Catégories
Découvertes

Les rythmes hypnotiques des The Vryll Society

© John Johnson

Les The Vryll Society annoncent enfin la sortie de leur premier album ! Celui-ci s’appellera Course Of The Satellite chez Deltasonic Records.

Au début des années 2000, le label Deltasonic était un des plus beaux labels indépendants anglais. Son fondateur, Alan Wills (Shack) avait signé The Coral, The Zutons ou encore les The Dead 60s. Mais Wills disparaît tragiquement dans un accident de la route en mai 2014. The Vryll Society est l’un des derniers groupes a avoir été découvert par Wills. Après avoir sorti Pangea, un EP en 2015, les voilà avec un album soutenu par Deltasonic Records. Enregistré dans les studios de Parr Street, les chansons de ce disque pourraient replacer Deltasonic à sa juste place. Et propulser les Vryll Society sur les hauteurs des charts anglais…

The Vryll Society – Andrei Rublev

Course Of The Satellite des The Vryll Society sera publié le 10 juin 2018 via Deltasonic Records.

The Vryll Society - Course of Satellite

Tracklist : The Vryll Society - Course Of The Satellite
  1. Course Of The Satellite
  2. A Perfect Rhythm
  3. Andrei Rublev (Full Mix)
  4. Glows And Spheres
  5. Tears We Cry
  6. When The Air Is Hot
  7. The Light At The Edge
  8. Shadow Of A Wave
  9. Soft Glue
  10. Inner Life
  11. Give In To Me

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Sunstack Jones

Hello Hello Sunstack Jones

Produit par Paul Den Heyer et masterisé par Nick McCabe (The Verve), le premier album des Sunstack Jones devrait nous faire passer l’été à l’ombre des rives de la Mersey.
The Coral

[2007-2017] The Coral have got a reason

En 2002, James Skelly se fichait quelque peu de l’avis de Noel Gallagher sur le premier album de The Coral. Oasis venait de sortir son pire album et Noel donnait son avis sur tous les groupes anglais tous les deux jours. Comme beaucoup, il avait succombé au charme des Coral. Cinq ans plus tard et…

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.