. Shadow People (feat. Emmanuelle Seigner)
  4. Angels and Devils

The Limiñanas se réveillent
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

Vidéo : The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

« La musique, c’est une femme, il faut la toucher au coeur, à l’âme. Et là, elle te donnera, si tu es là, si tu es toi ». Avec La Musique et la participation de l’icone Areski Belkacem, The Limiñanas hypnotise et fête en fanfard leur 20 ans.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.