Catégories
Découvertes

Sacrés Tample !

© Pierre Wetzel

Signés chez Yotanka, les bordelais de Tample s’apprêtent à publier leur premier album. Attendu de pied ferme par les fans de pop anglaise, ils devraient être une des révélations de 2018.

Comment s’est passé votre passage à Rennes ?

L’organisation du festival était vraiment géniale, on était dans de supers conditions pour jouer. Lorsqu’on est monté sur scène, il y avait vraiment beaucoup de monde dans la salle de l’étage. On avait pour la première fois un vrai light show avec une scéno personnalisée, on a senti le public vraiment réceptif à notre prestation et on a pris énormément de plaisir sur scène, que demander de plus.

Le lendemain matin, on a été invité par les américains de KEXP à faire une session live dans le musée des Beaux Arts de Rennes, cette session sortira début 2018 et là encore c’était un moment inoubliable…

Comment s’est passé l’enregistrement de Summer Light ? Quel est votre meilleur souvenir ?

On vit tous à bordeaux, avec nos amis, nos familles et on avait besoin de changer d’air pour enregistrer l’album, de se retrouver dans un endroit loin de notre quotidien. Notre label Yotanka nous a proposé le studio Near Deaf en Bretagne et on a foncé direct. Là-bas, on a bossé avec Sébastien Lorho et le courant est vraiment tout de suite bien passé tout s’est fait très naturellement et sans précipitation.

Cet album est vraiment important pour nous, on a beaucoup travaillé en amont du studio et je dirais que notre séjour en Bretagne c’était la concrétisation d’un long parcours. Donc, de loin le meilleur moment restera le dernier jour quand on a écouté toutes les mises à plats et on s’est tous dit « Ça sonne ! »

Vous venez de Bordeaux. Quels liens entretenez-vous avec cette ville ? C’est important pour vous de venir de Bordeaux ?

On vit tous à Bordeaux depuis notre plus jeune âge, c’est la ville dans laquelle on s’est construit, celle où on a fait nos premiers concerts dans les bars, vraiment beaucoup de beaux souvenirs.
C’est une ville très dynamique au niveau culturel, on a eu la chance d’être dès le début aidé par la S.M.A.C. de la Rock School Barbey qui nous a donné des moyens techniques mais aussi mis en relation avec de nombreux artistes, ce qui nous a permis de nous ouvrir l’esprit. Il y a vraiment beaucoup de groupes très prometteurs à Bordeaux et sans barrière de style.

Quelle est l’histoire du morceau Chimera ?

C’est parti d’un riff de Fred notre guitariste / bassiste, il le jouait lors d’une répétition, à ce moment là j’étais assez mitigé, mais je l’avais quand même enregistré sur mon téléphone. Le soir en rentrant j’ai réécouté et je me suis dis qu’il était vraiment cool en fait ! j’ai placé les « ouhouhou « par dessus et une idée de couplets et lors de la répétition d’après on l’a joué et là tout s’est enchaîné de manière très fluide, Gérald a trouvé un accompagnement batterie assez tribal qui collait parfaitement avec les « ouhouhou » et le morceau est né en quelques répétitions.

Tample – Chimera

Vous êtes signés chez Yotanka. Comment s’est faite la rencontre avec ce label ?

De la plus simple des manières. Fin 2016 on a fait des envois avec une maquette. Vivien Gouery responsable du label Yotanka nous a contacté en nous disant qu’il aimait beaucoup le titre Chimera. On est allé le rencontrer et le feeling est tout de suite bien passé, on avait pas mal de morceaux déjà prêts, il a senti qu’on avait de la matière pour faire un premier album et nous a fait confiance. L’album sortira d’ailleurs le 26 janvier 2018 !

TOP 10

Le meilleur album de 2017 ?

Hideout l’EP du groupe Parcels, grosse révélation, de plus ils ont vraiment un live ultra frais et communicatif.

2) L’album de 2018 que vous attendez le plus ?

MGMT ! Le premier single Little Dark Age est vraiment captivant.

3) L’album qui va forcément vous décevoir ?

Celui de Franz Ferdinand, on est tous très fan du groupe mais on a un peu peur, le premier single n’a pas fait l’unanimité et Nick Mc Carthy le guitariste de toujours n’est plus là. Il faisait vraiment partie de l’âme du groupe.

4) Le refrain ultime ?

L.S.F. de Kasabian. C’est un titre de leur premier album. Vus à Wembley avec des milliers de personnes qui reprennent les « aaaaaaaa », des frissons.

5) Votre bande originale de film préférée ?

Interstellar de Hanz Zimmer. La bande originale de la série Peaky Blinders est géniale aussi.

6) Le groupe qui met tous les Tample d’accord ?

Tame Impala.

7) Le groupe qui suscite le plus de débats chez Tample ?

La Femme.

8) Oasis ou Blur ?

Oasis.

9) Manchester ou New York ?

Manchester.

10) Votre plaisir coupable en musique ?

Bruno Mars, Uptown Fun. mais ça reste entre nous !

Summer Light de Tample sortira le 26 janvier 2018 chez Yotanka.


Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Cela pourrait vous intéresser

Palatine - Elenore2

Vidéo : Palatine – Elenore

Eleonore danse. Un exutoire, un jeu de séduction, des mouvements symboliques, esthétiques et éphémères. On entre dans la danse avec Palatine au son d’une guitare quasi country.
BRNS - Familiar2

Vidéo : BRNS – Familiar

Premier extrait de Celluloid Swamp, le quatrième album de BRNS à paraitre cette année. Familiar est une virée hip hop pour le plus sympathique et novateur des groupes belges.
Louis-Jean Cormier - L'ironie du sort 2

Vidéo : Louis-Jean Cormier – L’ironie du sort

On avait quitté Louis-Jean Cormier quand la nuit tombe, à croire en rien en mars 2020. On le retrouve avec L’ironie du sort où le piano a fait la place à une ambiance jazzy pour un titre sur la douleur de l’absence.
Isaac & Nora - Mis Noches Sin Ti

Vidéo : Isaac & Nora – Mis Noches Sin Ti

Isaac & Nora chantent l’Amérique du sud et ici reprennent Mis Noches Sin Ti le classique paraguayen et l’une des plus belles chansons du monde interprétée entre autre par Luis Mariano, Nino Bravo, Claudia de Colombia, ou encore cette version étonnante à la télévision dans l’émission Terere Jere et bien sûr plus récemment par Berta…

Vidéo : Mesparrow – Différente

Trop c’est trop. Et pourtant, on a besoin de ce trop plein d’émotions qui rend les âmes sensibles. Même si nous sommes encore plus en ces temps confus, citoyens de la Jungle contemporaine, on espère atteindre ce monde sensible qui vient de sortir chez Yotanka.

Plus dans Découvertes

FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »
concrete Jane

Sweet Concrete Jane !

« On peut être sage et amoureux en même temps. » assure Bob Dylan dans No direction Home.
Horsees

Band of HOORSEES

Les membres d’HOORSES ont moins de 30 ans (enfin, on croit qu’ils ont moins de 30 ans) mais vivent dans les année 90 tout en faisant des concerts en 2021. Retour vers les nineties avec ces quatre Français dont la musique évoque Pavement et l’œuvre de Jason Pierce.