5 questions à … After Marianne

SK* a demandé à une quarantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d'After Marianne qui envoûte avec la voix de Mathilda Cabezas. Le quatuor de Toulouse vient de sortir un EP à la question cornélienne, Do you have love for humankind ?. Découvrez les un peu plus avec nos traditionnelles cinq questions et une playlist à six oreilles.

After Marianne en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Léo : Christophe au Silencio. C’était un grand moment pour nous. Et c’était la première fois qu’un invité montait avec nous sur scène.
Mathilda : C’est vrai que cette date était particulière. Je pense au concert en Lettonie en plein milieu d’un lac au lever du soleil. Les gens venaient nous écouter avec des petites barques, le lieu et l’ambiance étaient vraiment incroyables.
Augustin : Difficile en effet de ne pas penser à la Lettonie, simplement magique et surréaliste ! Le festival Europavox avec Agnès Obel à Clermont est un très beau souvenir, qui nous a permis de jouer à Bologne pour notre premier concert Italien !

Votre rencontre en tournée ?

Léo : Sur les Chantiers des Francos nous avons fait pleins de belles rencontres. Mais je retiendrai particulièrement le groupe Nusky & Vaati qui est composé de deux talentueux et géniaux garçons ! Et le groupe Inuit que nous connaissons depuis longtemps et avec qui nous nous entendons très bien !
Mathilda : Oui Nusky & Vaati on les aime beaucoup !
J’ai été très émue aussi que l’on ouvre pour Agnès Obel au festival Europavox, c’est une artiste que j’affectionne particulièrement. Sinon on avait aussi ouvert pour nos amis Feu! Chatterton, ce sont de sacrés gars!
Et sans parler de tournée, je mesure qu’on a beaucoup de chance d’avoir sur nos deux EP Christophe & Julien. Ils ont en commun cette bienveillance et grande humilité. J’apprends beaucoup d’eux.
Augustin : Nous aimons profondément rencontrer des gens sur la route, créer des liens, démarrer des histoires, des collaborations, de la vie ! Les flacons et la nourriture créent des liens, la musique fait le reste ! Donc en-effet, comme mes camarades, je citerai les fréros Nusky & Vaati, Feu! Chatterton, Inuit et bien sûr l’immense chance de créer ce lien unique avec Christophe, auprès duquel nous travaillons au quotidien désormais.

Fleet Foxes – Tiger Mountain Peasant Song (After Marianne cover)

Votre anecdote dans le van ?

Léo : Un soir dans le van, nous nous amusions à utiliser le traducteur Google pour dire des choses ignobles. Nous avons branché le téléphone sur les haut-parleurs de la voiture. Laurent, notre ingé son en a pris pour son grade et ça ne lui a pas plu du tout… C’était à mourir de rire !
Mathilda : Je ne préfère pas me prononcer sur ce sombre sujet ahah.
Augustin : Mathilda s’est faite assommer par une bouteille de sirop de menthe maison offerte par un ami programmateur lors de la date précédente. On arrivait à peine à Paris pour une date et on a bien failli perdre notre chanteuse !! La scène n’était pas drôle du tout mais l’anecdote est cocasse : on ne se méfie jamais assez des bouteilles de sirop frustrées & récalcitrantes !

Votre prochain disque ?

Mathilda : Là maintenant, le 26 Janvier. C’est un deuxième EP qui s’intitule Do you have love for Humankind ?. Il y a cinq titres, un duo avec Christophe, du français, de l’anglais, des cordes, des cuivres, du gospel. On espère qu’il vous plaira.

After Marianne ft. Christophe – Lead or Feather (lyrics video)

Votre prochain rêve ?

Léo : Me produire outre-mer en Angleterre ou aux États-Unis !
Augustin : Ouvrir un studio d’enregistrement pour le groupe avec des Pata Negra centenaires qui sèchent accrochés au plafond, au dessus de la console Neve 88, avec une cave à vin 150 unités dans les murs et une cuisine toute équipée pour se donner de l’inspiration pendant les prises. On vous invite pour l’ouverture !

En écoute avec After Marianne

Théo :

  1. Jinja SafariSo Much
    Parce que j’étais passé a coté de cette perle à sa sortie, maintenant je me rattrape.
  2. LeatherbagOn Down The Line
    Parce que depuis que j’ai découvert ce morceau dans une bonne vidéo de Snow il tourne en boucle dans ma playlist d’hiver.
  3. Beach HouseEqual Mind
    Je pense que ce morceau ne vieillira jamais.
  4. Augustin :

  5. Daniel CaesarFreudian, a Visual
    La voix qui me hante le plus en ce moment, ça vient du bout du ciel ou peut-être plus loin encore.
  6. Frank OceanSelf Control
    Tu veux faire quoi face à ce refrain ?
  7. Sigur RósVaka
    Le morceau de ma petite vie, tous les recoins de mon corps sont imprégnés de chaque son, cette ambiance unique, d’un autre monde : mystique.
  8. Mathilda :

  9. BarbaraNantes
    Immense et éternelle Barbara… toute son œuvre est un diamant brut.
  10. DaughterSmother
    Je crois que je ne m’en lasserai jamais. Ils ont absolument tout, du texte qui mériterait un prix pour chaque chanson aux musiques qui sont toujours d’une grande délicatesse et justesse et en live c’est incroyablement beau. Je les aime d’amour.
  11. Son LuxLanterns lit
    Le groupe le plus novateur dans la production que je connaisse, ça ne ressemble à rien et je crois que c’est le meilleur compliment que l’on puisse recevoir en tentant de faire de la musique. Et cette voix…
  12. Kanye WestUltralight Beam
    Est-ce qu’il faut vraiment décrire ce morceau ?
  13. MegafaunThe longest Day
    Un des premiers groupes de Justin Vernon aka Bon Iver que l’on aime tous beaucoup. Cette chanson fait partie du Top 5 que l’on écoute le plus sur la route

After Marianne – Pour tenir

Plus d’infos sur la page facebook de After Marianne.
After Marianne sera en concert avec Amor Blitz le 7 mars aux Trois Baudets à Paris.

After Marianne - Do You Have Love for Humankind ?

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.
Groumpf-givemesomeflawoz

Vidéo : GROUMPF – Give me some Flawoz

Pas de problème de référencement avec GROUMPF le quatuor lyonnais dingo et coloré qui veut devenir ton ami. Leur premier album, The beauty, the love & the flawoz sort le 9 février et ils feront leur release party au Marché gare à Lyon le 8 mars.

Plus dans Interviews

Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]
Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]