Catégories
Découvertes

Jef d’Athènes !

Jef Maarawi et Inner Ear nous offrent une double exclusivité, le clip de Forest et l’écoute de son deuxième album, Comfort Food à paraître le 11 décembre.

Jef Maarawi comme son nom l’indique vient d’Athènes où les athéniens l’atteignirent. La Grèce serait-elle le nouvel eldorado musical, une sorte de Belgique, de Suède, d’Islande du sud ? Né à Sao Paulo en 1990, d’un père syrien et d’une mère grecque, Jef est un véritable melting pot musical influencé par Bonnie ‘Prince’ Billy, Elliott Smith ou Father John Misty.

Jef Maarawi © Danillo Arenas
Jef Maarawi © Danillo Arenas

A l’écoute de Reverend Jones, de son cri et de son saxophone démoniaque, on est happé par l’univers de ce barbu jovial. Jef Maarawi faisait parti d’un groupe, Egg Hell dont il a fait une omelette pour partir en retraite spirituelle au Brésil et en Californie. Il revient en solo avec un disque solide, Comfort Food, véritable épopée mentale personnelle. On part du Corcovado à Rio pur traverser la Forest rencontrer le sinistre Reverend Jones qui a « cyanuré » les disciples de son temple du peuple. Puis direction la tentaculaire L.A à la recherche de Confort food pour retrouver le moral ou mieux, d’un Dread and breakfast ce qui n’évite pas les drames comme ce Someone Jumped in Front of a Train ou le souvenir terrible du regard d’Omayra Sanchez, morte en Colombie sous le regards des caméras putrides du monde entier. Un périple éprouvant, mais fulgurant de beauté et de sincérité.

Jef Maarawi explique que « les images pour le titre Forest ont été tournées de manière improvisées en deux jours par son ami et photographe Danilo Arenas. Après une longue conversation à propos de la chanson, nous avons décidé de tourner dans cette maison à Salto de Pirapora au Brésil, à l’ouest de Sao Paulo où il a passé une partie de son enfance. Nous ressentions que l’atmosphère de la chanson serait plus directe et familière. Le concept est basé sur la chanson qui évoque l’effort de se sentir à l’aise dans une forêt. »

Jef Maarawi - Comfort Food

Jef Maarawi - Comfort Food

Tracklist : Jef Maarawi - Comfort Food
  1. Corcovado
  2. Forest
  3. Reverend Jones
  4. LA
  5. Eggshell
  6. Comfort Food
  7. Coming Going
  8. Dread & Breakfast
  9. Someone Jumped in Front of a Train
  10. Oh my God
  11. Omayra!

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Jef Maarawi by Eftyhia Vlahou

[EXCLU] Sur les terres de Jef Maarawi

On avait découvert Jef Maarawi tout confort avec son bréviaire pop Comfort Food. On retourne se faire voir chez le grec avec en exclusivité son nouvel album, TERRA PAPAGALLI qui sort demain chez Inner Ear.
Melorman - Eliquis

Vidéo : Melorman – Eliquis

Pour les cloîtrés volontaires ou les amateurs de grands espaces, Melorman vous offre 5 minutes d’ailleurs, d’ambiance vaporeuse et ensoleillée.
Freedom Candlemaker

5 questions à … Freedom Candlemaker

SK* a demandé à une soixantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Freedom Candlemaker le projet barré du grec Lefteris avec un album hallucinogène, Beaming Light, un clip où vous le découvrirez […]
Post Lovers

[EXCLU] Post Lovers, Gorgious Preview !

Et si la France tombait amoureuse de Post Lovers avec la voix d’Eleni Karageorgou que l’on avait découverte l’an dernier avec Melbourne sur un premier EP chez Inner Ear Records qui a de l’oreille.
The Fog Ensemble

[EXCLU] The Fog Ensemble dans la lumière

The Fog Ensemble ne vient pas d’un faubourg de Londres mais de Thessalonique et oscille entre un puissant shoegaze et une pop atmosphérique qui dessinent les contours d’un paysage parfois torturé à l’image des phénomènes atmosphériques violents qu’a connu la Grèce cet été.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »