Balanescu Quartet & David Byrne : The Model

1978, déferlante disco sur le monde sur les cendres encore fumantes du punk.

Les premiers groupes de post-punk et de new-wave font leur apparition. Kraftwerk sort « Die Mensch Maschine », « The Man Machine dans la langue de Shakespeare. Depuis le précédent album « Radio-Activity », Kraftwerk a décidé de sortir deux versions de leurs albums, l’une dans la langue de Goethe, l’autre anglaise pour mieux infiltrer le marché international. Ralf Hütter justifie ainsi cette décision : « Nous créons à partir de la langue allemande, notre langue maternelle, qui est très mécanique ; nous utilisons cela comme base de notre musique. […] Après la guerre, l’industrie du spectacle en Allemagne était détruite. Le peuple allemand s’est vu dépossédé de sa culture, au profit de la culture américaine. Je pense que nous sommes la première génération née après la guerre à renverser tout ça, à savoir où ressentir la musique américaine et où nous ressentir nous-mêmes. Nous ne pouvons pas nier le fait que nous sommes allemands. »

Pour la plupart des amateurs du groupe, il est convenu de dire que l’œuvre la plus intéressante du groupe se situe entre 1974 et 1978 qui correspond à la sortie de 4 disques. Etait-ce inconscient de leur part ou en vrais teutons ont-ils voulu rendre hommage à un de leurs concitoyens resté célèbre avec sa Tétralogie ?

Discographie

Le The Balanescu Quartet voit le jour en 1987 et s’impose très vite, par son ouverture d’esprit et sa volonté de repousser plus loin les frontières de la musique, dans les formations classiques contemporaines parmi les plus sollicitées. Ils ont travaillé avec Michael Nyman, Gavin Bryars, The Lounge Lizard, Philip Glass ou les Pet Shop Boys. L’album « Possessed » composé entièrement de reprises de Kraftwerk sort en 1992. Ils livrent ici une interprétation de « The Model » avec au chant David Byrne, tête pensante des Talking Heads, autre groupe culte. Pour ceux qui se poseraient la question, l’instrument que la jeune fille ne fait qu’effleurer est un Thérémine.

Balanescu Quartet - Model

L’original : The Model

Kraftwerk - The Model

Cela pourrait vous intéresser

David Byrne - Once in a Lifetime (SNL)

Vidéo : David Byrne – Once in a Lifetime

« Well, how do I get here ? » scande le jeune homme de 67 ans David Byrne pour deux titres sur le plateau du Saturday Night Live et nous n’avons toujours pas la réponse, ni lui, ni nous. Mais à quoi bon chercher du sens.
Laura Gibson - Empire Builder

La Grande Laura Gibson

Quatre ans ! Il aura fallu attendre quatre ans pour avoir le droit d’entendre la suite de La Grande. On vous rassure tout de suite : le résultat est à la hauteur des espérances.

Plus dans Son du jour

The Smile – Thin Thing

Vidéo : The Smile – Thin Thing

The Smile possèderait il la recette du bonheur ? Making mushrooms out of men chante Tom Yorke sur le riff ravageur et ensorcelant de Here comes Johnny.
Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.