SK* a demandé à une quarantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bear’s Towers qui ouvriront la dernière journée du festival Musilac Mont-Blanc ce samedi 21 avril à 16h35 sur la scène du Lac. Leur playlist cerne assez bien l’esthétique musicale de ces Hauts-Savoyards, délicate, profonde, humaniste propre à donner des frissons. Et en plus ils viennent de sortir leur nouveau clip, The river.

Bear’s Towers en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Dur d’en choisir un seul. S’il fallait vraiment en tirer un, ce serait notre premier festival : le Montjoux Festival en juillet 2017. Quand on avait 16 ans, on écoutait Asaf Avidan comme des dingues dans la Peugeot 306 d’Aurélien, qui lui venait d’en avoir 18. Et là, quelques années plus tard, on est invité à jouer juste avant lui. On a aussi pu rencontrer le groupe La Femme ce soir-là avec lequel on a pu discuter autour d’un sandwich, après s’être baigné dans le lac Léman. Enfin, l’ambiance festival : les lights, le son, les gens.

Votre rencontre en tournée ?

Chaque rencontre est différente et elle amène à chaque fois son plus à l’histoire. Entre les techniciens, les artistes, le public. Mais sinon on a bien accroché avec Yogan et Jérémy de Diva Faune. On a eu l’occasion de partager la scène 3 fois avec eux, dont une fois au Transbordeur à Lyon. Ils nous ont filé pas mal de conseils, à différents moments du groupe, qui ont été vraiment pertinents.

Bear’s Towers – Aimless Wanderer

Votre anecdote dans le van ?

On s’est déplacé par presque tous les moyens possibles pour aller en concert : avion, train, voiture, van, bus, motoneige, télécabine… et on a eu un paquet d’histoires drôles ! Sinon dans le van particulièrement, ce sont les heures de route, la fatigue, les morceaux chantés à tue-tête, les sandwichs triangles à 6€, les aires d’autoroute au milieu de nulle part.

Votre prochain disque ?

Eh oui ! Notre deuxième album Kyma sort le 4 mai 2018. Il est plus abouti que le premier, Never Alone. Les sonorités sont plus rock, plus pop, on a tenté quelques orchestrations électroniques. Bref, on a vraiment pris un max de plaisir à l’enregistrer, aux studios Single Bel et à la Maison des Artistes, le tout masterisé par Chab à Paris. Le premier album est disponible absolument partout (Spotify, Deezer…), et vous pouvez déjà retrouver deux singles de Kyma !

Bear’s Towers – The river

Votre prochain rêve ?

Qu’on puisse faire une tournée à guichet fermé dans toute la France, et qu’on puisse exiger du papier toilette double épaisseur dans les loges (parce que c’est pas toujours ça).

En écoute avec Bear’s Towers :

  1. The LumineersAngela
    The Lumineers c’est comme ton premier amour. Tu as beau t’en éloigner, tu l’oublieras jamais. Et c’est bon de le retrouver de temps en temps. Dans le top 3 des groupes qui nous poussent à faire de la musique.
  2. Mumford & SonsHopeless Wanderer
    Dans le groupe c’est le gros débat pour les départager de The Lumineers. Énorme inspiration pour nous, et un travail incroyable, souvent dans la simplicité, notamment sur l’album Babel ou Johannesburg.
  3. Matt CorbyBrother
    Alors on s’est dit qu’on allait mettre des morceaux faciles à écouter pour donner envie, mais Matt Corby mérite très sincèrement le détour, et il mérite qu’on creuse. Le type est un caméléon musical, il mérite très largement le détour, qu’importe l’horizon musical.
  4. Kings of LeonPyro
    L’atmosphère, l’intention, tout y est.
  5. The StrumbellaShovels and Dirt
    C’est grâce à ce groupe qu’on s’est dit que notre musique pouvait être mixée différemment qu’avec les guitares acoustiques en avant et une batterie presque effacée. C’est pêchu, ça sonne moderne, et c’est génial.
  6. Asaf Avidan and the MojosSmall Change Girl
    Comme on l’a dit plus haut, on est des grands fans d’Asaf Avidan. Son univers est immense et navigue entre rock, soul, en passant par la folk. Ce morceau est d’une douceur et d’une élégance incroyable.
  7. Eddy de PrettoQuartier des lunes
    Premier morceau en français de cette liste ! Eddy de Pretto c’est celui qui nous a réconcilié avec le français. L’album Cure est un petit bijou !
  8. Lomepal ft. Roméo ElvisBillet
    Parce qu’on écoute de tout, et pas mal de rap de ce genre. Mine de rien on y arrive à y puiser de l’inspiration, car les instrumentales et les flows y sont assez variés. C’est musical, il y a du second degré, on ne peut qu’aimer !
  9. The LumineersFlowers in your hair
    On n’a pas résisté.
  10. Thérapie TaxiPVP
    C’était notre gros coup de coeur de cette toute fin d’année 2017, et on les voit ce vendredi à Musilac, comme Lomepal cité plus-haut d’ailleurs. L’album est super, dur d’en choisir une qui se démarque. C’est cru, léger, drôle par moment, plus sombre parfois, les arrangements sont intéressants.

Plus d’infos sur la page facebook de Bear’s Towers ou sur leur site officiel.

Les prochains concerts de Bear's Towers en France

DateSalleVilleTickets
23 Aug 2019Fête de l'étéVillefranche-sur-saone 
06 Sep 2019Festival Jour & NuitGrenoble 
07 Sep 2019Open Air NinkasiLyon 
Dates de concerts fournies par Bandsintown