Catégories
Interviews

Frustration toujours au top

© Louis Teyssedou

Tête de gondole du label Born Bad et tête de turc de tous les O.R.L. de France et de Navarre, Frustration est venu à Amiens dérouler son rouleau compresseur post punk. Avant d’aligner un concert impeccable, ils sont passés par la case interview. Et c’est par ici que cela se passe.

Fabrice : Nous te donnons un quart d’heure. Nous avons une séance dédicace et une boite de 45 tours à acheter.
Nicus : L’interview a déja commencé ?
Fred : Ma première réponse est oui.

On va donc faire l’interview à l’envers et commencer par le top 10. Quel est le dernier disque que vous ayiez acheté ?

Fabrice : Le tout dernier dernier ? Le 45 tours de Traître.
Pat : Moi c’était Double Bécane car La pochette c’est une bite et une chatte. Je ne savais pas ce que c’était. La pochette m’a attiré. Et c’est pas mal du tout.
Fred : Synthesizer.
Mark : Comme je tiens le magasin Born Bad… J’en achète des cartons entiers. Je suis un peu privilégié.
Fabrice : Oui mais lequel as-tu acheté dernièrement ?
Mark : Le dernier truc… Structure. Un groupe post-punk de Brighton.
Fabrice : Ah oui, c’est l’avant dernier pour moi.
Mark : Et Negative Space et Total Control. Et cette super compilation éthiopienne que tout le monde à acheter tirée d’une cassette des 70’s.
Fabrice : On achète beaucoup de trop disques.
Mark : Dès que je reçois une liste de nouveautés au magasin, je maile les autres. Et des commandes me sont passées immédiatement.
Fabrice : Dès qu’il reçoit des disques, on y va. Ça lui fait de la trésorerie immédiatement.
Nicus : Un disque d’Erick Saint Laurent, Vendredi m’obsède.

Erick Saint Laurent – Vendredi m’obsède

Le prochain disque qui va vous décevoir ?

Nicus : Le notre…
Fabrice : Steve Duet, un groupe d’Austin. Leur dernier album m’avait déçu et là je ne le sens pas. J’ai du mal à arrêter d’acheter des disques. Cela m’a fait ça avec les Echo and the Bunnymen. C’est très difficile d’acheter les disques d’un groupe. Comme le dernier Total Control. J’ai arrêté au bout de deux morceaux. Intelligentz aussi… Je ne l’ai même pas écouté en entier. La déception n’engage que celui qui écoute le disque.
Pat : Le prochain Dirty Dike ne devrait pas être très bon. Le label est très bon on verra…
Fred : Le prochain album de la tournée des Enfoirés.
Mark : Remarque, avec eux on n’est jamais déçu.
Pat : Le prochain Nirvana.
Fred : Et le prochain The Fall. Cela risque d’être compliqué.
Mark : Le prochain Johnny Halliday. Il doit y avoir quelque chose en route du style l’album pas fini : « Il nous restait la voix à faire ! Merde »

Frustration
© Louis Teyssedou

Votre album préféré des Echo & The Bunnymen ?

Fabrice : Tu déconnes !

Non.

Fabrice : Tu m’imagines ne pas connaître les Echo & The Bunnymen ? Je vais prendre cher.
Fred : Le deuxième, Heaven Up Here.
Fabrice : J’ai eu la chance de les voir à 16 ans sur cette tournée là.

Où ?

Fabrice : Ils avaient joué au Palace lors de cette tournée.
Fred : Pour moi, le troisième, Porcupine.
Fabrice : Ça s’arrête d’être bien après Porcupine. Ocean Rain avec The Killing Moon, ça commence à se tendre.
Fred : Ca commence à ne plus être bien après Porcupine.
Fabrice : Grand groupe. Avec l’immense Pete de Freitas qui est mort trop tôt. Le premier batteur de Simple Minds est monstrueux aussi. Bon je me fiche de Simple Minds. C’est drôle car je déteste Simple Minds. Et Stephen Morris de Joy Division, le meilleur batteur du monde.
Fabrice : Tout le monde n’est pas client. Pat, par exemple, mais il est jeune.
Pat : Faudrait que je m’y mette.
Fred : Moi je les ai vus au Globo à Paris. A la sortie d’Ocean Rain.
Fabrice : Ce n’était pas au Rex ?
Fred : Non, non.
Fabrice : Et as-tu déjà vu Ian McCulloch sans ses lunettes ? C’est flippant. Ses globes oculaires sont immenses. Il doit peut-être avoir une maladie. Mais super groupe sur scène ! Attention !

https://www.youtube.com/watch?v=hgPSpVUg0iM

Votre chanson préférée de The Fall ?

Fabrice : Alors mes trente chansons préférées de The Fall
Mark : Mes 30 albums de chansons préférés.
Fabrice : Hip Priest. Brave New Things sinon.
Mark : Le truc electro qu’ils ont fait aussi…
Fabrice : Je veux dire quelque chose sur The Fall. Je vais faire court. A 16 ans, je me suis dit qu’à 25 ans je comprendrai The Fall. Je me suis la même chose à 30 ans… Et à 40 ans. Et à 53 ans, je n’ai toujours pas compris The Fall. Le Mister Magoo vient de mourir et je ne comprends toujours pas. J’ai besoin de comprendre pour aimer. Et je ne comprend pas tout. Déjà, au niveau des paroles, j’ai du mal. The Fall restera un mystère pour moi. Je comprends la démarche des cinquante personnes qui ont fait partie de ce groupe. J’ose croire que ce mélange de folk et de cold-wave est une liberté artistique totale. Mais je ne comprends pas.

The Fall – Big New Prinz

Votre bande originale de film préférée ?

Pat : Indiana Jones. Non, non, attends…
Fabrice : En tout ? Sans hésiter, Les Tontons Flingueurs. Tu m’excuses Nicus.
Nicus : Le Clan Des Siciliens.
Fabrice : Ah salope ! Tu viens de tuer le débat.
Mark : Morricone. Le Bon, la Brute et le Truand
Pat : La B.O. de Drive. Assez chiant.
Fabrice : Les Tontons c’est trop évident. Je rejoins Nicus. On aime les B.O. dont on se lasse pas. Le dimanche, c’est celui qui conduit choisit. 900 bornes, c’est rare. 700 c’est courant. Nicus adapte la musique à nos trajets.
Mark : Ceci dit, je vais rajouter Halloween.
Fred : Oui, il faut ajouter Carpenter. Les Bidasses sinon…
Mark : Oui, Carpenter !

Le meilleur endroit dans le monde pour faire un concert ?

Fabrice : Je n’ai pas assez joué pour te répondre.
Pat : Le CBGB’s.
Fabrice : Ah non c’est tout en longueur. Une scène minus et c’est tout petit.
Pat : Je ne sais pas, je n’y suis jamais allé.
Mark : La Maroquinerie.
Fabrice : Fermons le débat pour la France : La Maroquinerie.
Fred : Le Rockerill à Charleroi.

Le meilleur endroit dans le monde pour voir un concert ?

Fred : L’Arapaho.
Fabrice : Il déconne, il y a plein de poteaux. La Maroquinerie. Tu peux voir la scène où que tu sois dans la salle.
Fred : Oui, et la prochaine fois qu’on y va, on y joue quatre soirs de suite.

Le mec mort avec qui vous voudriez boire un verre ?

Fabrice : Lemmy. Attends, dans le rock ou en général ?
Fred : Attends, Lemmy, tu tiens pas la route.
Fabrice : Il ne buvait peut-être pas autant que ça. McGowan c’est un trou à bière. Doherty c’est un trou à bière. Mark E Smith aussi. Lemmy c’est peut-être de l’ordre du fantasme.
Fred : C’est un trou aussi.
Nicus : Nino Ferrer.
Fabrice : Ah oui la classe. Michel Audiard.
Fred : Bob Marley ?

Frustration
© Louis Teyssedou

Un écrivain qui aurait dû enregistrer un disque ?

Pat : Roland C. Wagner.
Fabrice : C’est les meilleures questions qu’on m’ait jamais posé. C’est génial ! Attends, je cherche !
Pat : Roland C. Wagner. Il est mort dans un accident de voiture il n’y pas pas très longtemps. Il a fait de la musique psyché dans les années 80.
Fred : Lovecraft.
Mark : Hunter S. Thompson.
.Fabrice : Louis Ferdinand Céline.
Pat : Platon.
Fabrice : Si j’étais musicien, si je savais jouer de tout, je voudrais illustrer Le Pavillon d’or de Yukio Mishima.
Fred : De quoi ?
Fabrice : Je retourne la question. Et Louis allait le faire. Je parlais dans ma barbe. Je disais que si j’avais su jouer de tout, j’aurais illustrer Le Pavillon d’or de Yukio Mishima. Ce n’est pas mon livre préféré. Mais on a eu la chance d’aller au Japon et j’ai chialé comme une madeleine en le voyant. Je suis arrivé le matin, j’y suis allé. Mon problème c’est que mes auteurs préférés sont tous d’obédience politique qui n’est pas la mienne… Il en va de même pour leur orientation sexuelle.
Fred : Refoulé !
Fabrice : Gide, Genet… J’aime la frustration de Mishima.
Fred : Christine de Stephen King.
Pat : Le guide du routard galactique. Mais je crois que ça a déjà été fait.
Fred : Oui-Oui et le vélo car.
Fab : Tu sais que les mecs qui ont pris énormément de psychotropes ont eu des problèmes avec Oui-Oui.

Quelle question voudriez-vous que l’on rajoute pour ce top 10 ?

Fabrice : Est-ce que tu accepterais que ta mère fasse l’amour avec un de tes copains ?
Frank : Pourquoi continuez vous à faire de la musique ?

Frustration - Empires Of Shame

Frustration - Empires of shame

Tracklist : Frustration - Empires Of Shame
  1. Dreams; Laws; Rights And Duties
  2. Just Wanna Hide
  3. Excess
  4. Empires Of Shame
  5. Arrows Of Arrogance
  6. Mother Earth In Rags
  7. Cause You Ran Away
  8. Even With The Pills
  9. Minimal Wife
  10. No Place

Les prochains concerts de Frustration en France
DateSalleVilleTickets
18 Sep 2020AtabalBiarritzAcheter un Ticket
19 Sep 2020ELMEDIATORPerpignanAcheter un Ticket
08 Oct 2020The Association BifurkGrenobleAcheter un Ticket
09 Oct 2020SMAC - La Cave à MusiqueMâconAcheter un Ticket
10 Oct 2020PalomaNimesAcheter un Ticket
04 Dec 2020Les AbattoirsBourgoin-jallieuAcheter un Ticket
23 Jan 2021Centre Culturel Paul BMassyAcheter un Ticket
11 Feb 2021Le PocheBéthuneAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Frustration © Christophe Garin

Pogo Car Crash Control + Frustration @ L’Epicerie Moderne, Feyzin | 03.11.2018

Frustration + Pogo Car Crash Control Les prochains concerts de Frustration en France Date Salle Ville Tickets 18 Sep 2020 Atabal Biarritz Acheter un Ticket 19 Sep 2020 ELMEDIATOR Perpignan Acheter un Ticket 08 Oct 2020 The Association Bifurk Grenoble Acheter un Ticket 09 Oct 2020 SMAC – La Cave à Musique Mâcon Acheter un…
Frustration

Attention, voilà Frustration

Les Frustration sont déjà de retour en Picardie avec une date à La Lune des Pirates le 2 février 2018. Comme on ne s’est toujours pas remis de leur passage de 2015, cette nouvelle est une très bonne nouvelle.
Abschaum @ Heart of Glass, Heart of Gold 2016

Hog Hog Hourra !

Il y a quelques semaines, à la fin de l’été se déroulait la troisième édition d’un festival bien à part, le Hog Hog (Heart of Glass, Heart of Gold) en Aveyron, un concept original mêlant festivaliers et artistes au sein d’un même lieu et d’un camping dédié pour l’occasion.

Festival d’Ovembre @ La Peña Festayre – Paris

Je ne connaissais pas cette salle de la Villette qui fait principalement du concert punk. Salle très sympathique mais avec une organisation perfectible. En effet, j’ai trouvé que les lights ont été mal gérées et mal réglées dans l’ensemble. Le son, même s’il est de bonne qualité n’empêche pas les organisateurs de faire des balances…

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…