Catégories
Interviews

[Micro-Photos] Simon’s Theme

© Simon Larbalestier

Surfer Rosa des Pixies a 30 ans cette année. Ce disque psychotique qui fit forniquer un punk avec une danseuse de bossa nova et sonna le départ de quatre années faramineuses… Les quatre fantastiques de Boston allaient publier quatre albums formidables.


Et pour mettre en images les (terribles) mots de Black Francis, les Pixies purent compter sur la doublette Vaughan Oliver/Simon Larbalestier. Photographe d’origine galloise, Larbalestier étudia la photographie à Londres avant de rencontrer les Pixies et donc de changer la face du monde du rock. Avant de travailler avec les Red House Painters et de s’envoler pour l’Asie du Sud-Est pour y réaliser des documentaires, Larbalestier collabora avec les Pixies.


Pour les visuels de Surfer Rosa, il utilisa le plus grand des films Polaroid à savoir le Polaroid Type 55.
Rencontre avec le cinquième Pixies.

Comment as-tu découvert le Polaroid Type 55 ? Pourquoi as-tu aimé ce film ?

Simon Larbalestier : J’ai commencé à utiliser le Polaroid Type 55 en 1986 alors que je passais ma maitrise au Royal College of Art de Londres. Je travallais avec une chambre Field MPP 5×4 et je voulais un film qui avait une acutance extrêmement élevée, un grain extrêmement fin et que je pouvais traiter instantanément sur place : le Type 55 de Polaroid avait toutes les qualités requises. J’ai toujours aimé la ristourne des cadres de film et encore une fois le film Type 55 et le 120 Type 665 produisent tous deux des négatifs avec des cadres uniques créés par la pression du dos Polaroid.

Te rappelles-tu du premier Polaroid Type 55 que tu as fait ?

Oui je m’en rappelle bien. Il s’agit de la photographie utilisée pour la pochette de Come On Pilgrim couplée avec l’orchidée qui sort d’un estomac. Ce Polaroid est tiré de mes premiers shootings avec ce format.

Pixies – The Holiday Song

Tu as toujours été attiré par la notion de foi. Comment as-tu découvert cet aspect de la religion ?

J’ai toujours été intéressé par la notion de foi humaine et par ses ambiguïtés. C’est un des thèmes majeurs abordés par Charles Thompson dans Surfer Rosa. Il parle beaucoup de la foi catholique. J’ai donc choisi cette religion.

Où a été prise la photo qui a été utilisée pour la pochette de Surfer Rosa ?

Le shooting a eu lieu dans le pub en face des bureaux de 4AD dans Wandswirth à Londres. Le pub avait une salle de réception à l’étage avec une petite scène surélevée qui correspondait à l’élévation dont nous avions besoin pour la photo.

Et qui est cette femme ? C’est un vrai mystère pour moi !!

Je pense que c’est mieux que l’identité du modèle de cette session photo reste un mystère. Beaucoup de gens me posent cette question et je préfère ne pas dévoiler son identité.

Pixies - Surfer Rosa

Surfer Rosa des Pixies est disponible chez 4AD.
Retrouvez le travail de Simon Labarlestier sur son site officiel.

Pixies - Surfer Rosa

Tracklist : Pixies - Surfer Rosa
  1. Bone Machine
  2. Break My Body
  3. Something Against You
  4. Broken Face
  5. Gigantic
  6. River Euphrates
  7. Where Is My Mind?
  8. Cactus
  9. Tony's Theme
  10. Oh My Golly!
  11. Vamos
  12. I'm Amazed
  13. Brick Is Red

English text

Simon Larbalestier

How did you discover the Polaroid Type 55 ? Why did you love this film ?

I first began to use Polaroid Type 55 in 1986 when I was studying for my Masters Degree at the Royal College of Art in London. I was shooting with an MPP 5×4” Field Camera and I wanted a film which had extremely high acutance, super fine grain and that I could process instantly on site and Polaroid’s Type 55 had all these qualities. I have always liked the rebate of the film frames and again the Type 55 film and the 120 Type 665 both produces negatives with interesting film rebates that were all individual caused by the pressure of the rollers of the Polaroid Back.

Do you remember your first shoot with a Polaroid Type 55 ?

Yes in fact the image of the hirsute man which was used for the Pixies’ Come On Pilgrim EP paired with the orchid coming out of a stomach were both from shoots that were my first experiments with this type of film.

You are fascinated by the human belief in faith. How did you discover this aspect of the religion ?

I have always been interested in the notion of human faith and its ambiguities and it just so happened that one of the prevailing themes within Charles Thompson’s lyrics for the Surfer Rosa LP was religiously based (notably Catholic) so I worked Catholism into my choice of imagery.

Where did you shoot the picture of the Surfer Rosa cover album ?

The shoot took place in the pub opposite the offices of 4AD in Wandswirth, London. The pub had an upstairs function room with a small raised stage which matched the elevation we needed for the shot.

Who is this woman ? It’s a real mystery for me !!

I think it’s best that the lady who modeled for the shoot remains a mystery. Many people ask me that question and I prefer to not disclose her identity.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Pixies

2 106 pour les Pixies !

Avant de jouer au Main Square le 4 juillet 2020 devant des milliers de personnes, les Pixies joueront deux soirs d’affilée devant des centaines de personnes au 106 de Rouen.
photos : Arcade Fire @ Paléo Festival, Nyon, 19/07/2017

Paléo Festival, Nyon | 19.07.2017

Deuxième jour en photos au Paléo Festival de Nyon avec des vieux, des jeunes, des moins vieux, des moins jeunes, des vieux qui se rêvent jeunes, des jeunes qui espèrent bien vieillir comme certains vieux. Au choix.
Grandaddy

Back to back !

Cette rentrée 2016 est celle des retours. Certains sont plus réussis que d’autres.
Swell

La vie sans Swell

Dans les années 90, Swell était un groupe qui se regardait avant de s’écouter. Surtout pour les adolescents provinciaux des années 90 ! On lisait deci delà des éloges de l’aède de San Francisco mais on ne l’entendait pas. Les radios françaises ignoraient superbement Swell (sauf Bernard Lenoir) et on attendait que le type de…

La logique Palehound

Après avoir publié l’EP Bent Nail en 2013, Ellen Kempner et ses Palehound ont sorti Dry Food en juillet 2015. Uniquement aux États-Unis… Ce qui est tout à fait logique pour des gens de Boston. Les chroniques ont été dithyrambiques et les tournées magnifiques. L’Europe est restée complétement hermétique à ce groupe. Ce qui est…

Plus dans Interviews

5 questions à … MASSTØ

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des MASSTØ, trio amiénois qui fait du blues et de la soul comme personne et qu’il faudra impérativement découvrir au Crossroads Festival…

5 questions à … Annabel Lee

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Annabel Lee, Lolita pure et vierge dans le dernier poème de Poe et trio belge survitaminé qui n’a pas eu de pot…
Les-Vulves-Assassines

[MaMA 2020] 5 questions aux … Vulves Assassines

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des Vulves Assassines qui vont faire mouiller le MaMA Festival le Jeudi 15 octobre. Elles seront au départ du tour de France…
Sôra © Thomas Braut

5 questions à … Sôra

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sôra et de son électro-soul déchaînée. Avec une voix puissamment onctueuse, elle devient tempétueuse sur scène à éprouver au Crossroads Festival…
LOMBRE © Kevin Spadafora (2)

5 questions à … Lombre

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lombre qui sera en pleine lumière avec son puissant et programmatique deuxième EP, La lumière du noir qui signe la naissance…
Supamoon

5 questions à … Supamoon

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Supamoon avec la voix enjôleuse de Claudia et son trip-hop mâtiné de r’n’b. On regarde ces perpignanais dans les yeux, la…
Orange Dream

5 questions à … Orange Dream

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Orange Dream qui roulera des mécaniques pop au Crossroads Festival du 8 au 11 septembre pour sa 5ème édition. Le duo Lillois…